Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 14:50
Image " Le point.fr " .

Image " Le point.fr " .

" L'idéal de la Ve République est l'adéquation de la majorité présidentielle et de la majorité parlementaire, ce qui s'est rarement produit : trop restreinte, elle se bunkérise, trop large, elle se divise ... " ( Yves Daudu, journaliste, éditeur ) .

Le cours de la Ve République n'a jamais été un long fleuve tranquille et E. Macron devrait en relire toute l'histoire .

En novembre 1958, quelques mois après le retour du général de Gaulle au pouvoir à la faveur de la crise algérienne et deux mois après l'adoption par référendum de la nouvelle Constitution, les premières élections législatives de la Ve République voient la cinglante défaite des opposants, dont de nombreuses têtes d'affiches vont tomber : F. Mitterrand, P. Mendès-France, Gaston Defferre, Jacques Duclos ... 

Mais les gaullistes arrivés en tête doivent déjà composer avec la droite classique : ils n'ont la majorité absolue que grâce à une alliance avec le Centre National des Indépendants et Paysans ( CNIP ), formation très à droite et assez hétéroclite pour pouvoir accueillir en son sein, à la fois, Valéry Giscard d'Estaing et un certain Jean-Marie Le Pen . Le renouvellement est déjà d'actualité : 310 députés, les deux tiers de l'Assemblée n'ont jamais siégé . Ce record reste à battre .

Ces " Indépendants ", c'est ainsi qu'on les appelle, vont inaugurer la tradition frondeuse jusqu'à entraîner la première dissolution de la Ve . Opposés à l'indépendance de l'Algérie, en désaccord avec l'interventionnisme gaulliste dans l'économie ( ce sont déjà des ultra-libéraux ), ils refusent en outre l'élection au suffrage universel du Président de la République . On a oublié, que cette disposition n'existait pas dans la Constitution de 1958 . Et le 4 octobre 1962, cas unique sous la Ve, une motion de censure est adoptée à une confortable majorité grâce à un improbable attelage de partisans de l'Algérie française, d'adeptes de l'intégration européenne, de socialistes et de communistes . Cela n'empêche pas de Gaulle de retrouver une courte majorité à l'Assemblée, de gagner son référendum sur l'élection du Président de la République au suffrage universel .

Mais quand G. Pompidou succède à Michel Debré à Matignon, il n'obtient qu'à une très courte majorité la confiance de l'Assemblée et ce grâce à l'abstention massive de 100 députés de droite .

C'est que les centristes entendent s'émanciper et Jean Lecanuet, leur chef de file ( MRP ) se présentera contre de Gaulle en 1965, prétendant incarner le renouveau, parlant même de " remettre la France en marche ", et en tout cas, du haut de ses 15% acquis au premier tour de la première présidentielle au suffrage universel, il refusera d'appeler à voter de Gaulle au second tour . Aux législatives de1967, les gaullistes n'obtiennent pas de majorité et doivent composer avec les Républicains Indépendants ( RI ) de Giscard d'Estaing qui a pris le relais de Lecanuet mais avec une faible majorité de une voix . Ils sont soumis à une implacable discipline de parti ; c'est de cette époque que date l'expression de " députés godillots " . En avril 1967, le nouveau gouvernement de G. Pompidou, renouvelé à son poste, doit recourir aux ordonnances pour faire passer trois textes fondamentaux : création de l'Agence Nationale pour l'Emploi ; généralisation de l'assurance chômage ; réforme de la Sécurité Sociale .

Au lendemain des événements de mai 1968, les législatives du mois de juin débouchent sur un raz-de-marée de la droite . L'ensemble de la gauche se retrouve avec 91 sièges sur 485 à l'époque .

Mais Giscard d'Estaing et ses Républicains Indépendants préparent de plus en plus l'après de Gaulle . Ce dernier veut rasseoir son autorité par un référendum sur une réforme du Sénat et la Décentralisation où il mettra son mandat en jeu . Ce sera une erreur fatale car il n'y a rien de tel qu'une volonté de plébiscite pour ressouder les oppositions . Le 27 avril 1969 au soir, le référendum débouche sur un non à plus de 52% et entraîne le départ du général de Gaulle . 

Dans la foulée G. Pompidou est élu Président et s'appuie sur la large majorité issue de juin 1968 . Son Premier Ministre, Jacques Chaban Delmas, gaulliste historique, donne de l'urticaire à toute la droite avec son projet de " nouvelle société ", porté entre autres par son conseiller spécial Jacques Delors, qui verra avec soulagement le remplacement de Chaban par P. Messmer, en juillet 2012, un gaulliste de stricte obédience .

Les législatives de 1973, donnent à Pompidou une confortable majorité gaulliste mais la docilité n'est plus de mise . Valéry Giscard d'Estaing est à l'affût et le Président va l'apprendre à ses dépens quand sa réforme constitutionnelle de passage du septennat au quinquennat est retoquée par les députés ...

Et l'histoire ne s'arrête pas là . Aucun Président n'a encore trouvé la majorité idéale . Les " leçons de l'histoire " ne nous apprennent qu'une chose : " Tout nouveau, tout beau ", puis, et parfois très vite, la réalité reprend ses droits et les premières claques vous tombent dessus .

" Vas-y, mais on t'attend au tournant ! " ont signifié les Français, à E . Macron, en ce dimanche 18 juin, en restant chez eux ou en glissant un bulletin blanc dans l'urne .

( Sur 47,5 millions d'inscrits : 27 millions ont choisi l'abstention ; 2 millions ont voté blanc ou nul . Ce sont donc près de 30 millions d'électeurs qui ont refusé de prendre part à ce scrutin ) .

 

NB : Source : Marianne,  No  1055 du 9 juin 2017 .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens