Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 13:23
" La République des copains " .

" La tribu qu'une passion collective soude à son chef ", ( Marc Bloch ) .

Au-delà des reniements sur les questions économiques et sociales, il en est une où le quinquennat hollande ne pourra jamais être absout, c'est la question démocratique . 

Au terme du quinquennat de N. Sarkozy qui avait poussé jusqu'à la caricature tous les traits détestables de la monarchie républicaine, au point de transformer la France en une sorte de système néo-poutinien, on s'était pris à sepérer que F. Hollande tournerait la page sur ce plan-là . On pouvait donc espérer que les socialistes engageraient, au moins, des réformes - qui ne coûtent rien - pour refonder la démocratie, pour sortir des méfaits du legs bonapartiste et de tous ses excès : le pouvoir personnel, l'affairisme, le népotisme, la xénophobie, la flatterie des instincts les plus vils .

Pour beaucoup de Français qui votèrent en 2012 pour F. Hollande il y avait d'abord l'indignation soulevée par les comportements de N. Sarkozy, la volonté de tourner une page honteuse . Sans doute ce vote était-il un vote sans illusion sur la question sociale, les socialistes avaient tant de fois tourné casaque, mais au moins, avec F. Hollande, l'air pouvait devenir démocratiquement un peu plus respirable .

Il n'en fut rien . Et " l'imposture " s'imposa en ce domaine comme dans tous les autres :  la république des copains poursuivit son chemin comme " la tribu soudée à son chef " que dénonçait Marc Bloch en 1940 . 

L'historien, nous donne dans " L'étrange défaite ",  en pleine  débâcle de 1940, où la démocratie s'écroulait parce qu'elle était anémiée, sa très belle définition de cette démocratie : " La Cité étant au service des personnes, le pouvoir doit reposer sur leur confiance et s'efforcer de la maintenir par un contact permanent avec l'opinion . Sans doute, cette opinion peut-elle, doit-elle être guidée, mais elle ne doit être ni dupée, ni violentée, et c'est en faisant appel à sa raison que le chef doit déterminer en elle la conviction ... - Deux quinquennats successifs n'auront fonctionné que sur l'appel aux passions des gens - . Ainsi doit-il avant tout distinguer les aspirations profondes et permanentes de son peuple, exprimer en clair ce que celui-ci dénie parfois bien confusément et le révéler pour ainsi dire à lui même . Un tel débat ne peut être méné que dans la sécurité - c'est à dire hors passions . L'Etat au service des personnes ne doit ni les contraindre, ni se servir d'elles comme d'instruments aveugles pour des fins qu'elles ignorent . leurts droits doivent être garantis par un ordre juridique stable . La tribu qu'une passion collective soude à son chef est alors remplacée par la Cité que gouvernent les Lois ... "

A l'évidence, F. Hollande n'a jamais lu notre grand historien . C'est pourtant de cette démocratie tolérante, libérale au sens politique du terme, respectueuse des citoyens, dont la France a été privée durant les deux derniers quinquennats, dont elle a besoin .

Marc Bloch formule peut-être un rêve . Mais en ce dimanche d'élection présidentielle, prenons la mesure des enjeux : trois candidats sur les quatre en lice font peser d'énormes dangers sur la démocratie, le quatrième nous invite au contraire à tenter l'aventure démocratique . Ne nous trompons pas . Nous vivons un moment historique .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens