Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 17:08
" Les craquements de l'arbre mort " .

" Regardons toujours du côté de l'aurore, de l'éclosion, de la naissance, . Ce qui tombe encourage ce qui monte . Le craquement du vieil arbre est un appel à l'ordre nouveau ", ( Victor Hugo, Quatrevingt-treize ) .

Il est trop fort . Il " incarne ", il " transgresse ", il " métamorphose ", il " terrasse " l'auroch des Appalaches, il " séduit " le Tsar de Moscou, il " guérit " les écrouelles, il est " le miracle de Fatima ", tous les jours renouvelé ; il est le général Bonaparte franchissant le Pont d'Arcole ou le col du Grand Saint-Bernard ; la consommation des ménages repart, le croissance revient, le bâtiment retrouve de la vigueur, le chômage vient de baisser en avril, " Macron la chance " marche sur l'eau sans même avoir eu à lever le petit doigt .

Observateurs et commentateurs embarqués dans l'aventure " bavent " d'admiration, sont à genoux, s'esbaudissent devant l'assurance du " paladin " tout droit sorti de la légende du Roi Arthur qui nous a été envoyé par le Créateur pour délivrer le royaume de la douce léthargie dans laquelle les mauvaises fées Chirac, Sarkozy et Hollande l'avaient plongé . 

Reconnaissons quand même que " le bébé hollande " a réussi, en quelques mois, un coup de maître . Il s'est imposé à la hussarde avant d'en finir, en deux temps, avec deux vieux arbres vermoulus : marginaliser le PS en faisant venir à lui quelques vieux modèles voués à la casse ; dynamiter la famille Les Républicains via une OPA sur trois éminences qui constituent désormais le trio de tête gouvernemental ( Philippe, Le Maire et Darmanin ) .

Mais, " séduire ", " incarner ", " transgresser ", ces trois verbes même mis bout à bout, s'ils font bouger les lignes, s'ils rebattent les cartes, ne constituent pas une politique .

En effet, pour mener à son terme la transgression, encore faut-il avoir un projet à la hauteur des enjeux ; une chose est de prôner le rassemblement des bonnes volontés, autre chose est de porter un message novateur, comme ce fut le cas, à la Libération, avec le programme du Conseil National de la Résistance, " Les jours heureux " mis en oeuvre par une équipe allant des gaullistes et des démocrates-chrétiens jusqu'aux communistes . Mais la France sortait alors d'une redoutable plongée dans l'horreur brune . 

Emmanuel Macron a, par un certain côté, une chance . Il bénéficie du travail engagé par ses deux prédécesseurs immédiats grâce à qui, rien ne ressemble plus à la droite décomplexée que la gauche paralysée, les uns et les autres s'étant alignés sur les diktats de Bruxelles : libre-échangisme, dérégulation, financiarisation, délocalisations, dumping salarial, course à l'intégration européenne ; le vade-mecum de la " mondialisation heureuse " .

Mais il y a une autre face à son aventure : en fait, pour la mener à bien, il lui faut rassembler des forces hier opposées afin de lutter efficacement contre " le rejet "  de ces politiques menées par les élites, que nous venons d'énumérer, rejet qui a rassemblé 50% des électeurs ayant voté au premier tour de la présidentielle auxquels on pourrait ajouter 22% d'abstentionnistes . On le voit, la partie n'est pas gagnée d'avance .

Entre les anciens socialistes débranchés et Les Républicains désénervés, il n'y a que l'épaisseur d'un papier à cigarettes sur les sujets économiques, par contre, sur le plan sociétal, la donne est différente : dans l'ancienne gauche tout le monde n'est pas libéral-libertaire à la sauce californienne mais tout le monde est acquis à la cause du néolibéralisme dont l'apogée s'exprime dans la consommation sans limites mais dans la droite conservatrice les valeurs chrétiennes restent présentes . La " coagulation " voulue par le nouveau président n'est donc pas aussi évidente .

Et là est la limite de son " chamboule-tout " .

Pour le moment donc, si l'on excepte les " adorateurs " de la divinité, on n'entend que les craquements des vieux arbres et rien ne monte de la terre nouvellement fécondée .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens