Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 15:10
Le paysage politique est dévasté .

Le paysage politique est dévasté .

" Trump est un gros con qui ne m'intéresse pas et qui a été élu par des catégories humaines qui ne m'intéressent pas " ( Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point , comique troupier, France Info ) 

Version française : " Marine Le Pen est une conne qui ne m'intéresse pas car elle est soutenue par des catégories humaines qui ne m'intéressent pas " .

 Le propos de " l'hollandolâtre " Ribes n'est pas intéressant par sa " boboïtude " mais par le mépris exprimé à l'endroit des classes populaires par des libéraux-libertaires qui, chemin faisant, ont fait, depuis trente ans le lit du Front National . Et tant que l'on méprisera les classes populaires pour mieux les oublier, le FN prospérera .

Un jour éclate l'affaire Fillon, une bombe à fragmentation qui fait voler en éclat les certitudes d'une droite dure d'accéder au pouvoir en mai 2017, les doigts dans le nez . Un autre jour, c'est un Gilbert Baumet, ancien ministre de P. Bérégovoy, qui encaisse quatre mois de prison ferme pour favoritisme dans l'attribution de marchés publics . Un autre jour encore, c'est Serge Dassault , contre qui le parquet requiert deux ans de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité pour blanchiment de fraude fiscale . Au-dessus de tout cela, la situation d'un ancien Président de la République, toujours mis en examen dans deux affaires .

Selon le chercheur Bruno Cautrès, commentant l'édition 2017 du baromètre de la confiance politique établi par le CEVIPOF ( Sciences-Po ), l'état d'esprit des Français à l'endroit des hommes politiques, se résume en peu de mots : " On ne vous aime pas !" 

L'enquête révèle que  : 89% des Français considèrent que les élus ne s'occupent pas d'eux ; 67% qu'ils se soucient uniquement des riches et des puissants ; leur avis sur la politique : pour 40% c'est " la méfiance "  et pour 28% du " dégoût " .

Les clercs de la communication édulcorent avec cynisme ces résultats et appellent " désenchantement " ce qui est un " rejet franc et massif " . Les couches oubliées par les politiques et les médias, les sans-voix, les sans-dents, les frustrés des promesses électorales non tenues, ceux qui prennent de plein fouet la note de la mondialisation, la crise, les politiques européennes anti-sociales, l'éclatement des repères traditionnels, la peur du lendemain et l'insécurité sous toutes ses formes ( physique, sociale, civique, culturelle ) n'en peuvent plus . 

Et c'est sur ce terreau que le Front National fait son nid . Au fil des événements, c'est toute la classe politique qui déroule le tapis rouge à Marine Le Pen . Ces électeurs qui la rejoignent sont pris d'une telle envie de vomir  dans les urnes leur dégoût  qu'ils en oublient les turpitudes de la championne qu'ils se choisissent et le fait incontestable que le Front National, bien qu'il n'ait jamais été au pouvoir, est le parti qui cumule le nombre d'affaires portées en justice le plus élevé de toute la classe politique et le programme le plus " fourre-tout " des candidats à la présidentielle, au point d'en devenir stupide .

Soyons clairs : depuis des années, le FN stagne en nombre absolu de voix ( autour de 5,5 millions ), ce qui trompe, ce sont les fluctuations de ses résultats en pourcentage qui dépendent fortement des différents taux d'abstention selon la nature du scrutin . Cependant, conclure hâtivement, que cela nous met à l'abri d'une surprise serait une erreur, car justement, il n'est pas exclu que l'affaire Fillon ne pousse davantage de gens vers l'abstention . Le premier parti qui recueille le plus de voix populaires, c'est le parti de l'abstention, et le FN vient tout de suite derrière, loin devant J.L. Mélenchon .

Aussi, au lieu de traiter ces électeurs de " beaufs " ou de " pré-fascistes ", mieux vaudrait s'interroger sur les ressorts de leur dégoût ne serait-ce que pour chercher à y apporter des réponses et tenter d'enrayer les dérives que nous pouvons légitimement craindre .

Pourtant les princes de l'élite préfèrent en rester aux condamnations morales du vote Le Pen - qui détournent les électeurs de leurs fautes et ne remettent pas en cause le système -, un peu comme ces parents qui grondent leur progéniture quand elle enfreint les codes de bonne conduite .

L'avertissement de l'écrivain Yvan Audouard devrait nous inciter à plus de sagesse : " Ce ne sont pas les mécontents qui prennent le pouvoir mais ceux qui savent détourner le mécontentement à leur profit " .

 

NB : d'après l'article de Jack Dion, " La résistible ascension de MLP ", Marainne No 1036 du 3 février 2017 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens