Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 13:01
" Des mots pour faire accepter l'inacceptable " (1) .

(1) .  " Mots-masques, mots mystificateurs, mots menteurs, la dérive n'en finit pas du vocabulaire dévoyé qui décervelle et dépolitise les citoyens . Elle a pris au cours de la dernière période une ampleur à la mesure du pouvoir des publicitaires, de la hargne des technocrates et de l'arrogance des élites politiques ... " ( Le Monde Diplomatique, Mai 1995 ) .

Le mot " communication ", par exemple, avait encore, il y a une trentaine d'années, le sens positif d'échange d'informations entre interlocuteurs de même niveau . Les publicitaires l'ont bien vite monopolisé pour couvrir leur entreprise unilatérale de propagande suivis par les politiciens substituant à la réalité de leur action politique l'obsession des images que les médias peuvent en donner . Un véritable brouillage réussi qui ne manquera pas d'égarer le public : l'ascension d'E. Macron durant la campagne électorale en est l'illustration .

On peut trouver un autre mot, " consensus ", jouissant lui-même d'une considération usurpée, un mot qui se veut le point culminant de la démocratie, ce point où tout le monde s'accorde sans avoir à forcer personne quand, en réalité, il n'est que falsification . L'idéologie du consensus ne vise qu'à une chose : éliminer dans tous les domaines l'opposition, le débat, la délibération proprement démocratiques . Elle présuppose l'existence secrète d'un assentiment collectif qu'il suffit de " révéler " pour que chacun s'y rallie . Un pouvoir habile n'a plus qu'à présenter ses choix comme l'expression d'un consensus - à coups de sondages fabriqués et de sentences de faux experts à gages -, et le citoyen n'a plus qu'à suivre : le gouvernement par " Ordonnances " est l'avatar de ce modèle .

Et le mot " dialogue " ? C'est pour camoufler des décisions autoritaires qu'on le met en avant pour donner à des décisions des allures d'ouverture . Généralement le mot dialogue cache une réalité, le conflit . N'a-t-on pas vu souvent le dialogue s'instaurer après de longues semaines de conflits sociaux ( CIP Balladur, réformes Juppé, CPE  Villepin, Loi El Khomri, et bientôt ordonnances Philippe ) parce que les politiques se montraient incapables d'écouter, le tout se terminant par : venez dialoguer, il y avait un malentendu, on va réparer cela ..? En fait le dialogue ne sert plus qu'à " sauver les meubles " .

De la même manière, le verbe " rassembler " dont abusent les candidats qui se disputent un même public, ne sert plus qu'à voiler son contraire, " diviser " . Dans l'ère " Macron " qui s'ouvre, ils deviennent même synonymes . Une véritable prouesse !

Il en est un enfin, de ces mots, qui vient, aujourd'hui, de sa magnificence toute macronienne, écraser tous les autres : " Progressisme " . L'anti-Hegel - " l' histoire est progrès " - l'usurpation incarnée . Il a déjà remplacé au fronton de nos bâtiments publics la devise républicaine .

La disparition du droit du travail, le démantèlement de la protection sociale, la rentabilisation à outrance de notre système de santé, la privatisation d'une partie du système éducatif :  dans une opération de " communication " offensive  et de grande ampleur, les " progressistes " nous appellent à nous " rassembler ", dans un esprit de  " dialogue " et de " consensus " pour déboulonner toutes les entraves au triomphe du libéralisme . Une autre France débranchée de son histoire .

Faisons respirer nos " start-up ", soyons tous les entrepreneurs de notre destin, "  ubérisons " notre quotidien, suivons aveuglément celui qui aura été " le candidat naturel " de la France de demain, mais peut-être aussi l'artifice idéologique dont le rôle sera de " rendre innocentes " des réalités qui n'ont pourtant rien de naturel .

Et ringard, conservateur, réactionnaire soit " qui mal y pense " !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens