Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 14:10
Le funambule . Photographie Alain Nahum ( Galerie Marie Vitoux ) .

Le funambule . Photographie Alain Nahum ( Galerie Marie Vitoux ) .

18 juin 1204 : victoire de Philippe Auguste à Rouen ; la Normandie redevient française .

18 juin 1429 : Jeanne d'Arc écrase les Anglais à Patay, 6 semaines après avoir libéré Orléans 

18 juin 1538 : Paix de Nice signée entre François Ier et Charles Quint .

18 juin 1694 : Bataille de la " plage rouge ", en face de Brest . Les Français repoussent une tentative de débarquement anglais .

18 juin 1815 : Waterloo .

18 juin 1940 : Appel de Londres, du Général de Gaulle .

Qu'en sera-t-il du 18 juin 2017, avec des Français " athées de tout ", " et peut-être athées d'eux-mêmes ", disait André Malraux, qui vont devoir accomplir un acte politique majeur : " choisir entre de grands inconvénients ",  affirmait le Cardinal de Retz ? Et cela ne va pas être aisé .

S'il faut tirer un trait sur le cauchemar présidentiel que nous venons de vivre, nous en retiendrons cependant une image, celle de " la princesse d'un conte médiatique ressassé depuis cinq ans, celui de l'ascension d'une blonde princesse se transformant sous nos yeux médusés en une horrible mégère, les traits convulsés par la haine, la bouche tordue, vomissant des torrents de crapauds et de couleuvres " .

L'élection d'Emmanuel Macron marque-t-elle vraiment une rupture d'idées, de propsitions, de style, comme on l'entend, ici ou là ? Rien n'est moins sûr . Car, qu'y a-t-il dans le mouvement macronien ? Les récents documentaires télévisés sur le sujet montrent à l'envi une chose : au sein de ce mouvement souple règne une discipline rigide . Certes, tout le monde parle mais seul Macron décide . L'on a, en somme, une sorte de clarté dans un halo de confusion .

Et l'on peut dire qu'il y a la même chose dans la nébuleuse dite de " La France insoumise " . Le système des hologrammes en meeting, inventé par l'équipe du tribun, n'est pas un gadget : c'est un principe . Il y a un candidat et ses hologrammes comme en témoigne son choix de se faire parachuter sur la IVe circonscription de Marseille pour les prochaines législatives, assorti d'une injonction télévisée : silence dans les rangs !

Dans ces " rassemblements citoyens ", ou supposés tels, les citoyens ne pèsent guère . Le chef décide, on exécute . Ce sont de très beaux collectifs, c'est indiscutable, sauf qu'on n'y distingue qu'une seule tête, ce sont d'admirables mouvements nouveaux mais qui nous ramènent  à l'ordre ancien : la conquête de circonscriptions en utilisant les " ficelles " passées .

La préparation des Législatives illustre parfaitement ce " leader prinzip " . Au milieu des conciliabules, des combinaisons, des discussions, des tractations, LR se divise, le PS se vide de son sang, le FN est saisi par le doute, le PCF s'étrangle, " En marche " tente de surfer sur la vague présidentielle, b. Hamon crée son mouvement, A. Hidalgo, M. Aubry et  Ch. Taubira le leur .

Les uns veulent des alliances, les autres revendiquent leur autonomie, d'autres encore inscrivent d'ores et déjà leur place dans l'opposition . F. Baroin mise sur une majorité contre la majorité . A. Juppé, B. Le Maire,J.P. Raffarin veulent travailler avec E. Macron, M. Valls veut monter sur la marche-pied, Hamon veut saboter les rails, J.Ch. Cambadélis est recroquevillé dans la salle d'attente de la gare .

Et donc, E. Macron présente des candidats dans toutes les circonscriptions sous une étiquette unique et un programme unique . C'est la même chose pour " La France insoumise ", J.L. Mélenchon exige un seul nom, un seul logo, un seul programme : il veut bien accueillir dans son église les communistes à condition qu'ils se soumettent et acceptent de disparaître .

On ferait donc du neuf ? On disserte sans fin sur la démocratie participative, sur les organisations horizontales, sur la fin des vieilles hiérarchies, sur l'obsolescence des partis structurés au profit de mouvements informels, de nébuleuses qui, à la fin des fins, n'apportent au débat public que des aventures individuelles . Le poète André Chénier semble avoir prophétisé tout cela : " Sur des pensers nouveaux, faisons des vers antiques ... " ( L'Invention, 1787 ) .

Place " au mélancolique et douloureux vertige " du 18 juin 2017 .

 

 

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens