Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 15:55

" Porter à la conscience les mécanismes qui rendent la vie douloureuse, voire invivable, ce n'est pas les neutraliser, c'est au contraire , montrer que , malgré les apparences, ce que le monde social a fait, le monde social, armé de ce nouveau savoir, peut de défaire " . ( Pierre Bourdieu . La misère du monde . 1993 . Seuil . )

 ( Illustration : iloveparis.com ) .

 

 

pauvres3.jpg

 

   Ce lundi 10 décembre 2012, s'ouvre à Paris, la Conférence Nationale de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, voulue par le Premier Ministre . Dans le cadre de la préparation de ce rendez-vous, pas moins de sept rapports ont été remis à J. M. ayrault, cette semaine, émanant des partenaires sociaux, des associations, des collectivités tous dressant le tableau de la misère, qui accable 20% des Français, aujourd'hui .

   C'est une bonne initiative, qui peut donner quelques fruits, si elle pose les bases de sa réflexion, sur deux principes incontournables : 

   - Nous n'allons pas agir mais nous allons faire .

   - " Nous allons mettre à nu les mécanismes économiques et sociaux qui sont au principe des souffrances les plus cruelles, notamment ceux qui règlent le marché du travail,  parce que, en l'état de nos connaissances scientifiques, ne rien faire, équivaut, pour l'homme politique , à se rendre coupable de non-assistance à personne en danger ." ( P. Bourdieu .)

 

   Parmi les constats mis en avant par ces rapports, nombreux sont ceux qui pointent des problèmes vieux de plusieurs années, ce qui revient à dire que les gouvernements précédents n'ont rien fait .

   L'accompagnement des personnes en difficulté est un vrai problème :  qui sait que ces personnes, déjà trés déstabilisées, doivent se retrouver dans un labyrinthe d'au moins 15 administrations : Etat, Pôle Emploi, Mairie, Conseil Général, Centre Communal d'Action Sociale, Caisse d'Allocations Familiales, Sécurité Sociale,  banque personnelle et  Banque de France pour les sur-endettés,  Assistante Sociale débordée, EDF et Gaz de France pour les retards de paiement,  Association d'aide comme les Restos du Coeur et les autres . Qui sait que souvent, désespérés  par la recherche du bon référent, ils oublient des rendez-vous, vitaux pour eux, ce qui aggrave aussitôt leur situation ?

   Ces difficultés ont une traduction concrète immédiate :  le saviez-vous ? 35% des personnes pouvant prétendre au RSA socle, ancien RMI, ne le demandent pas ; mieux encore, 68% de personnes éligibles au RSA d'activité - complément du RSA, lors d'une reprise d'activité - ne le demandent pas ; en matière de santé, une aide existe pour les travailleurs pauvres, afin de pouvoir se payer une mutuelle, 75% des gens éligibles à ce dispositif ne le demandent pas .

   Et la situation des jeunes entre 18 et 24 ans ? Ils ont droit,  s'ils sont Français, s'ils résident sur le territoire français régulièrement et s'ils ont occupé un emploi un certain temps, à une allocation de 300 euros mensuels . Seulement 9000 jeunes la touchent . Quand on sait l'importance que peut revêtir ce type d'aide, dans la lutte contre l'engrenage de la délinquance, on s'étonne de l'étroitesse de cette statistique . Mais on peut trés vite comprendre, où le bât blesse :  N. Sarkozy tout à sa politique, complètement irrationnelle de répression, a massacré les effectifs  de la Protection Jurique de la Jeunesse , ( PJJ ) .

   On peut évoquer le surendettement et l'exclusion bancaire : la brutalité avec laquelle la banque bloque leur compte, dés le premier dépassement, sans préavis, les laissant sans moyen de payer le loyer ou la facture d'électricité , avec les conséquences qui s'ensuivent .

   Le basculement dans le chômage étant le plus souvent le point de départ de ces chutes vertigineuses dans l'enfer de l'exclusion .

 

   Alors, on ne sait pas ce que le gouvernement fera de ces réflexions et l'on peut être inquiet, vu l'état des finances publiques,  et les cadeaux consentis aux patrons !

   Et c'est là que se place mon interrogation initiale ! Le gouvernement peut " agir " ou " faire " . Je suis toujours étonné par la parole des hommes politiques : " Moi, j'agis ; je suis dans l'action; je suis un pragmatique ... ", entend-on à longueur d'antenne . Mais cela ne veut rien dire . Agir - la Praxis des Grecs - ne vise aucun objet en-dehors d'elle-même,  elle ne se vise que comme une action orientée - vers un bien ou un mal - mais sans recherche de résultat .

   Tandis que " faire ", c'est toujours " faire quelque chose ", fabriquer - éthymologiquement faber - un objet, un bien, je fais pour obtenir un résultat . Ne dit-on pas, " je fais une poterie ", pour " je fabrique une poterie " ; on ne dit pas " j'agis une poterie " .

   Hommes et femmes politiques, on ne vous demande pas d'agir, on vous demande de faire . La loi Chirac sur le droit au logement pour tous qui est inapplicable, relève de l'agir , mais pas du tout du faire . La situation du logement en est une belle démonstration . Le droit à l'égalité des femmes-hommes, inscrite dans la Constitution, au niveau des salaires, relève de l'agir, mais certainement pas du faire .

   Voilà, M. le Premier Ministre, vous avez eu une bonne idée, en convoquant cette Conférence Nationale, vous avez agi ! Mais aprés la Conférence, il vous restera à " faire " .

 

   NB : la présentation de la Conférence est inspirée par l'article de Mediapart du 7 décembre 2012 . Sept rapports pointent l'urgence sociale .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens