Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 14:02

"  Les opinions les plus rétrogrades n'ont jamais eu autant le vent en poupe . La bascule a des allures de Fukushima du progressisme ...Les Français sont devenus néo-autoritaires en matière de moeurs, leur droitisation est avérée ."  ( Libération . Cité par Jack Dion . Marianne No 823 ) .

 ( Illustration : nouveau-paris-ile-de-france.fr ) .

 

 

Grande_mosquee_Paris.jpg

 

   Le journal Libération, en traitant les Français de tous les noms, dans une interprétation d'un récent sondage IPSOS, commandé par le CEVIPOF - Centre d'études politiques de Science Po - et la Fondation Jean Jaurès,  ne fait que reprendre sa vieille tradition insultante et méprisante envers les " gens d'en bas ", du niveau atteint en 2005, lorsqu'il avait traité de racistes tous ceux qui avaient voté " non ", au projet mortifère de Constitution Européenne, soumis à référendum par J. Chirac .

   Si l'on y ajoute la " Une " récente du magazine Le Point, " Nos ennemis islamistes ", en pleine guerre du Mali, ou les propos du trés sérieux  journal Le Monde, évoquant une situation proche des années 1930 et de la montée des ligues pré-fascistes, on ne peut que penser qu'il y a là, une campagne idéologique en cours, non dénuée d'arrière-pensées .

   Mais commençons par examiner les résultats de ce sondage, dont on est en droit de se demander, alors qu'il s'agissait d'établir un baromètre de la confiance politique, pourquoi on y  remet sur le devant de la scène l'Islam et l'islamisme, prenant le risque d'un nouvel amalgame, mal venu , alors que la France est engagée au Mali, contre des djihadistes radicaux .

 

   Certes, ces résultats pris dans leur sécheresse et leur brutalité, ont de quoi nous alarmer, mais en même temps, ils ne font que confirmer les maux d'une société française, dont élections aprés élections, ou par simple intuition, nous devinons qu'elle est en proie au doute, en raison d'une crise économique dont aucun politique n'est capable de donner la nature avec franchise, et les Français voient trés bien qu'on leur ment ; en raison d'une Europe en pleine déroute , qui n'a jamais protégé et qui ne le fera jamais ; en raison d'une récession engendrée par un changement de modèle capitaliste dont les Français ont conscience, sans avoir besoin des leçons " avisées ou pas " des journalistes de Libération ; en raison des coups portés par la Gauche comme par la Droite au modèle social français ; en raison d'un chômage de masse endémique .

 

   Les résultats ! 90% des Français pensent que la France vit un déclin économique inexorable et 63% un déclin culturel ; 82% ne font plus confiance à la classe politique qu'ils jugent plus préoccupée de son intérêt personnel que de l'intérêt général ; 62% la jugent corrompue ; 72% se défient de l'élite médiatique qu'ils jugent totalement coupée de la réalité ; 87% réclament un vrai chef ; Ils sont nombreux à ressentir une perte d'identité, 70% affirmant qu'il y a trop d'étrangers dans notre pays et 74% déclarant avoir peur de l'Islam .

   La suspicion à l'égard de l'argent qui corrompt reste prégnante, mais 71% sont indulgents envers l'argent gagné : faut-il en déduire une valorisation à l'anglo-saxonne de la réussite ou plus simplement l'aspiration à un peu plus de bien-être individuel ? la question mérite bien un détour !

 

   Tout cela est sans doute préoccupant, mais doit-on, sans précaution , en appeler à l'imprécation contre des " beaufs de français " ou relativiser et tenter de comprendre, en commençant par arrêter de nier les effets d'une casse sociale sans précédent depuis un siècle, et en cessant, chers journalistes de Libération, de défendre compétitivité à tous crins, flexibilité du travail, retraites par capitalisation et dégraissage du " mammouth " des services publics .

 

   Heureusement, il reste quelques journalistes intelligents, indépendants, talentueux et honnêtes . C'est ainsi que, sur ce sujet, Anne Sinclair, nous réconcilie un peu, avec cette profession, en mal d'intégrité . Dans le " Huffington Post ", qu'elle dirige, du 28/01/2013, elle appelle ses confrères à plus de retenue .

   Elle constate par exemple, ce que ne font pas ses confrères, que 80% des personnes interrogées, jugent que l'intégrisme islamique ne concerne qu'une infime partie de la population musulmane et refusent donc les amalgames insinués par une certaine presse ; elle nous invite à mieux regarder ce besoin d'un chef - à 87% - qui n'est peut-être pas l'aspiration à un nouveau Bonaparte, mais plus simplement le désir d'un politique qui indique clairement la direction vers laquelle il veut engager le pays .

   Elle met en garde ses confrères qu'à vouloir, parfois, jouer les pompiers, on peut se transformer en incendiaire . A trop seriner des discours sur le même thème, on se met à flirter, assez vite, avec l'instrumentalisation électorale nationale ou partisane . Il y a de l'inconscience à jouer avec les " Unes " racoleuses et l'utilisation de termes choisis pour faire peur .

   " Le précédent quinquennat n'a pas fini de produire des dégâts " ... Merci,  Mme Sinclair !

 

   


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens