Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 15:02
Le gouvernement par les rébus .Le gouvernement par les rébus .

" En réalité, le grand roi du monde est entre les mains de la finance " ( Daniel Dessert, historien, chercheur en histoire économique et sociale ) .

Pendant que des historiens passionnés de la grandeur éternelle de la France louent le grand siècle et le règne de Louis XIV, le Duc de Saint-Simon, chroniqueur de ce règne, nous rappelle, dans ses mémoires des réalités moins avantageuses . Le grand Roi était en fait entre les mains de la finance : " Pendant que Versailles ( la Cour ) faisait son carnaval, les Ministres présentaient au Roi, vingt mesures déjà prises - avec les financiers - laissant à ce dernier la possibilité de n'en refuser qu'une ... "

Lors d'un séjour à Marly, Saint-Simon voit passer le roi, s'efforçant de séduire le banquier Samuel Bernard, à qui il doit déjà 11 millions de livres : " Stupeur, devant cette espèce de prostitution du Roi, pourtant si avare de ses paroles, à un homme de l'espèce de ce Bernard ... Le plus riche d'Europe et qui faisait le plus gros et le plus assuré commerce d'argent ... Il sentait ses forces et il voulait des aménagements proportionnés ... Les Contrôleurs Généraux ( Ministres des Finances ) le traitaient avec force distinctions et égards ... " ( Mémoires, 1708 ) . 

En parfait lettré, Emmanuel Macron est amoureux de Versailles : y recevoir Poutine, trois cents ans exactement après l'enfant-roi Louis XV ( 1717 ) recevant le futur Tsar Pierre le Grand, et lancer officiellement son quinquennat ( le 3 juillet ) depuis ce haut-lieu en est une parfaite illustration . Mais la photo officielle de sa présidence, récemment parue, n'est pas moins évocatrice .

 C'est " une ribambelle " de symboles qui nous est offerte .

Entre le drapeau français et la bannière européenne ( affirmation de sa détermination à nous engager dans plus d'Europe ), debout devant son bureau ( où il travaille )  qu'il agrippe de ses deux mains crispées ( torse bombé, prêt à bondir, à se battre ), une fenêtre grande ouverte sur le parc ( l'extérieur, le monde, l'ouverture ) ; sur le bureau, des livres ( de la Pléiade, les Mémoires de Charles de Gaulle ) grands ouverts, et non sagement enfermés dans une bibliothèque, ( intelligence complexe nourrie à la grande littérature, à l'inverse de ses prédécesseurs ) ; à sa gauche, une pendule proclamant que le monarque-président entend rester " le maître du temps ", ( le temps de son action ) ; à sa droite, son téléphone portable ( l'ère numérique dont il entend faire l'axe de la transformation du pays qu'il entreprend ) et un encrier surmonté du coq gaulois pris dans le pli du drapeau national  ( le pendant rassurant pour les souverainistes de la bannière étoilée de l'Europe ), le Président annonce au Pays son programme sous forme de " rébus " .

Enfin, les lèvres pincées de qui sait ce qu'il veut et surtout ce regard perçant que les médias adorent, qui paraît vouloir vous scruter jusqu'au tréfonds de votre âme comme pour vous dire que personne n'échappera à sa vigilance : aucune empathie dans ce portrait, seulement un défi : je suis " le pouvoir ", tel Louis XIV proclamant " l'Etat c'est moi " !

 Célébrer le 14 juillet, en la cathédrale de Reims, c'est pour bientôt !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens