Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 14:12

" Biométrie, vidéosurveillance, drones, détection de comportements anormaux, modèles mathématiques d'identification des suspects, l'Union Européenne finance plus de 190 programmes de recherche sur la sécurité et la surveillance " . ( http://senor-information.over-blog.com ) .

( Illustration :  leviathan . Heidelblog.net ) .

 

 

Leviathan.jpg

 

   Ils s'appellent Tiramisu, Pandora, Lotus, Emphasis, Fidelity, Virtuoso, Arena, Samurai ... Des mots gourmands, fleuris, mythiques, inoffensifs . Pourtant ne vous y fiez pas, ils cachent une réalité aussi insupportable que les " écoutes de la NSA " américaine, ils cachent plus de 190 programmes de recherche européens sur " l'encadrement " des populations, leur surveillance, la détection automatique de toute menace ou situation dangereuse ...

   Ne vous laissez pas attendrir par " les émois " de nos dirigeants européens, indignés de l'outrecuidance anglo-saxonne à leur égard , ils étaient au courant, mieux, ils préparent pire .

   Grâce aux premiers et quatrième amendements, le citoyen américain est protégé des intrusions de l'Etat ou de sociétés non gouvernementales dans sa vie privée . ( Bon, d'accord, les Américains ont trouvé la parade, ils font espionner leurs citoyens par leurs amis britanniques, mais là n'est pas mon sujet ) .

   Les responsables européens ont compris depuis longtemps que les politiques néolibérales qu'ils mènent démantèlent patiemment les structures sociales nées aprés la deuxième guerre mondiale et que les peuples ne vont pas subir de telles régressions sans réagir dans un temps qui se rapproche jour aprés jour .

   Alors la tendance dans les milieux du pouvoir est à la préparation de systèmes de contrôle, d'encadrement, de surveillance des populations .

 

   Le plus dangereux, car englobant toutes les conditions d'un " flicage " complet de la personne, lancé il y a quatre ans, contre lequel des manifestations eurent lieu dans toute l'Europe en octobre 2012, porte le nom de " Indect " : Système d'information intelligent soutenant l'observation, la recherche et la détection automatique de menaces  et  situations dangereuses en milieu urbain ( par hasard ) .

    Concrètement, Indect, à partir d'images et de sons captés dans l'espace public associés à des informations glanées sur Internet et sur vos " smartphones ", alertera les services de police - ou quelques sociétés privées de surveillance - en cas de situation " jugée " dangereuse .

   On est prié de bien se tenir ! Une situation pourra être " jugée " dangereuse, à partir de constats trés surprenants que les experts en sécurité ont baptisés, " l'anormalité "  : des personnes immobiles dans une rue trés passante - finis le lèche-vitrine ou l'observation d'une trés belle façade - ; des véhicules roulant au ralenti - avant de sortir vous devrez être sûr que vous connaissez avec précision l'adresse de vos amis - ; un mouvement de foule - terminés les voyages organisés pour personnes âgées pénétrant bruyamment dans un centre commercial car ils risquent de se retrouver au " gnouf " ! -  ;  un appel louche sur un réseau social : vous prévenez votre petite amie " Lili " que vous l'attendez sous le pont métallique du métro aérien , devient un message codé qui fait débouler sur votre personne ahurie trois cars de CRS : un peu d'énervement sur un forum de discussion et la nouvelle police créée par Manuel Valls, les RT, renseignements territoriaux enfoncent votre porte dans l'heure qui suit .

   On voit bien que tout va se jouer dans l'appréciation des " critères d'anormalité " laissée à la discrétion des services de police ou des sociétés privées de surveillance . Brrr ! Cela fait tout de même froid dans le dos .

   Le projet " Indect " dont certains aspects sont déjà expérimentés, est mené, à côté des polices et d'entreprises privées européennes, par des Institutions Universitaires tout à fait honorables -  douze instituts de recherche européens, les représentants des polices irlandaises et polonaises, quatre entreprises allemandes et autrichiennes -  tel l'Institut de recherche de l'Université allemande de Wuppertal, spécialisé dans la sécurité des transports et la prévention des catastrophes naturelles ou l'école d'ingénieurs , INP de Grenoble .

   Le projet développe donc des modèles mathématiques pour évaluer, à partir d'images de vidéosurveillance, la vitesse des objets, la fréquence ou l'inopportunité de certains mouvements ou gestes dans des lieux réputés sensibles . Prenons une gare : il ne sera plus possible de courir aprés un train parce que l'on est en retard, sans se retrouver fiché dans le moteur de recherche de la police dédié à cette surveillance .

   Ne vous avisez plus de vous baisser pour nouer les lacets de vos chaussures, dans un magasin : " Indect " vous fichera . Ne prenez plus de photos dans un hall d'aéroport, parce que là, les algorithmes " d' Indect " font de vous , en un tiers de seconde, un " terroriste " potentiel , comme le propriétaire d'un bagage non identifié .

   Comme le reconnaît le professeur Dariu Gavrila de l'Université d'Amsterdam ( site owni ) qui travaille sur la détection des comportements " agressifs ", le système ne sait pas s'il s'agit d'un comportement " indésirable " ( sic ) , il détecte simplement un comportement qui s'écarte des comportements " normaux " que nous lui avons appris à repérer .

   Le seul porte-parole autorisé du projet, professeur à Wuppertal , reconnaît  de son côté, que les chercheurs ne développent que les procédés techniques et que la compétence de décider comment utiliser la technologie revient aux politiques .

 

    Et c'est bien là tout le problème ! Qui contrôle le développement de ces programmes de recherche et à qui bénéficieront-ils ?

 

   Un comité d'éthique contrôle, paraît-il , les contenus, mais sauf que sur ses neuf membres , deux représentent les services de police et un les industries parties prenanres du projet ; sauf également que la maxime de ces " sages " est plus qu'ambigüe : " si vous n'avez rien fait de mal, alors vous n'avez rien à craindre " .

   L'enveloppe européenne, 2007- 2013, pour ces dispositifs, est de 1.4 Mds d'euros sur cinq ans, et est prévu en augmentation pour le budget 2014- 2020, bien que ce budget général européen soit  prévu à la baisse, tout cela s'inscrivant dans des partenariats " public-privé " trés en vogue aujourd'hui .

   Que font toutes ces sociétés européennes liées à la défense et à l'armement dans ces programmes, tels les groupes français EADS ( participe à 20 projets différents ), THALES ( 22 projets ), SAFRAN ( 17 projets ) , mais aussi BAE SYSTEMS , ERICSSON, SAAB ou SIEMENS ... ?

    ( C'est que le marché européen de la sécurité vaut de l'or , autour de 35 Mds d'€ , d'une part, et que les technologies développées à des fins militaires peuvent aussi se vendre sur le marché intérieur de la sécurité civile . Si la surveillance des migrants, du citoyen, des espaces publics peut permettre d'augmenter certains profits, on ne va pas s'en priver ! )

 

   L'opacité qui entoure ces programmes politique ne peut qu'inquiéter : " Ils échappent à tout contrôle démocratique ... Les représentants de la société civile, les parlementaires, les ONG en charge des libertés fondamentales, les autorités de protection des données, ont été mis de côté " alerte un rapport du Parlement Européen de 2010 .

 

   Allons ! Allons ! F. Hollande s'est ému de l'agressivité de son ami B. Obama . Mais peut-il nous expliquer pourquoi l'Agence Nationale de la Recherche, française, libérée de toute austérité , poursuit le développement du programme : " Concepts, systèmes et outils pour la sécurité globale " ?

 

 

   NB : Sources : senor-information.over-blog.com  /  site www.bastamag.net   .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens