Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 14:19
Allez, c'est parti pour 3°C de plus en 2100 !

" Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement " ( Francis Blanche ) . 

Elle commence mal la COP 23 qui a commencé ses travaux, cette semaine, à Bonn, en Allemagne . Au mois de juin dernier, D. Trump annonçait le retrait des EEUU de l'accord de Paris, COP 21, signé en décembre 2015 et qui prévoyait que les Etats mettraient tout en oeuvre pour limiter le réchauffement climatique, à 2°C, d'ici à la fin du siècle .

Les 195 pays signataires continuent de discuter, de négocier, de s'organiser, de déclamer sur leurs vertus réciproques, mais comment se lancer dans une action collective déterminée en l'absence du deuxième pays dans les plus gros émetteurs de CO2 - après la Chine - et le premier pollueur, dans le classement par habitant ?

Une deuxième tuile attendait les participants à la COP 23 : la parution, la semaine dernière, d'un rapport du PNUE ( Programma de Nations Unies pour l'environnement ) terriblement désespérant .

Lors de la COP 21, les Etats s'étaient engagés sur des objectifs de réduction de leurs gaz à effet de serre . Or l'organisation onusienne a calculé que même si tous respectaient leurs engagements - lesquels étaient basés sur le volontariat et ne comportaient aucune mesure contraignantes - cela ne couvrirait qu'un tiers des réductions indispensables pour ne pas dépasser les 2°C . Explosé l'objectif !

Un tel écart est " une véritable catastrophe ", écrit le rapporteur en chef . Au rancart les rires de joie des Hollande, Fabius et autre Ségolène Royal ...

Si les pays ne décident pas d'en faire plus, beaucoup plus, nous sommes " cuits ", au sens propre comme au sens figuré, car le thermomètre grimpera de 3°C voire 3,2°C d'ici la fin du siècle . Et là, ça va " cogner dur " : en France, il faudra s'adapter à des pics de 50°C .

Alors, faut-il dire définitivement adieu aux 2°C ? Peut-être pas ! Mais cela suppose de mettre le paquet : sortir totalement du charbon - en fermant, par exemple, les 6683 centrales à charbon encore existantes ; laisser sous terre la moitié du gae et le tiers du pétrole qui s'y trouve ; engager de grandes actions de rénovation des bâtiments ; développer avec détermination les énergies solaire et éolienne ; arrêter de déforester ...

Qui peut croire que les mastodontes de l'économie mondiale - les sociétés transcontinentales - qui gouvernent de fait la planète, aujourd'hui, sont prêtes à de tels sacrifices qui réduiraient drastiquement leurs profits ?

Bon, dans ce tableau peu encourageant, une plus ou moins bonne nouvelle va mettre un peu de baume au coeur des experts présents à Bonn : 13 agences fédérales américaines, dont la NASA, viennent d'aboutir à un consensus, et publient un rapport - au grand dam des climato-sceptiques - établissant sans ambiguïté que c'est bien l'homme qui est responsable du réchauffement climatique . Et donc, si l'homme se reconnaît responsable de ce qu'il fait de la planète, peut-être trouvera-t-il la force de changer de " Cap ", à temps, à défaut de changer de " Cop " . On peut toujours rêver !

 

NB : d'après l'article de Jean-Luc Porquet, Le Canard Enchaîné du 8 novembre 2017 .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens