Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 14:19
" L'étrange défaite " ou " Le procès verbal de l'an 40 " (1) .

( 1) ." Il lui faudra enfin, à ce peuple, se remettre à l'école de la vraie liberté d'esprit : il est bon qu'il y ait des hérétiques ", ( Marc Bloch, été 1940, " L'étrange défaite " , essai publié en 1946, par les Editions Franc-Tireur, deux ans après l'assassinat par la Gestapo du grand historien ) .

" A l'heure où le PS pousse un dernier râle avant d'expirer, le vrai coupable se tient à l'écart de la lutte finale et contemple le désastre, impassible, depuis un balcon de l'Elysée ...  Chirac avait dissous l'Assemblée nationale, Sarkozy la fonction présidentielle, et Hollande a dissous son parti ... " ( Renaud Dély, Marianne ) .

En appeler à l'essai, écrit à l'été 1940, d'un de nos plus grands historiens, pour décrypter le moment que nous vivons, paraîtra à certains très osé . Ils auront raison, parfois . 

" L'étrange défaite ", c'est l'histoire magnifiquement racontée d'une France qui, en juin 1940, sombre presque d'elle-même, sous les avancées de l'armée allemande . Aucun rapport avec ce que nous vivons aujourd'hui . D'accord, quoique ! Certes l'Etat-Major militaire est incompétent et sourd mais la société n'est pas moins sclérosée que les militaires . " L'étrange défaite " nous raconte aussi l'histoire d'un pays qui traverse une crise morale majeure, un pays dont les élites se sont discréditées dans les scandales, dont les derniers gouvernements ont capitulé devant les techniciens, dont la presse n'assume plus sa mission démocratique et, gangrenée par l'affairisme, ratiocine sans cesse les fausses évidences, en somme l'histoire d'un pays en crise qui s'effondre de lui-même, parce que ses élites n'ont pas assumé leurs responsabilités, parce que les partis politiques ont largement fait faillite . Vue sous cette angle, la comparaison même si elle n'est pas raison vaut la peine d'être explorée .

Même les partis de gauche, ceux du Front Populaire, n'échappent pas à la critique acerbe et lucide de l'historien qui pourtant connaît sur le bout des doigts l'histoire du mouvement ouvrier et a de la sympathie pour lui, mais en ces temps de tourmente, la gauche a été défaillante - abandon de la République espagnole, Munich - et l'historien le constate avec férocité : " Je n'ai nulle envie d'entreprendre ici l'apologie des gouvernements du Front Populaire . Une pelletée de terre pieusement jetée sur leurs tombes de la part de ceux qui, un moment, purent mettre en eux leur foi, ces morts ne méritent rien de plus, ils tombèrent sans gloire et le pis est que leurs adversaires y furent pour peu de chose ... " 

Tout est là : " Leurs adversaires y furent pour peu de chose " . Et c'est ainsi, à force d'affaissement moral, qu'une Chambre des Députés issue de Législatives organisées sous le Front Populaire ( 80 députés s'y refuseront cependant ), peut voter, le 10 juillet 1940, les pleins pouvoirs à Pétain .

Elle est bien là, la terrible résonance de " L'étrange défaite ", " ce procès verbal de l'an 40 ",  avec notre époque, qui fonctionne comme un miroir . Car on se prend à redouter qu'à l'image d'un Front populaire vaincu et résigné, la gauche socialiste de gouvernement ne nous ait entraînés, par lâcheté et par faiblesse, en conduisant une politique tellement contraire aux intérêts de son électorat, à nous jeter dans le lit du camp d'en face - un camp qui n'a plus de frontière étanche avec l'extrême-droite .

Marc Bloch reproche avec force aux gouvernants de son époque d'avoir déposé " avant l'heure les armes " . En observant la course à l'échec dans laquelle F. Hollande et les oligarques socialistes étaient pris depuis le mois de mai 2012, comment la terrible formule de l'historien ne viendrait-elle pas à l'esprit ? Elle fonctionne comme un rappel et une solennelle mise en garde à tous ces hiérarques socialistes qui, eux aussi, déposèrent les armes dès l'accession de F. Hollande à l'Elysée .

Le naufrage annoncé de la gauche réformiste à l'élection présidentielle de 2017, la place à un tournant de son histoire . Sous les " Trente glorieuses " elle a pu croire, un temps, pouvoir garder l'ambition de conduire une politique réformiste . Mais au lendemain de la chute du mur de Berlin, sous les agressions, du coup, d'un capitalisme anglo-saxon beaucoup plus intransigeant, construit sur la tyrannie du capital sur le travail, elle n'a pas vu son impuissance prendre corps au point de ne plus avoir d'énergie du tout, ni âme, ni volonté ... L'essoufflement !

Le quinquennat de F. Hollande marque le point de rupture d'une histoire longue : la gauche réformiste n'est plus, voilà tout ! Elle n'a plus ni ressort, ni doctrine et on ne peut même pas lui faire grief de trahir ses valeurs, elle n'en a pas plus, à l'image d'un Manuel Valls transformé en " Iago " . " Ils tombèrent sans gloire ", rappelle Marc Bloch .

Alors, la vigilance est plus que jamais de mise . Ne nous laissons pas berner par le " grand leurre " du moment : Emmanuel Macron . Il nous est présenté comme le successeur de Hollande, celui qui va poursuivre les réformes dans la concorde, un social-démocrate apaisant . Tout cela est faux . Certes il s'agit de redorer le blason de l'idée réformiste mais Emmanuel Macron n'est pas un réformiste, c'est le Deus Machina de l'ultra-libéralisme le plus agressif : fin des politiques sociales, fin des services publics, fin de toutes les protections, un système au beau nom " d'économie numérique " qui n'est rien d'autre que le creusement dangereux des souffrances sociales .

Gardons-nous d'avoir à écrire, au lendemain du mois de mai, " le procès-verbal " de l'an 17 !

NB : Réf. " L'étrange capitulation ", Laurent Mauduit, Ed. J. Claude Gawsewitch, avril 2016 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens