Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 16:21
" Je veux élaborer un  pouvoir charismatique " .

" La politique, c'est mystique, c'est tout mon combat ... Comment se construit le pouvoir charismatique ? C'est un mélange de choses sensibles et de choses intellectuelles . J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans l'immanence complète de la matérialité . Je ne crois pas à le transcendance éthérée . Il faut tresser les deux, l'intelligence et la spiritualité . Sinon l'intelligence est toujours malheureuse car les gens n'éprouvent de sensations que vers les passions tristes, le ressentiment, la jalousie ..." .( Emmanuel Macron, février 2017 ) .

Le temps d'un trajet Saint-Pierre-des-Corps-Paris, E Macron se confie au JDD sur son charisme et le lien qu'il veut établir avec les électeurs et sa propre mystique . Nous sommes le 11 février 2017 . 

En bon connaisseur de la philosophie occidentale, il revient sur la notion théorisée par le penseur allemand Max Weber dans " Economie et Société " .

La domination légale et la domination traditionnelle s'exercent dans le quotidien ; la domination charismatique authentique a un caractère extraordinaire . La domination légale repose sur des règles impersonnelles ; la domination charismatique comme la domination traditionnelle est personnelle et irrationnelle ; la domination traditionnelle révère le passé ; la domination charismatique est " révolutionnaire " . La domination charismatique est seule à pouvoir imposer, toujours de l'intérieur, des transformations révolutionnaires .... Née de la nécessité ou de l'enthousiasme, elle signifie changement de direction de l'opinion et des faits, orientation entièrement nouvelle de toutes les positions envers toutes les formes de vie envers le monde ... La domination charismatique n'existe, à l'état pur, que " statu nascendi " . Elle est hors du quotidien social et économique " ...  Ainsi s'explique le penseur allemand .

Nous avons donc bien là, un concentré de " la pensée complexe " décrite par son entourage, qui ne permet pas au Président de la République de s'exposer devant des journalistes, dans le jeu délicat de questions-réponses d'une interview .

E. Macron s'inspire de cette idée que la politique, y compris dans la démocratie de masse moderne, a besoin d'une incarnation et d'action personnelle . Weber mettait en avant un besoin de personnalité pour contrecarrer les puissances anonymes du marché et de la bureaucratie mais bien que Macron se plaise à souligner qu'il n'est pas prisonnier des routines bureaucratiques, tout indique dans ses annonces comme dans les décisions prises jusqu'à aujourd'hui, qu'il est totalement lié aux intérêts économiques dominants . Le charisme dont, candidat, il se revendiquait, semble avoir pris un coup, depuis qu'il gouverne . Ce charisme " qualitativement démocratique " exigeait qu'il devienne le vecteur de progrès sociaux, qu'il confirme les promesses de démocratie, permette d'approfondir l'égalité et la liberté, porte la voix des dominés pour être vraiment révolutionnaire .

Or Macron ne privilégie la liberté qu'entendue au sens le plus réducteur, économiquement restreint, au détriment de l'égalité . 

Tout charisme politique est un jeu entre des qualités propres et une construction délibérée qui s'appuie, aujourd'hui, sur des techniques de communication éprouvées . Qu'est-ce qui fait mouche dans le candidat, dans son histoire, ses discours, qu'est-ce qu'il faut gommer ? Macron a peu de qualités oratoires - il n'est pas Mélenchon - et les contenus de ses discours sont d'une notoire faiblesse . Et durant la campagne électorale les grands médias nous ont survendu son supposé charisme voire son personnage d'enfant prodige, les petites transgressions de " l'élève surdoué " .

Et en cette veille de rentrée, la réalité se rappelle à son bon souvenir car il n'a pas lu Weber jusqu'au bout : pour durer, la domination charismatique doit se routiniser et prendre une forme légale, rationnelle, c'est à dire perdre justement son caractère, l'intérêt social et économique de ses adeptes exigeant la permanence de la communauté, c'est à dire sa réinscription dans le tissu social et économique qu'elle rejetait .

Et si l'on continue à lire Weber, on constatera que le leader charismatique n' a pas d'autre choix pour se maintenir au pouvoir que de passer à une autre étape : le pouvoir plébiscitaire dans lequel les dominés confirment librement la reconnaissance de la domination du leader mais dans un cadre devenu très différent : dans la domination charismatique autoritaire, la reconnaissance du leader n'est plus qu'un devoir bien éloigné de l'adhésion par la révélation ou l'exemplarité .

Les mois qui viennent nous en apprendront beaucoup sur la mystique macronienne .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens