Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 14:32

" Ce combattant de toutes les heures qu'on appelle le journaliste doit rallumer le flambeau de la vérité pour ceux qui sont dans la nuit ; pour ceux qui étendent les mains dans la cave et tâtent le mur funèbre de l'obstacle ; pour ceux à qui manquent le guide, le rayon, la chaleur, le courage, la certitude du chemin, la vision du but ; pour ceux qui ont de l'ombre dans leur horizon , dans leur travail, dans leur itinéraire, dans leur conscience ; pour ceux qui ont besoin de voir clair dans leur chute ou dans leur victoire ... 

...On ne fait pas de révolutions avec du mauvais style ... " . ( Victor Hugo s'adressant aux journalistes du Rappel, le 31 octobre 1871, à la veille de la reparution de ce journal, quelques mois aprés la Commune de Paris .)

 ( Illustration : infodimanche.com ) .

 

 

le_groupe_simard_ouvrira_u_a_2682008_600.jpg

 

   Contre tous les a priori et les idées reçues, j'affirme que la presse, aujourd'hui, n'est pas un quatrième pouvoir . Les journalistes ne sont plus ces combattants de la vérité que saluait V. Hugo . Le journaliste qui pendant longtemps se fit le porte-parole de l'opinion publique n'est plus que le porte-parole de lui-même .

   Cela s'est fait lentement mais inexorablement . A l'heure où les moyens de " capter la diversité de la réalité " se multiplient presque à l'infini, jamais on n'a vu autant  " d'étroitesse dans la représentation de la société " .(1) .

    Soyons clairs, le procés que je fais ici, ne concerne pas une majorité de journalistes salariés et surtout précarisés contraints d' obéir, mais leur hiérarchie, celle qui vit en consanguinité avec le personnel politique et économique : directeurs de rédactions , éditorialistes, commentateurs sur-médiatisés , avec lesquels ils forment l'oligarchie qui est aujourd'hui au pouvoir .

   Je ne vois aucun Juvénal au milieu de ces figures tristes aux tempes grisonnantes . Regardez le débat mensuel, sur France 2 , "Des paroles et des actes " :   sept journalistes face à un politique, qui ne sont pas là pour faire surgir quelques vérités du discours officiel, mais pour se " faire mousser ", pour se mettre en lumière, et à la fin de l'émission, mettre une note à leur interlocuteur, comme à l'école . On n'est jamais tombé aussi bas !

   Ces gens-là se sont enfermés dans un univers qui leur est propre, jouent avec cynisme de leur terrible pouvoir de sélectivité des personnalités dans leurs émissions,  n'entendent plus l'opinion publique, basse besogne qu'ils ont laissée aux sondeurs, ne voient pas la perte de confiance dont ils font l'objet, et comme ils tiennent beaucoup de gouvernants , par le jeu du " on " et du " off" ",  et des invitations sur les plateaux, comme le silence de l'opinion leur apparaît comme un acquiècement,  ils sont " convaincus de " leur bon droit " .

   Il suffit de voir comment sont traités les politiques sur certains plateaux, et comment on peut passer de l'adulation à l'humiliation .

 

   Cette oligarchie médiatique n'est le plus souvent que le seul contact, pour les gouvernants, avec une réalité dont ils sont déconnectés, petits-déjeuners ou déjeuners d'échanges informels,  car ce n'est pas le petit tour de marché du dimanche matin, afin d'alimenter la une du canard local, qui leur apprend quoi que ce soit .

   Là est la consanguinité :  " deux univers qui se confortent  dans une représentation étriquée du monde , parce que vivant l'un avec l'autre, avec les mêmes calendriers et les mêmes visions de ce monde " .(1) .

   Relevons, en outre, que les représentants de cette oligarchie médiatique, se sont auto-proclamés experts " en tout " . Ils trustent les plateaux télévisés ou de radio, plusieurs fois par semaine, se retrouvant entre-eux,  la plupart du temps, car ils ne laisseraient pas la place à un de leurs journalistes, pour tout l'or du monde . Le résultat est la mort de toute diversité d'opinion, de toute contradiction, une uniformité du discours qui n'apporte plus rien . Les vrais experts sont soit éliminés, soit réduits à la portion congrue en fin de débat, soit, lorsqu'ils ont acquis un peu de notoriété, assimilés par l'opinion à un journaliste . Ce qui n'est pas réjouissant .

 

   Vient enfin, le dernier des problèmes que doivent affronter les médias : l'idéologie de l'immédiateté, la concurrence par la chasse au scoop . " L'information en direct fut longtemps un idéal pour toute la presse ", elle est aujourd'hui devenue un cauchemar . 

   Les chaînes d'information en continu et Internet sont la traduction caricaturale de " ce déferlement d'informations " non triées, non évaluées, non vérifiées, bricolées, dramatisées, qui est trés loin de démontrer une quelconque maturité de la presse .

   Ces chaînes en continu ne peuvent soutenir leur audience qu'en créant du drame . Aussi le pouvoir médiatique devient il aveugle à ses limites, il se permet tout, juge de tout et alimente ainsi la course aux rumeurs .

   " Convient-il de dramatiser ce qui déjà ne l'est que trop  ? " (1) .

   

   Fort heureusement la majorité de la population ne vit pas dans cet espace-temps . Fort heureusement la majorité de la population est plus lucide que ne le pense l'oligarchie médiatique - qui n'arrête pas de clamer sur les plateaux que les Français sont intelligents, alors qu'elle pense le contraire - . Cette " distance critique " ne se perçoit pas encore clairement, mais elle est là, et c'est elle qui condamne les élites médiatiques à l'illégitimité .

 

 

   NB :   (1) . d'aprés le billet de Dominique Wolton, directeur de l'Institut des Sciences de la Communication du CNRS . Marianne No 816 de décembre 2012 : " Le règne de l'oligarchie médiatique " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens