Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 14:44
N; Hulot crucifié .

N; Hulot crucifié .

Un casse-tête est un jeu qui se joue seul ou à plusieurs . Il consiste à partir d'une situation initiale donnée ou aléatoire à aboutir à une situation particulière en suivant un certain nombre de règles ...
 
Des dizaines de physiciens, de militants, d'experts ont débattu du démantèlement des centrales nucléaires, lors du " 3e Forum social mondial antinucléaire ", qui s'est tenu, la semaine dernière, à Paris . Bien sûr, la grande presse n'en a pas parlé . Et pour cause !  Par contre, la déclaration de N. Hulot, annonçant hier, que l'objectif de fermeture d' une dizaine de réacteurs d'ici 2025, prévu dans le programme d'Emmanuel Macron, ne serait pas tenu, parce qu'il était irréalisable a fait le " buzz " .
 
Vu depuis le comptoir du café du commerce, le démantèlement d'une centrale nucléaire, c'est tout ce qu'il y a de plus simple . " On démolit, on nettoie, on sème du gazon et basta !"
Mais voilà, ça ne se passe pas tout à fait ainsi . La réalité c'est que démanteler une centrale nucléaire est un immense foutoir .
 
Il faut d'abord mettre le réacteur à l'arrêt définitif et ça ne se fait pas comme on arrête une automobile . Les barres d'uranium - le combustible - continuent de cracher furieusement leur radioactivité : au moins pendant cent mille ans . 
Il faut donc commencer par les faire refroidir deux ans, dans des piscines juste à côté du réacteur : vidanger tous les circuits pleins d'eau radioactive ; décontaminer tous les autres  bâtiments ; les détruire ; s'attaquer ensuite au bâtiment réacteur, celui qui contient les cuves, une fois qu'il a perdu un peu de sa radioactivité ; le casser ... ; expédier les déchets dans différents centres de stockage ; découper, démonter, transporter des milliers de tonnes de métaux et de béton, un peu beaucoup, et encore radiocatifs, tout cela nécessitant des équipes très spécialisées - soumises à des risques d'accidents du travail très élevés -  et pouvant prendre près de trente ans . 
Les deux tiers des 58 réacteurs français arrivent en fin de vie, autant dire autant d'énormes chantiers qui auraient dû déjà démarrer . Mais pour EDF, l'opérateur en la matière, c'est un gouffre financier qui l'attend . EDF, actuellement endetté jusqu'au cou, prétend avoir provisionné les fonds suffisants ( 75 Mds d'€ ), une vaste blague . Le défi représente trois ou quatre fois plus . 
Comment se sortir d'un tel guêpier ? Tel était le sujet central du Forum, avec un " pot-pourri " de questions à vous faire froid dans le dos .
 
Pourquoi ne pas renoncer au démantèlement, s'est demandé le représentant de l'association " Stop au nucléaire, Drôme-Ardèche " ? Non seulement, lancer sur les routes françaises des centaines de convois débordant de déchets radioactifs ne lui paraît pas très rassurant, mais " tous ces chantiers vont offrir à des multinationales, comme Bouygues et Vinci, de très juteux marchés pour des décennies . Un siècle entier à se payer sur nous ! ", ajoute le militant anti-nucléaire . L'imbécile : et l'augmentation du PIB et du chiffre de la croissance, il l'oublie ?
Ce même militant propose de " sanctuariser " les centrales : on ôte les combustibles qu'on envoie en décontamination partielle à La Hague, comme cela se fait déjà, on surveille et on entretient le reste .
Le physicien nucléaire, Bernard Laponche, rétorque : " De nombreux réacteurs sont construits dans des zones inondables, c'est compliqué de les y laisser en l'état ! " 
Alors, plaçons certains bâtiments sous sarcophage ( méthode Tchernobyl ) propose un troisième larron : " Mais eux-aussi seront construits par Bouygues ! "  Et ils finiront par s'effriter, par fuir, par s'écrouler : aucun béton n'est éternel ?
 
Démanteler ? Sanctuariser ? " Encamisoler " ? Transformer des centrales nucléaires en " poubelles géantes définitives " ? Les raser pour en éparpiller les déchets un peu partout ?
Voilà le " casse-tête " que l'industrie nucléaire nous laisse en héritage et qui va occuper nos enfants et petits enfants durant tout ce siècle . Enfin, un de plus . 
Mais ne désespérez pas ! EDF rêve de prolonger le jeu sur les siècles suivants puisque l'opérateur envisage de construire 40 nouveaux EPR .
 
Pauvre Hulot !
 
NB : d'après l'article de Jean-Luc Porquet, Le Canard Enchaîné du 8 novembre 2017 .
 
 
 

​​​​​​​

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens