Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 16:06
Les quatre portes .

" Qui aurait pu prévoir que les Français accepteraient un jour l'incertitude et choisiraient l'aventure ? " ( Guy Konopnicki, journaliste à Marianne ) .

Telle est la première surprise de cette étrange campagne électorale : la tentation de l'aventure . Les Français ont éliminé, un par un, les hommes politiques blanchis sous le harnais, trop prévisibles, ayant démontré leur impuissance ou ayant trahi, triché, certains se vautrant dans la corruption : Sarkozy, Juppé, Hollande, Valls, Duflot et tant d'autres ... disparus, naufragés, noyés, évanouis ...

Les Français passaient, depuis trente années pour des enfants sages, votant pour des partis rassurants, pour des alternances et des cohabitations molles mais du coup paisibles, n'entraînant aucun bouleversement dérangeant . En somme des petits bourgeois peu pressés de courir l'aventure . Et tout allait bien ainsi, pour le plus grand bonheur de tout un monde de privilégiés se goinfrant au soleil de la sagesse de tout un peuple .

Or, patatras ! Voilà que les Français, à l'occasion d'une campagne électorale " sentant trop mauvais " ( dixit F. Hollande ) se rebiffent, regimbent, se cabrent, se révoltent et se proclament séduits par l'aventure comme si la peur ne rôdait plus autour de nous, comme si le chaos n'effrayait plus personne, comme si le " plus rien à foutre " avait pris le dessus sur tout autre considération .

Pourtant le chaos s'invite à notre table, chaque jour : il gouverne la Syrie, l'Irak, l'Egypte, la Suède, Londres, l'Afghanistan, la Mer de Chine ... Vous imaginez un peu, à côté de ces conflits, vous voudriez que la minuscule aventure politique de notre présidentielle puisse nous effrayer, clament les Français à l'oreille de candidats en mal d'envolées lyriques chantant la grandeur, le rayonnement et même la puissance toujours intacte du pays .

En cette dernière semaine de campagne, les Français ont choisi de laisser entrouvertes quatre portes, quatre portes ouvrant sur quatre aventures très différentes, quatre incertitudes, quatre chaos, peut-être . Qui peut savoir ?

Qui peut avoir peur aujourd'hui de l'instabilité politique qui nous donna, quand même, quatre Républiques et dont les partis dominants avaient fait un épouvantail pour justifier les alternances douces de la Ve . Les moroses alternances ont fini par lasser et cela, les partis en place ne l'avaient pas anticipé .

Les français n'ont plus peur de l'inconnu . Ils savent que la surprise peut être terrible mais l'épouvantail de l'instabilité s'est fondu dans le paysage .

Au bout du couloir donc, quatre portes . L'une nous conduit directement au néo-fascisme, à une société autoritaire, déshumanisante, conflictuelle, invivable et surtout irréversible : les régimes totalitaires ne rendent jamais le pouvoir sans violence .

La deuxième, ultra-libérale, rompant avec tout pacte social, va démanteler des pans entiers de notre modèle, services publics, assurance-maladie, retraites, assurance chômage, promouvoir l'extension des petits boulots et réintroduire une morale religieuse très pesante sur notre quotidien .

La troisième s'ouvre sur une société " sans statut " . Dehors, la République, la démocratie,  les services publics, le contrat social, la règle sera :  "  Les salariés on ne les paie que quand on a besoin d'eux ", à la tâche, à la mission, au chantier et ils se débrouilleront pour se loger, se soigner, s'occuper de leurs enfants et de leurs vieux .

La quatrième s'ouvre sur un monde plus généreux et surtout plus démocratique . Assemblée constituante, référendum révocatoire, non cumul des mandats en nombre et dans la durée, renouvellement des élites politiques, débat contradictoire pour les décisions locales comme nationales . Davantage de démocratie, donc . Beaucoup plus de démocratie ! Mais alors, il faut se poser la question : n'est-ce pas trop de démocratie d'un coup ? La nouvelle société saura-t-elle gérer ce " trop plein " de démocratie ? Un pari, certes, mais un pari fondé sur la confiance dans l'intelligence collective : une inconnue mais vers un progrès véritable si elle se transforme en succès .

Il nous reste une semaine pour savourer tant d'incertitude avant de connaître le nouveau paysage politique que notre curiosité pour les mondes inconnus aura choisi . Souhaitons que la rage ne suive pas de trop près la recomposition attendue !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens