Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 22:43
" Ils s'aiment comme avant ... " ( Daniel Lavoie ) .

" Ils s'aiment comme avant ... " ( Daniel Lavoie ) .

" Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour " ( Pierre Reverdy ) .

(1) Article d'Emmanuel Levy, Marianne, No 1068, 8 septembre 2017 .

Après " leur flirt poussé " estival qui a donné naissance aux ordonnances excluant les salariés du droit du travail devenu le droit des entreprises, le MEDEF et le gouvernement , viennent de passer à l'étape suivante, celle où l'on passe à la multiplication des preuves d'amour qui vont consolider une idylle déjà très avancée : des espèces sonnantes et trébuchantes, par dizaines de milliards d'€, vont passer de la poche des contribuables dans les coffres des actionnaires, cette fois au vu et au su de tout le monde .

La transformation du CICE ( Crédit d'impôts pour la compétitivité et l'emploi ( - façon Hollande - en réduction des cotisations sociales patronales est en route pour être effective dans le budget 2018, mais la négociation est serrée . Le patronat réclamait cela depuis la création du dispositif, mais voilà qu'on grain de sable est venu, cet été , enrayer le mécanisme du transfert . Il y avait un " hic " . 

La transposition d'un mécanisme à l'autre, du CICE consistant à rembourser 7% du total des rémunérations comprises entre une fois et demie et deux fois et demie le SMIC en baisse de cotisations se révélait, tout à coup, perdant pour les entreprises : elles allaient devoir payer pour 10 Mds supplémentaires d'impôts à cause d'une augmentation naturelle des profits, soit la moitié des 20Mds annuels que leur apporte le CICE ( Institut Rexicode ) . Damnation ! Machines arrières, toutes !

Mais " les amants " - qui n'ont jamais vu Vérone - ont trouvé la parade . Quand on aime, on ne compte pas, surtout avec l'argent des autres . 

Le gouvernement ajoute une ristourne supplémentaire : une baisse de 10% des cotisations salariales patronales, entre un SMIC et un SMIC et demi . Relevons au passage que cela viendra - une fois encore - en moins des recettes de la SS .

Outre les baisses de cotisations, le MEDEF va pouvoir compter su la réduction de l'impôt sur les sociétés ( IS ) qui doit passer de 33,3% à 25% sur le quinquennat avec une première tranche de réduction dès 2018, de 2 Mds ( Bruno Lemaire à l'Université d'été du MEDEF, JOUY-en - Josas ) .

En 2019, " annus mirabilis " pour le patronat, les entreprises bénéficieront à la fois du nouveau barême des cotisations et encore du CICE de l'année 2018, plus la deuxième baisse de l'IS . Un véritable choc fiscal à l'envers, puisque cette année-là, plus de 40 Mds d'€ passeront des revenus des ménages aux coffres des actionnaires .

Mais la générosité du gouvernement ne s'arrêtera pas là . Ce qui n'aura pas été pris directement dans la poche des ménages aisés rejoindra quand même le capital des entreprises : le mécanisme est encore une fois fort simple .

5,5 Mds d'euros de baisses d'impôts sur le patrimoine financier des ménages aisés à travers la suppression de l'ISF sur les avoirs financiers et le plafonnement des impôts sur les revenus financiers ( flat tax de 30% ) viendront alimenter les capitalisations d'entreprises grâce à ce qu'on peut appeler, après la flexibilisation du marché du travail, la flexibilisation de l'accès au capital devenu moins coûteux . C'est tout de même un cadeau sec de 5,5 Mds au 1% le plus aisé du pays .

Et qu'importent les 3% de déficits, explosés !

L'ex-ministre socialiste des finances, Michel Sapin se marre : " Nicolas Sarkozy a vu son septennat plombé immédiatement par un bouclier fiscal qui pesait 1,4 Mds ; quand les Français vont s'apercevoir que Macron en propose un, d'emblée, de 5,5 Mds pour les plus aisés, soit quatre fois supérieur, ça risque de tanguer, " déclare-t-il . Surtout quand les chômeurs devront y ajouter, d'ici la fin de l'année, la baisse des allocations de chômage et leur dégressivité .

L'adage est décidément d'une grande justesse : " Quand on aime on ne compte pas ! "

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens