Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 17:27
Un parti unique à tous égards .

" Au temps du stalinisme, le centralisme démocratique, principe de fonctionnement des partis communistes, était ainsi illustré par l'humour des gens de l'est : on vide un seau par la fenêtre, et c'est le centralisme ; pour le rendre démocratique, il suffit de faire remonter l'eau ", ( citation de Guy Konopnicki dans Marianne, No 1060 ) .

A force de multiplier les courts-circuits à l'intérieur de leur propre mécanique provoqués par les courants contradictoires qui les traversaient, les haines recuites de personnes et les ambitions meurtrières de trop de dirigeants, les anciens partis terminent brûlés au troisième degré .

Sur ce terreau, un nouveau parti s'affirme sans que l'on sache vraiment ce qui peut bien unifier tous ses adhérents . Les médias publient des portraits, de belles histoires de jeunes gens et de jeunes femmes séduisants, dynamiques, déterminés qui ont, un jour de cette année folle que demeurera 2017, décidé d'adhérer au parti .

Certes, il ne faut pas leur demander avec trop d'insistance ce qui les motive, la réponse étant toujours la même : " On veut faire bouger les choses ! " Vaste programme . Ils peuvent même se montrer plus précis : " On veut réformer ! " N'attendez pas de savoir à quelles réformes ils comptent s'atteler, ils ne savent pas : c'est l'affaire des chefs ! Mais soyez en convaincus : " Ils vont faire ! " Ah ! ce maître mot de langue française qui dit tout et qui ne dit rien . 

C'est que ce parti est une création inédite : il a conquis le pouvoir avant d'exister . Quand on songe à tous ces partis qui ont occupé, pendant des décennies, le champ politique, sans jamais accéder au pouvoir on ne peut que s'incliner devant le savoir-faire des " riens " d'il y a quelques mois . Devenir d'emblée " tout et rien à la fois " n'est pas donné à tout le monde . La France est aux mains d'un parti qui détient tout et dont elle ne sait rien . Il y a bien une présidente par intérim chargée de structurer " le machin ", mais c'est  une inconnue ; le parti s'est même réuni, une fois, mais ce n'était pas un Congrès fondateur, au mieux une assemblée générale où les adhérents apprenaient à applaudir des orateurs - en fait à maîtriser son claquement de mains - sans vraiment attacher du prix aux différentes prises de paroles . 

Les adhérents du " Mouvement en Marche " ne paient pas de cotisations aussi n'ont-ils qu'un seul choix : s'en remettre à un homme qui les a payées pour eux . L'adhésion étant gratuite, il serait mal venu que le marcheur trouvât le moyen de se plaindre . Pour une innovation, c'est une innovation .

Nous avons devant nous, le parti idéal : un financement colossal fondé sur le nombre de voix obtenues aux élections législatives et au nombre de députés élus . " Une pompe à fric " inépuisable . Les cotisants la ramènent toujours, un jour ou l'autre, l'adhérent " internet " la ferme . 

Les partis classiques étaient fondés sur des projets, des principes, une idéologie qui existaient avant les plus prestigieux de leurs leaders : le socialisme avait précédé et de loin, Jaurès . La vie de " La République en Marche " commence avec Emmanuel Macron . Pour une révolution, c'est une révolution ! Le parti ne peut donc connaître qu'une seule pensée, celle du président . L'adhérent a le droit de se réunir mais sous le portrait du président et pour applaudir !

Pour ses députés, " La république en Marche " vient de réinventer le centralisme démocratique : le gouvernement déversera ses projets de loi dans l'hémicycle et les élus " En marche " se contenteront de faire remonter leurs votes vers le perchoir .

" La République en Marche est bien un parti unique ... dans son genre ! " ( Guy Konopnicki, Marianne, No 1060 du 14 juillet 2017 ) .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens