Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 11:35
Les migraines de Marianne .

" Tenter, braver, persister, persévérer, s'être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu'elle nous fait, tantôt affronter la puissance injuste, tantôt insulter la victoire ivre, tenir bon, tenir tête, voilà l'exemple dont les peuples ont besoin ... " ( Victor Hugo, Les Misérables ) .

Décidément, je n'arrive pas à me faire à ce système d'élections primaires qui prépareraient les secondaires, comme si quelques passages " télé ", même bien menés, pouvaient suffire à jauger un candidat à la fonction suprême .

Ils permettent au mieux de voir qu'un bon camarade ne fera jamais un bon président s'il n'a pas ce " souffle " qui permet d'incarner les valeurs de la nation . Mais le petit écran échoue à montrer qu'un bon orateur n'est pas toujours un bon ordonnateur . Ceux qui savent séduire sont rarement des gens sachant agir . Les avocats par exemple sont de magnifiques rhéteurs, ils peuvent défendre aussi bien la moindre réforme que la plus radicale révolution mais du coup leurs convictions sont fragiles . Les apparatchiks sont de bons commerçants, ils vendraient de l'eau à la mer, très cher même, et feraient passer un mirage pour un miracle . Les intellectuels ont donné de bons présidents à la IVe République, mais sous la Ve 2.0, ils ont du mal à penser en 140 caractères et en plus à supporter qu'on les insulte . 

En fait, seules les brutes de travail au cuir épais et dotées d'un gouvernail habitué à affronter tous les vents peuvent faire de bons capitaines, mais cette dépendance au travail les empêche d'écouter et donc de corriger parfois le sillon qu'ils tracent . Cette surdité les conduit à foncer droit sur les icebergs, icebergs parfois mis sur leur route par leur propre camp .

La traversée médiatique des candidats à la primaire socialiste est donc sur le point de se terminer . Elle aura été presque amusante pour ceux qui n'étaient à bord que pour sauver une circonscription, prendre le PS, négocier un siège de Sénateur à vie, empêcher M. Untel de prendre une première place trop en vue . 

L'exercice fut moins agréable et plus périlleux pour les trois qui aspiraient à prendre en main le gouvernail du pays . Ils ne pouvaient promettre la lune ni faire semblant d'inventer l'eau tiède . On vous traite vite de " girouette " si vous reconnaissez vous être trompé de route . Et pourtant, il faut bien changer de boussole et mettre à jour les cartes quand on veut commencer un nouveau voyage . D'autant que les nouvelles coordonnées, ces mots de campagne, vont peu à peu prendre la forme d'un pacte avec ceux qui vont avoir envie de monter à bord .

En fin de compte, c'est à une autre boussole qu'il va falloir s'adresser, " le tempérament " du candidat, le tempérament ne change jamais . Oui mais, comment connaître le tempérament d'un homme, d'une femme politique, à travers le petit écran ?

Quatre critères peuvent aider le citoyen qui vit loin des élites : la circonscription d'origine, la capacité de travail, le modèle, le moteur profond du candidat .

La circonscription, c'est le laboratoire, la base, la France en miniature qu'un grand capitaine en politique a toujours en tête pour imaginer sa terre promise : c'est le Chamalières bourgeois de Giscard d'Estaing ; la Corrèze Corrèze radicale de Jacques Chirac ; la Nièvre tranquille de F. Mitterrand ; le Neuilly arrogant de N. Sarkozy mais aussi l'absence de terroir de référence de F. Hollande : la Cour des Comptes n'est pas un terroir, c'est pourquoi, F. Hollande n'a jamais réussi à définir son cap .

Si l'aventurier du pouvoir garde les pieds empêtrés dans la glaise de ses premiers pas, il n'ira pas loin . S'il garde les deux pieds sur sa terre d'élection - si j'ose dire - mais prend le risque de parler au pays, " urbi et orbi ", il peut anticiper les tempêtes à venir .

On n'accède pas à la passerelle puis au gouvernail si l'on n'est pas un bourreau de travail . On voit trop souvent des hommes politiques aimer faire campagne, sembler tenir la bonne ligne  puis, une fois le " graal " obtenu, s'en retourner à la pêche . Combien de ceux-là qui, un temps adulés pour leur verbe et leur allure mais ne sachant pas faire marcher une administration, placer les bonnes personnes au bon endroit pour qu'elles traduisent leurs ordres en actes, laissent des mots sur leur passage et rarement des traces . Le dandy et le besogneux . Il en est un qui a payé cher, dimanche dernier, son dilettantisme . Mais le besogneux peut poser des problèmes . Il a tellement travaillé qu'il se pense au-dessus des autres et n'écoute plus . 

Ce sont des détails de coulisses que les électeurs ne voient pas mais qui peuvent changer beaucoup de choses à bord du paquebot que l'on nomme Etat .

Le modèle de celui qui veut devenir capitaine a aussi son importance . Ce n'est pas la même chose que de s'identifier à Robespierre, à Napoléon, à Clémenceau, au Général de Gaulle ou à Mitterrand surtout quand on en appelle à de Gaulle pour faire du Margareth Thatcher . Comprendre ce que voudrait être l'apprenti capitaine en dit long sur ce qu'il est .

Mais le plus important pour tester la boussole d'un homme ou d'une femme politique reste le moteur, le moteur profond . Avons-nous affaire à quelqu'un qui veut être aimé, vivre de la politique, marquer son temps, écrire l'histoire ou tout simplement travailler à l'intérêt général du pays ?

C'est de la bonne réponse à la bonne question que se fabrique l'épaisseur de l'homme d'Etat !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens