Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 14:54
Statue de Sun Tzu .

Statue de Sun Tzu .

" Ceux qui savent ne parlent pas . Ceux qui parlent ne savent pas . Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles ", ( Lao Tseu, fondateur du Taïoisme, Ve s. av. JC ) .

Il n'est nul besoin d'être le général chinois Sun Tzu ( L'art de la guerre, VIe s. av. JC ) pour savoir qu'une armée " En marche ", quand rien ni personne ne s'oppose à elle, a tendance à renverser, bousculer, piétiner tout ce qui se trouve sur son passage . C'est ce qui est en passe d'arriver en " Macronie ", pardon, en France, à l'occasion des prochaines législatives .

Grâce à des fuites - peut-être bien organisées -, dans 10 des 11 circonscriptions des Français de l'étranger, où l'on a voté une semaine avant la métropole, " La République en Marche " est largement en tête et remportera ces sièges, au deuxième tour, sans coup férir .

Cette conquête sans pitié fait redouter à tous les états-majors parisiens des " anciens partis ", pour le 7 juin prochain, dans les circonscriptions hexagonales, des effets tout aussi ravageurs, danger largement prophétisé par les enquêtes sur les intentions de vote des Français, toutes concordantes . Même les circonscriptions qui étaient garanties " en or " - comme on disait autrefois, avant la naissance à la politique d'Emmanuel Macron - sont menacées . Pour ne prendre que deux exemples, citons : Nathalie Kosciusko-Morizet dans le 7e Arrondissement de Paris pour la droite, Jean-Christophe Cambadélis, 1er secrétaire du PS, pour la gauche, dans sa circonscription, réputée imperdable, du XIXe Arrondissement, compte déjà ses abattis . Les autres se préparent à passer deux dimanches au rouleau compresseur .

Seul, un isolé, grâce à un concours de circonstances bizarres mais favorables - comme la politique sait encore les fabriquer - semble pouvoir tirer son épingle du jeu : Manuel Valls . Les sondages disent aussi que la " Macronie " va piétiner même ceux qui ne s'opposent pas à elle et ont fait des offres de service mais que " Jupiter " n'a pas jugées assez convaincantes .

Les pronostics donnent le vertige : près de 400 députés " En Marche et Modem ", à l'Assemblée Nationale, sur 577 sièges à pourvoir . Un tsunami : à peine une centaine pour " Les Républicains ", qui seraient la 1ere force d'opposition, mais bien affaiblie ; entre 30 et 40 socialistes, une misère ; entre 20 et 25 représentants du FN ; entre 15 et 20 Insoumis et PC . 

C'en est au point que les dirigeants " d'En Marche " font mine de s'inquiéter . " Nous allons avoir beaucoup d'élus, peut-être trop, il va falloir les encadrer de près pour éviter le foutoir, car la moitié seront des novices ", dit le Président . " Nous allons dépasser les 400 députés, parfois des gens valables  vont se faire battre par des gens de moindre valeur . C'est triste mais c'est comme ça ", surenchérit G. Collomb, soutien de la première heure . " Nous risquons d'être dépassés par l'ampleur de notre succès . Des dizaines de députés pourraient poser problème, ne serait-ce que pour leurs activités de conseil . Il va falloir surveiller tout ça ", prévient J.P. Delevoy, l'ancien chiraquien, devenu " Monsieur Elections " de la " Macronie " . Amusants états d'âme !

C'est un ancien secrétaire d'Etat de F. Hollande, J.M. Le Guen qui décrit le mieux la noirceur de l'avenir du " système " : " Dès le premier tour, on va vivre l'implosion du système, un véritable effet de souffle . Au premier tour il y aura la prime présidentielle aux candidats " En marche " qui, au second, vont récupérer, face à la gauche, les voix de la droite, face à la droite, les voix de la gauche ... " Remarquable lucidité ! Mais n'est-ce pas là que se niche toute l'habileté politique du " chérubin " qui a placé tous les partis en situation de se trouver ainsi piégés .

Mais E. Macron aurait tort de " prendre le melon " . Avoir aplati toute la concurrence ne signifie pas avoir aplani toutes les difficultés . Il reste bien des obstacles . Et pour un Président élu avec seulement 24% de suffrages au premier tour de la présidentielle, des obstacles, il en reste même beaucoup à contourner : de la réforme du marché du travail à la moralisation de la vie politique en passant par la lutte contre le terrorisme, " la marche en avant, au pas cadencé " va rester de mise encore longtemps, même avec une écrasante majorité au parlement .

 

NB : d'après l'article " Un tonnerre d'aplatissements ", Le Canard Enchaîné du 7 juin 2017, page 1, d'Erik Emptaz .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens