Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 14:50

 (1) ." En deux tweets bilingues mais sévères, le Premier Ministre, J. M. Ayraut, recadre la direction du Parti Socialiste qui, à l'occasion de la préparation d'une conférence nationale sur l'Europe, en juin prochain, osait attaquer  " l'intransigeance égoïste " de la chancelière allemande et appeler à " un affrontement démocratique " avec la droite conservatrice de la zone euro " . ( Hervé Nathan . Marianne 2 . 28/04/13 ... Débattre de Merkel : c'est interdit ) .

( Illustration :  lefigaro.fr ) .

 

 

imagesCAJ0A4SH.jpg

 

    Les troupes ont été recadrées et à l'égoïsme  et à l'affrontement, " formules inappropriées ", la rue de Solférino a substitué, illico, " l'amitié franco-allemande à laquelle il faut redonner toute sa force et tout son sens ..." . ( H. Nathan ) .

   Le président de l'Assemblée Nationale, C. Bartolone , qui avait évoqué, de son côté, " une nécessaire confrontation avec la conception de la  droite européenne ... la seule rigueur pouvant condamner la belle idée de l'Europe,  plutôt que la sauver ", s'est vu rappeler à l'ordre par Manuel Valls, qualifiant ses propos de nocifs et irresponsables " .

   Le débat sur l'Europe reste bien interdit en France, pour le moment . Et la récente expression du Président de la République, définissant l'existence " d'une tension amicale ", entre les deux pays, était totalement vide de sens .

   Mais qu'est-ce qui avait pris les dirigeants socialistes ?


   Tout simplement l'atmosphère générale qui traverse l'Europe, de part en part, où rien ne va plus . Car ces derniers jours, offrent une véritable  série noire pour l'Union . Imaginez, la série de mauvaises nouvelles qui s'est abattue sur la politique européenne en peu de jours !

   Le parti ultra-conservateur et anti-euro, allemand, " Alternative pour l'Allemagne ", vient de tenir son premier congrés , et est déjà crédité de 5% de voix pour les élections législatives de septembre 2013, ce qui lui permettrait d'obtenir des députés au Bundestag .

   Les croates ont voté pour élire leurs prochains députés qui siègeront au Parlement de Strasbourg , à partir du 1er Juillet, date de leur entrée dans l'Union . Euphorie des temps : 80% d'abstention ! C'est curieux comme les médias ont fait silence sur l'évènement .

   Le propre Président de la Commission, J. M. Barroso, qui rêve d'un troisième mandat, aprés les élections européennes de juin 2014, et qui a été secoué par les attaques du FMI , lors du dernier G20,  prend ses distances et fait savoir que " les politiques d'austérité ont atteint leurs limites ", en opposition à la doxa allemande .

   Le Parlement et la Commission ne parviennent toujours pas à trouver un compromis sur le budget européen, 2014-2020, prévu à la baisse par les chefs d'Etat et de gouvernement .

   Les Pays-Bas annoncent qu'ils mettent un frein aux politiques d'austérité, et refusent une économie supplémentaire de 4 Mds d'€ que réclamait Bruxelles .

   Les Espagnols préviennent que l'explosion du chômage - 27.16% et 57% chez les moins de 25 ans -  ne leur permet plus d'atteindre les objectifs de déficit fixés par Bruxelles et repoussent à la fin de 2016, le passage de ces derniers sous le seuil des 3% .

   Le tout nouveau gouvernement italien, d'Union Nationale,  qui prêtait serment ce matin, a fait savoir aussitôt qu'il fallait desserrer l'étreinte des mesures d'austérité .

   L'activité est en net recul en Allemagne, indice composite PMI . Et la Bundesbank commence à s'en prendre à la politique des taux d'intérêts trop bas, de la BCE , refusant dans le même temps d'avancer dans " l'Union bancaire ",  Union qu'elle avait acceptée en 2012 .

   Contre vents et marées, la chancelière reste sourde, aveugle et tient bon . Et le Président français, qui a horreur des conflits, refuse tout affichage de divergences .

 

   L'indice composite PMI -  Purchasing Managers Index - allemand est en baisse depuis six mois . Exprimé en pourcentage, cet indice prend en compte les prises de commandes, la production, l'emploi, les livraisons et les stocks du secteur manufacturier . Il indique ainsi le niveau de confiance des divers secteurs d'achats .

   Ainsi, aux Etats-Unis, chaque 20e jour du mois sont collectées les informations, auprés des directeurs d'achats de 50 entreprises, soit environ 400 responsables des achats, couvrant les 50 états américains, les données recueillies donnant accés à cet indice d'activité . Cet indice est publié le premier du mois suivant .

   Il aide à prévoir les évolutions du PIB d'un pays, à court terme, et, signal trés important, à fixer l'évolution des taux directeurs des Banques Centrales .

   En Mars 2013, l'indice allemand a atteint 48.8, ce qui indique une baisse significative du volume des affaires, puisque les spécialistes estiment qu'en dessous de 50, le pays est en récession . ( Au premier trimestre 2013, le PIB allemand, en corrélation avec l'indice, a baissé de 0.4% ) .

   Rappelons que cet indice pour la zone euro est à 46.5 depuis 21 mois ; il est en France à 44.8 ;  que ceux qui croient aux politiques d'austérité examinent ces chiffres avec soin .

 

   Mais, c'est maintenant que les choses deviennent intéressantes .

   Angela Merkel accepte trés mal d'être chahutée . Alors elle riposte . Elle invite la BCE à se recentrer sur sa mission première, la lutte contre l'inflation, supérieure à 2%, depuis 16 mois . La réduction de la consommation, liée à l'austérité, a fait baisser les prix, donc le surplus d'inflation constaté est à attribuer, disent les experts, à la multiplication de taxes nouvelles, aux augmentations des taux de TVA, pour lutter contre les déficits - encore une contradiction interne au système - et à un prix du pétrole élevé, et certainement pas à une dérive endogène de l'Union .

   En fait, de quoi s'agit-il ?  La BCE s'apprête à baisser, encore, son taux directeur, de 0.75% à 0.50%, pour faciliter la fluidité bancaire . L'Allemagne voudrait, au contraire que ce taux soit rehaussé, d'où l'épouvantail inventé de toute pièce de l'inflation . Mais à quelles fins ?

   Les intérêts des prêts bancaires consentis aux Etats en difficulté remonteront, les déficits reprendront, et les mesures d'austérité seront renforcées . Et l'Allemagne maintiendra son leadership sur l'Union .

   Et ce n'est pas tout . Angela Merkel refuse la création " d'un fonds de résolution des crises bancaires ", sorte d'assurance pour les banques, en cas de crise ; sans ce fonds, l'Union bancaire qu'elle avait acceptée en 2012, n'a plus aucun sens .

   On apprend, par ailleurs, étrange coïncidence, que la bundesbank a transmis , à la Cour Constitutionnelle allemande de Karlsrue, un rapport , pour avis, sur les mesures prises par la BCE, en septembre 2012, de prendre en charge les dettes des pays en difficulté, sans limitation :  mesure qui avait sauvé l'euro des griffes des spéculateurs . C'est comme si le chef-comptable d'une entreprise dénonçait son patron à la justice .

   Au Conseil Européen de juin 2012, Mme Merkel s'était engagée à faire remonter les salaires en Allemagne pour créer une bulle de consommation et de respiration, pour les autres pays de la zone euro, promesse non tenue et écartée, aprés l'annonce du refus de tout SMIC .

   Aujourd'hui, à toute demande d'aide, l'Allemagne répond : " Oui, aux conditions de Chypre ", sinon circulez !

 

   Les conservateurs allemands et Mme Merkel sont devenus un danger pour l'Union Européenne, en s'arc-boutant sur l'austérité et en trahissant leurs propres engagements . A l'Elysée, on est conscient de l'abîme qui se creuse avec le grand voisin, mais qu'on ne veut pas dénoncer par peur de la réaction des marchés .

   L'Europe Fédérale de Mme Merkel, est une " franche rigolade " . La réalité est la création d'une " zone mark ", au Nord .

   " Nous connûmes, autrefois, la perfide Albion  . Quel adjectif, allons nous trouver pour qualifier, trés bientôt, la Germanie " ? ( Hervé Nathan . Marianne.net / Auf-Merkel-debattieren / 28/04/2013 . )

 

   

 

   

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens