Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 14:35
l'escamoteur .

l'escamoteur .

Le jeu de bonneteau, connu depuis des siècles, n'est pas un jeu de hasard mais une escroquerie .  " Le manipulateur " et ses comparses en sortent toujours gagnants .

Se considérant comme " le meilleur d'entre nous ", l'habile F. Hollande a joué sa candidature à l'élection présidentielle de 2017 au " bonneteau " mais il a tant et tant manipulé les gobelets de sa stratégie qu'il n'a plus su, à un moment donné, où se trouvait la " bille " de son escroquerie . Il l'avait perdue .

C'est pourquoi, hier soir, au " 20 H " des chaînes de télévision, il est venu annoncer qu'il arrêtait la partie . La partie de " bonneteau " . Pour une fois, " le manipulateur " venait de perdre .

Reconnaissons-le, jamais sous la Ve République on n'avait vu s'installer au sommet de l'Etat un tel " bordel généralisé " . 

Résumons : quand le Président de la République est recadré par son Premier Ministre qui le harcelait depuis des mois afin qu'il se retire de la compétition pour 2017 ( interview au JDD du dimanche 27 novembre ) ; quand le Ministre de l'Agriculture rappelle à l'ordre le Chef du Gouvernement et se pose en arbitre de la morale politique avec l'élégance et la finesse d'un Eric Ciotti ou d'un Christian Estrosi ; quand deux anciens ministres de l'économie somment manuel Valls de se montrer loyal alors qu'eux-mêmes ont abandonné le Titanic qu'est devenu le gouvernement, depuis des mois ; quand le quatrième personnage de l'Etat, le Président de l'Assemblée Nationale, qui ne digère pas d'avoir été traité par le Président " d'incapable ", invite les deux têtes de l'Etat à aller s'entretuer sur les plateaux d'une " pseudo primaire de gauche " alors, oui, on peut affirmer, sans crainte de se tromper, que les socialistes n'étaient pas prêts pour gouverner, en 2012 et surtout, qu'en cinq ans, ils n'ont jamais pris la mesure des responsabilités qui leur incombaient, adoptant au sommet de l'Etat les mêmes postures que " rue de Solférino " et dans les inénarrables Congrès du parti .

Dans la dispute de " cour d'école " qu'ils nous ont offerte durant ces très longs derniers mois, ces disputes où l'on joue à se " coller " bêtement des coups de pied dans les tibias, l'on a eu souvent envie de rappeler à ce petit monde que le pays était en situation de guerre, que les défis auxquels il était confronté étaient gigantesques et qu'il était plus que jamais nécessaire d'avoir des gouvernants plus tournés vers l'intérêt général que vers leurs ambitions personnelles . 

Pour une présidence que l'on nous avait promise normale, quel lamentable et pathétique spectacle que cette empoignade du week-end dernier qui s'est terminée par " un déjeuner de dupes ", à l'Elysée, ce lundi 28 novembre, où Manuel Valls était venu annoncer sa démission de Premier Ministre au Président, en vue de se lancer dans la bataille des présidentielles, et où, F. Hollande l'avait roulé dans la farine avec l'expression normande célèbre : " peut'être ben que oui, peut'être ben que non " .

A son retour à Matignon, Valls ne pouvait que laisser éclater sa rage : " Culbuto nous tient par les c... ", déclarait-il à son entourage .

Alors que le pays traverse des temps sombres, on n'a pensé à la tête de l'Etat qu'à s'entre-déchirer pour une fonction présidentielle qui s'éloigne toujours un peu plus de tous ces protagonistes inconséquents . Mais que n'ont-ils pensé, plus tôt, à sombrer avec classe ! Se souviennent-ils seulement qu'ils vont devoir encore gouverner le pays pendant cinq mois ?

Alors, hier soir, " le manipulateur " de tout ce jeu indécent déclarait la partie terminée . Avec grandeur ? Avec classe ? Questions stupides ! Vulgaire " empêchement ", tout bonnement, F. Hollande ayant perdu, bille, boussole et gouvernail .

La partie est terminée : certes ! Mais ce n'est qu'une partie . Car dès aujourd'hui, une autre commence, celle de la " primaire socialiste ", croquignolesque, risible .

Prévue initialement par J. Ch. Cambadélis pour servir de rampe de lancement à F. Hollande, à quoi peut-elle servir aujourd'hui, avec ces candidats de troisième série, sans charisme, sans expérience sur le temps long, et qui ne pourront, au mieux, que laver un peu de linge sale en famille, à quoi l'on peur ajouter une participation prévisible ridicule, tant les sympathisants de gauche ont intégré les avertissements des sondages : le cinquième rang dévolu au premier tour de la présidentielle au représentant de cette famille .

En écrivant cette parole à peu que le coeur ne me fend " ( F. Villon ) .

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens