Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 14:41
" Koh-Lanta " .

" J'ai toujours remarqué que nos plus grands chagrins étaient le fruit de notre cupidité ", - Voltaire, l'Ingénu ) .

Nous n'assistons plus à une campagne électorale mais à une saison du jeu de télé-réalité diffusé sur TF1 : Koh-Lanta . Hollande : éliminé ; Sarkozy : éliminé : Juppé : éliminé ; Valls : éliminé ; Fillon: éliminé ... Car " le seigneur d'Ensablé sur Sarthe " est déjà mort .

Ce n'est pas une affaire mais six qui vont le faire tomber car ses réponses face aux révélations sur l'emploi présumé fictif de son épouse, les sommes perçues par ses enfants ou les chèques indus touchés au Sénat peinent à convaincre . En effet, s'il ne se retire pas de la course à la présidentielle, ce sont les électeurs qui se retireront qui se réfugiant chez Marine Le Pen, qui chez Emmanuel Macron . Résumons !

Première affaire : L'assistante parlementaire . Pénélope Fillon est soupçonnée d'avoir été rémunérée pour un emploi parlementaire auprès de son mari quand il était député mais qu'elle n'aurait pas occupé réellement . Selon le canard Enchaîné elle aurait empoché 831 440€ brut, lorsqu'elle collaborait avec son mari à différentes époques : de 1990 à 1998, puis de 1998 à 2002 et entre 2012 et 2013 . Elle aurait également été au service de Marc Joulaud, le suppléant de F. Fillon, maillon faible de la chaîne, entendu aujourd'hui par les enquêteurs du parquet financier, lorsque F. Fillon fut ministre sous le gouvernement Raffarin : elle aurait touché, durant cette séquence, plus de 10 000€ par mois, un record, car l'enveloppe de l'Assemblée nationale pour payer les collaborateurs n'était pas encore plafonnée .

Deuxième affaire : dite des deux notes de lecture dans la " Revue des deux Mondes ", propriété d'un ami de la famille, milliardaire, Marc Ladret de Lacharrière . Pénélope les aurait signées sous pseudonyme, étrange chose . Le directeur de la revue de l'époque, l'écrivain Michel Crépu, a affirmé aux enquêteurs n'avoir jamais vu Pénélope dans ses locaux ni n'avoir jamais travaillé avec elle . Mme Fillon n'en était pas moins rémunérée 5000€ par mois, soit, pendant un an et demi, une rémunération cumulée de 100 000 € explique le volatile humoristique .

Troisième affaire : les généreux salaires de ses enfants étudiants . Du propre aveu du candidat à la présidentielle, dur TF1, il a embauché deux de ses enfants avocats, Marie et Charles, pour des missions spécifiques, lorsqu'il était sénateur . Sauf qu'à l'époque qu'il évoque, ses enfants âgés de seulement 23 ans, n'étaient pas avocats mais étudiants en droit, auraient bénéficié d'un contrat d'embauche d'attaché parlementaire de plusieurs mois, très bien rémunéré, au-delà des pratiques habituelles : 57 000 € pour l'une, 26 000 € pour l'autre .

Quatrième affaire : un autre emploi présumé fictif pour sa collaboratrice Alexia Demirdjian ( Révélation Mediapart ), un pilier de son équipe, qu'il ne pouvait pas laisser tomber : à partir de 2015, cette personne a été chargée de mission pendant plus d'un an pour la " Fondation Culture et Diversité ", une branche de la holding " Fimalac " de M. Marc Ladret de Lacharrière, l'ami de la famille . Sauf que la jeune femme n'a laissé " aucune trace publique de son passage " . 

Cinquième affaire :  dite des chèques versés par le Sénat . Entre 2005 et 2007, alors qu'il est sénateur, F. Fillon aurait reçu sept chèques de 3 000 € chacun, comme soixante autres sénateurs UMP - affaire judiciaire en cours - tirés d'un compte appartenant à l'Union Républicaine du Sénat, représentant le groupe des élus de l'UMP, des fonds provenant de reliquats de crédits d'assistants parlementaires , et certainement pas destinés à être mis dans la poche de quelques-uns . ( Le JDD ) . Et F. Fillon ne nie pas, répondant seulement à ses détracteurs : " C'est de l'histoire ancienne ", " le transparent opaque " ajoutant l'arrogance à la cupidité .

Sixième affaire : la " Société 2F Conseil " . Entre 2012 et 2015, François Fillon aurait travailé au sein de la société " 2F Conseil " et aurait empoché 600 000€, pour une activité de consulting ( Le Canard Enchaîné ), interdite par le règlement de l'Assemblée Nationale si elle intervient après l'élection du député, ce qui est le cas de F. Fillon . Dans ce cadre-là, F. Fillon aurait travaillé pour des sociétés russes, affirme le candidat écologiste Yannick Jadot .

Certains médias rapportent que dans les rangs de la droite, la publicité télévisée du groupe LIDL fait fureur : " On est mal, patron, on est très mal " !

NB : sources, www.bfm.tv.com/ politique .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens