Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 14:30
écomusée-sainte-baume.asso.fr

écomusée-sainte-baume.asso.fr

" Le monde est une machine complexe qui ne se démonte pas avec un tournevis " ( Amin Maalouf, Les identités meurtrières ) .

Après chaque nouveau massacre d'origine ethnique, religieuse ou nationaliste, nous nous demandons, à juste titre, comment des êtres humains en arrivent à commettre de telles atrocités . Certains déchaînements nous paraissent incompréhensibles, leur logique indéchiffrable, alors, sans réponse satisfaisante, nous parlons, peut être un peu trop rapidement de folie : folie sanguinaire, folie meurtrière, folie ancestrale ou héréditaire . Et en un sens, il y a bien folie . Quand un homme en apparence jusque là sain d'esprit se transforme en tueur, il y a bien folie . Mais, attention !

Lorsqu'ils sont des milliers, des millions de tueurs, lorsque le phénomène se reproduit dans un pays, puis un autre, puis encore un suivant, au sein de cultures différentes , chez des adeptes de toutes les religions, comme chez ceux qui n'en professent aucune, invoquer la folie ne suffit plus .

Et nous devons nous poser alors la question fondamentale : est-ce que ce que nous appelons plus ou moins commodément " folie meurtrière " ne serait pas cette propension de nos semblables à se muer en " massacreurs " lorsqu'ils pensent " leur tribu " menacée ?

Le sentiment d'insécurité et de peur pour son groupe n'obéit que très rarement à des considérations rationnelles et il arrive souvent qu'il soit exagéré quand il ne devient pas carrément paranoïaque . Aussi, à partir du moment où une population a peur, c'est la réalité de la peur qui doit être prise en compte bien plus que la réalité de la menace .

Une revue des événements de ces dernières années nous permet d'affirmer qu'aucune appartenance ethnique, religieuse, nationale ou autre, prise séparément, prédispose au crime mais qu'il y faut la conjugaison de plusieurs de ces éléments et qu'une communauté humaine, pour peu qu'elle se sente humiliée ou menacée dans son existence, aura plus facilement tendance à produire des " tueurs " .

Dès lors, la bonne piste de réflexion, est plutôt la suivante : si des hommes de tous pays, de toutes conditions, de toutes croyances peuvent se transformer aussi facilement en " massacreurs ", si des fanatiques de tous poils parviennent à s'imposer aussi facilement comme des défenseurs d'une " certaine identité " - créée de toutes pièces -, c'est qu'il existe au-dessus de ces appartenances, une conception bien plus ancienne, dont l'humanité n'est pas vraiment sortie, qui prévaut encore dans le monde entier, " la conception tribale de l'identité " : admettons-le, enfin, pour éviter de nous tromper davantage .

A partir de là, notre travail paraîtra plus simple : lutter pour empêcher que les conditions d'émergence du " monstre " ne soient rassemblées . Et cela suppose observer, chercher à comprendre, spéculer, discuter, suggérer aussi telle et telle piste de réflexion .

C'est pourquoi " l'examen d'identité " auquel chacun de nous devrait s'astreindre, est une bonne démarche . Dès l'instant où l'on arrive à concevoir sa propre identité comme étant faite d'appartenances multiples, certaines liées à une histoire ethnique et d'autres pas, certaines liées à une tradition religieuse et d'autres pas, dès lors que l'on voit en soi-même, en ses propres origines, en sa trajectoire, divers confluents, diverses contributions, divers métissages, diverses influences plus subtiles voire contradictoires, un rapport différent avec les autres se crée tout comme avec sa propre " tribu " . 

Nous pouvons sortir du face à face mortifère - le " eux et nous " - où deux armées se préparent à s'affronter, parce que je suis désormais en mesure de constater qu'il y a , de " notre côté ", des gens avec qui je n'ai finalement que très peu de choses en commun, et il y a de " leur côté ", des personnes dont je peux me sentir extrêmement proche .

 

NB : d'après " Les identités meurtrières " d'Amin Maalouf, ch. 3 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens