Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 11:56
L'imposteur .

" Les anciens socialistes chantaient Le temps des cerises, les nouveaux, de droite, à l'image de F. Hollande, n'ont retenu que les merles moqueurs ... ", dit le journaliste Guy Konopnicki .

Ne dites pas de F. Hollande qu'il est un " traître " au PS, à la gauche, au socialisme ; F. Hollande n'a trahi personne, il n'est qu'un " imposteur ", un banal " imposteur " . Le sommet de son imposture est atteint durant la campagne des présidentielles de 2012 et les tout premiers mois de son mandat . " Une double campagne " .

Sa campagne officielle, une posture publique, où il feint de tourner le dos aux priorités économiques et sociales inégalitaires défendues par N. Sarkozy et propose au pays une politique économique alternative : " Le changement, c'est maintenant ! " son slogan principal qui promet des lendemains qui chantent, une véritable rupture avec les années Sarkozy . Cette campagne, c'est le discours du Bourget du 22 janvier 2012 qui en est le temps fort . Ce jour-là, le candidat socialiste dévoile ses principales promesses : les réformes démocratiques, du non-cumul des mandats à l'introduction d'une dose de proportionnelle dans les élections législatives en passant par le mariage pour tous ou le vote des étrangers aux élections locales . On y trouve aussi une refondation de l'école, une réforme fiscale profonde, la fin des dérives du nouveau capitalisme financier - " mon adversaire c'est la finance " - une taxe sur les transactions financières, la séparation des activités, de crédit et de spéculation au sein des banques ... En cet instant, F. Hollande semble être devenu le candidat dont le pays a besoin, le chevalier blanc qui va terrasser " cette finance qui s'est affranchie de toute règle, de toute morale, de tout contrôle ", ajoute-t-il .

Ne nous étendons pas, le refrain est connu ...

Mais F. Hollande mène une double campagne . car il y a, dans le même temps, la campagne officieuse, celle dont la grande presse ne parle pas, une campagne autrement plus prudente, conservatrice, qui tourne le dos à la campagne publique .

Pour comprendre ce qui se passe quand F. Hollande accède à l'Elysée, il faut se plonger dans cette deuxième campagne, pour y déceler les ambiguïtés du candidat mais aussi sa part de calcul et surtout, disons-le sa part de duperie .

F. Hollande est homme habile, et même dans ses envolées lyriques évoquant la passé glorieux de la gauche, des oreilles averties peuvent déceler des petits riens subliminaux envoyés au camp d'en face, des signaux envers les milieux d'affaires, soucieux de rigueur économique et de respectabilité financière .

Le début de la campagne occulte du candidat socialiste peut être datée . En septembre 2010, F. Hollande n'a pas encore annoncé officiellement sa candidature à la primaire socialiste, mais soumet un débat sur internet sur le thème : " Parlons de la France ", et le petit livre numérique qu'il dévoile, à cette occasion, aurait dû faire dresser l'oreille à certains . Multiplication des appels à la raison et à la modération comme s'il cherchait à ce que de vieux slogans comme le " Changer la vie ! " de 1981, ne revienne pas hanter la gauche .

Nous ne pouvons pas multipler les propositions comme si nous avions tous les moyens pour agir et disposions de tous les leviers ... les trésors cachés n'existent pas ... Les prélèvements sur les revenus financiers comme sur les grandes fortunes, aussi légitimes soient-ils, ne peuvent suffire à combler tous les déficits de notre protection sociale ", insiste-t-il . Matine Aubry y avait vu un " flou ", puis un " loup " .

Puis il ajoute : " Ces comportements peuvent paraître séduisants électoralement car nos concitoyens préfèrent entendre que " Tout est possible " ( Marceau Pivert, en 1936 ) plutôt que " l'Etat ne peut pas tout " . Par ailleurs, toujours dans son petit livre numérique " Parlons à la France ", il entre fermement dans le concret à propos des retraites : " Afin de tenir compte de l'allongement de la durée de la vie, il est logique d'allonger la durée de cotisation au fur et à mesure que l'espérance de vie augmente " .

Quelques mois plus tard, en janvier 2011, lors d'un face à face organisé par Mediapart, avec l'économiste Thomas Piketty, que certains ont prétendu à tort qu'il a inspiré la politique économique de F. Hollande, ce dernier fait comprendre, d'emblée, que sa révolution fiscale sera la moins radicale possible et qu'elle s'interdira une trop forte taxation des plus hauts revenus . Le dirigeant socialiste, émettant de très fortes réserves sur le barème d'imposition préconisé par l'économiste : " les taux faciaux pour un tout petit nombre sont inefficaces et conduisent aux délocalisations ... Je préfère un impôt payé à un impôt fraudé ", assène-t-il, quand Piketti lui fait remarquer que si on réduit en-dessous de 50% le taux supérieur de l'impôt sur le revenu, cela induit d'augmenter les taux d'imposition des revenus moyens et inférieurs, ce qui se produira d'ailleurs, dès le début du quinquennat .

Le 24 mars 2011, au détour d'un entretien, le journal " Les Echos " demande au candidat Hollande s'il accepte une filiation avec le centriste Raymond Barre - " le Père la rigueur " - que les socialistes ont chassé de son poste de premier Ministre en 1981, et Hollande acquiesce : " Il a eu le souci de mettre nos finances à flot " .

Le 24 août 2011, à l'occasion d'une réunion qu'il tient avec des économistes, le socialiste, va tenir les propos suivants : " La gestion au fil de l'eau, l'accoutumance aux déficits, la programmation sur des hypothèses irréalistes, l'acceptation d'un niveau d'endettement plus élevé sont autant de manifestations d'une irresponsabilité qui a coûté trop cher et à laquelle il est temps de mettre un terme " . " Cet effort de longue haleine devra être mené avec résolution ", martèle-t-il, avant d'ajouter qu'il fait siens les objectifs de réduction des déficits fixés par le gouvernement Fillon .

Ce jour-là, il n'y a pas que le contenu du discours de F. Hollande, qui a de l'intérêt . La brochette d'économistes invités à débattre avec lui, ne manque pas de piquant . Les plus convenus de Paris, les plus mondains, les plus libéraux, les plus conservateurs .

Et comme il a aimé l'expérience, le candidat cette fois investi par la primaire, remet ça, le 9 novembre suivant, à la maison de l'Amérique latine, avec les mêmes experts : Jean-Hervé Lorenzi, Président du cercle des économistes ; Philippe Aghion, l'économiste de Harvard ; Gilbert Cette, l'économiste de la Banque de France : Agnès Bénassis-Quéré, future présidente du Conseil d'Analyse politique, auprès du Premier Ministre ; Thomas Philippon, professeur d'économie à New-York ; Romain Rancière, professeur à l'Ecole d'économie de paris, et ancien du FMI ou encore Stéphane Boujnah, directeur général du " Banco de Santander France " . " Des imposteurs de l'économie " qui barbotent dans d'insupportables conflits d'intérêts, tous discrètement appointés par le monde de la finance .

Foin de jeunes chercheurs et d'économistes qui essaient dans un contexte de crise historique de chercher des voies nouvelles pour la gauche .

Le leiv-motiv de cette journée sera : " Une politique salariale trop généreuse fait le lit du chômage et nuit à la compétitivité " . 

Bien d'autres réunions discrètes suivront et en particulier après le 6 mai 2012, pour mettre en place, en 2013, le fameux " Pacte de responsabilité " qui devait déverser sur les grosses entreprises des dizaines de milliards d'€ . Mais nous y reviendrons .

Le chef politique est nécessairement un imposteur puisqu'il enseigne à résoudre les problèmes de la vie en ne les posant pas " ( A. Malraux, L'espoir " ) .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens