Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 14:13
Le bourbier .

" En régime capitaliste, la politique fait s'affronter deux mouvements émancipateurs : la gauche, qui cherche à émanciper le travail, et la droite, qui cherche à émanciper le capital - des conquêtes de gauche - et à étendre l'emprise de ce dernier ", ( Christophe Bertiau, Lavamedia ) .

Comment sortir du bourbier politique dans lequel nous a plongé l'élection d'Emmanuel Macron suite à la trahison de dirigeants du PS passés avec armes et bagages à droite, à la dégénérescence d'une droite rongée par la corruption et à une poussée de l'extrême-droite favorisée par les politiques  anti-populaires  de ses comparses ?

La contradiction fondatrice entre les intérêts des uns et les intérêts des autres est l'horizon indépassable de toute politique authentique .  Les étiquettes de gauche et de droite avaient été créées pour ne servir qu'à traduire cette conflictualité propre au capitalisme et est encore plus vraie à l'ère du " capitalisme total " ( ou mondialisé ) .

La confusion est totale, en ce moment où s'impose - provisoirement, sans doute - la pensée dominante d'un monde économique non-conflictuel, incarnée en France par Emmanuel Macron : " un bourbier idéologique " d'où nous ne pourrons sortir qu'en ayant les idées claires .

Aux tenants d'un " capitalisme à visage humain " qui ont tous viré à droite, il va falloir expliquer que le capitalisme ne s'améliore pas mais qu'il se combat, ou plutôt qu'il ne saurait s'améliorer qu'en étant combattu - c'est la grande leçon du XXe siècle et ses deux grandes guerres impérialistes - et que c'est dans ce combat que s'inscrit la vraie gauche, jamais ailleurs .

En régime capitaliste, croire à la politique du " bien commun " n'est que dangereuse illusion . Toute amélioration substantielle du bien-être des uns se fait forcément au détriment de celui des autres parce que le capitalisme ne peut fonctionner et se développer que si s'opposent  les deux logiques antagonistes qui constituent son essence : celle des " investisseurs " et des " créanciers ", toujours désireux de faire fructifier leur capital, c'est à dire de capter une grosse partie de la valeur produite par le travail d'autrui contre celle des travailleurs, qui seront toujours des " exploités " - quoiqu'en pensent nos intellectuels sous burka idéologique - en tant qu'ils sont dépossédés ainsi d'une partie des fruits de leur travail  .

Certes, certaines politiques, par périodes, peuvent permettre aux travailleurs de disposer d'un peu plus de disponibilités pour pouvoir acheter les excédents de production du système, mais cela n'a toujours qu'un temps, et ne permettent au travailleur que d'accéder aux biens de qualité très inférieure .

Aussi, quand E. Macron tient à ramener la gestion du conflit majeur à l'échelle de l'entreprise, en lieu et place de la Loi, ne soyons pas dupes . L'imposture est évidente : le conflit est rabaissé au niveau d'un " jeu de tir à la corde ", avec avantage certain au patron, donc au capital : donnez au capital et vous prendrez au travail ; donnez au travail et vous prendrez au capital .

Sous prétexte que la situation a changé depuis le XIXe siècle - heureusement - qu'il existe des impôts, la sécurité sociale, le code du travail, le droit de grève ; sous prétexte que beaucoup de travailleurs ne savent pas faire fructifier le capital - les imbéciles - c'est cette logique fondamentale du conflit capital-travail qu'on a voulu extirpé de nos esprits .

Le capitalisme s'est amélioré, nous dit-on . Eh ! bien, non, c'est faux ! Ce qui a changé c'est qu'il a été modéré par des conquêtes de gauche mais que les logiques du capital sont restées les-mêmes ce qu'on voit bien à travers les coups de boutoir portés par fausse-gauche et vraie droite, depuis trente ans, à ces conquêtes, au nom d'une pseudo-modernisation, nous dit-on, car avouer l'inavouable reste encore très difficile à dire .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens