Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 15:36

" Perdre les ouvriers ? C'est pas si grave ! "  ( Mot de François Hollande, rapporté par la journaliste Cécile Amar dans son livre " Jusqu'ici tout va mal ",  mot  prononcé à l'occasion d'un voyage à Florange ) .

 ( Illustration : forwallpaper.com ) .

 

 

BondJamesBond.jpg

 


 

   Il est d'usage de considérer, chez les amateurs de films d'espionnage, que le chiffre qui accompagne le nom du super-espion " James Bond 007 ", signifie que cet agent est autorisé, par ses chefs, à tuer . F. Hollande et ses députés, qui ne peuvent se défiler, puisqu'ils ont voté, ont inventé le même code , en vue des mêmes effets , pour les banques .

   L'article 60 de la Loi des Finances 2014 - le budget de l'Etat - stipule qu'il est interdit aux collectivités locales , éventuellement ruinées, de porter plainte contre les banques qui leur ont accordé des prêts " pourris ", les mettant sur la paille : dans le  langage policé de la finance , " qui leur ont vendu des actifs financiers risqués " . Ne cherchez pas dans vos gazettes habituelles, elles n'en ont pas parlé, et pour cause . ( 1) .

   Cet article n'est pas autre chose qu'une loi d'amnistie pour les banques, mais bien cachée dans une loi des finances toujours fort confuse et difficile à décortiquer .

   A des ouvriers désespérés qui ont cassé, dans un excés de colère, parce qu'ils voyaient qu'on se moquait ouvertement d'eux, un peu de mobilier public dans une sous-préfecture, on refuse une amnistie, au nom de l'égalité de tous les citoyens devant la justice ; mais on l'accorde " en catimini ", à des banquiers " voyous " qui ont " braqué " des millions de contribuables . Cela peut-il nous étonner de la part de celui qui ose s'écrier que perdre les ouvriers n'est pas un problème pour lui ?

   Il faut tout de même ajouter que l'article 60 n'est pas seulement la proclamation d'une amnistie, il va bien au-delà, puisqu'il donne un signal clair, aux banques . Vous pouvez recommencer, demain !  Vous êtes absoutes d'avance ! ( Un permis de tuer "du " contribuable, permanent . )

 

   C'est la même capacité à nous achever qui a été attribuée aux banques par la loi bancaire à la française, dite loi Moscovici-Berger , deux " coquins ", votée, ce qui n'est pas innocent, en juillet dernier, quand les gens sont en vacances . Je ne reviens pas sur la pseudo-séparation des activités , suffisamment évoquée . Le piège " apocalyptique " réside dans une autre dimension . Il vient d'être décrit par trois journalistes (2) .

   On nous a annoncé que l'on créait un fonds de sauvetage des banques, en cas de crise, financé par les banques ; et un fonds de garantie des dépôts des Français, les fâmeux 100 000 €,  financé par l'Etat , le tout pour protéger le contribuable, et ne pas le ponctionner mortellement comme cela est fait depuis 2010, avec des prélèvements fiscaux devenus insupportables . C'est tout à fait vrai ! 

   Sauf qu'on ne nous a pas dit que la Loi Moscovici- Berger fusionnait ces deux fonds : les banques et les fonds spéculatifs peuvent donc puiser  dans le fonds de garantie comme ils l'entendent . Quand le déposant français arrivera au guichet de sa banque, on lui répondra, que le fonds est vide . 

   La conséquence est claire : les déposants français ne sont plus assurés ! Nous sommes bien dans la géométrie de la sphère où l'ex- gauche n'est plus qu'une droite incurvée .

 

   Et pourquoi nos banques se gêneraient-elles pour nous écraser ? Les  gouvernements qui se sont succédé depuis trente ans n'ont cessé de les laisser grossir, au point de leur offrir un pouvoir de chantage terrifiant . Qui sait, en dehors des milieux économiques et financiers, que la première banque française, BNP Paribas présente chaque année un bilan de 2000 Mds d'euros, un chiffre supérieur au PIB français . BNP Paribas est un groupe plus puissant que l'Etat français : question ! Qui s'agenouille devant l'autre ? Qui peut croire que la France a les moyens d'absorber la faillite d'un tel monstre ? (3) .

 

   Qui était au chevet de la Grèce, en janvier 2012, quand il s'est agi de restucturer la dette grecque ?  Quatre personnages :  deux politiques, Angela Merkel et  Nicolas Sarkozy ; et deux banquiers : Pébereau de BNP Paribas, et Ackermann de la Deutsche Bank et pour une raison trés simple, parce que les principaux détenteurs de la dette grecque étaient les banques allemandes et françaises .

   " La société grecque n'a été détruite que pour sauver nos banques " . (3) . Avoir confié un tel pouvoir de négociation à des banquiers en dit long sur la nature actuelle de l'Union Européenne et sur ce qui nous attend encore ! Nous n'avons pas encore tout vu !

   A la fin du XIXe siècle, les Républicains eurent à combattre l'alliance du sabre et du goupillon . Aujourd'hui, les classes populaires et moyennes ont à affronter la collusion entre pouvoir politique et haute finance privée .

   

   Ecoutez cet avertissement sans frais du système bancaire : " " tout ce qui nuit à nos intérêts - les mesures de régulation -  nous fragilise, et si nous mourons, vous mourrez tous avec nous " ! (3) .



   Notes : 

   (1) . Gaël Giraud , économiste et jésuite, ancien élève de l'ENS d'ULM, diplômé de l'Ensae, directeur d'études au CNRS . " L'illusion financière " 

   (2) . Adrien de Tricornot, Mathias Thépot, Fra Dedieu, chez Bayard, 2014 , " Mon amie, c'est la finance " .

   (3) . Gaël Giraud, entretien avec Bertrand  Rothé dans Marianne No 879 du 21 février 2014 .    

   

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens