Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 14:52
Montbéliarde .

Montbéliarde .

" Je n'ai jamais vu autant d'enthousiasme que pour des causes bêtes " ( Henri de Montherlant, Malatesta ) .

Les scientifiques manquent parfois de coeur . Qu'est-ce qui leur a pris de publier à la veille des fêtes de Noël un rapport accablant sur les ruminants . Ces pauvres bêtes mettraient en danger l'avenir de l'Humanité . Enfin, il convient d'être précis : ce sont les " flatulences " de ces animaux qui constituent un danger pour l'Humanité .

Publiée à la mi-décembre, dans " Environmental Reaserch Letters ", une étude menée par 83 chercheurs de 15 pays différents confirme que les rejets de méthane dans l'atmosphère ont fait un bond spectaculaire ces dix dernières années . Or ce gaz à effet de serre est responsable pour 20% du réchauffement climatique, le reste provenant du CO2 . Et 60% des émissions de méthane proviennent de l'activité humaine : exploitation du charbon, du pétrole, traitement des déchets dont un bon quart est le fruit de l'agriculture et particulièrement des pets et des rots des vaches .

Bon, un philosophe humaniste vous dirait qu'un quart de 60% d'un petit 20%, ça ne constitue pas une contribution décisive au réchauffement climatique et que l'homme pourrait laisser péter les vaches tranquillement . 

Mais un scientifique, ça ne plaisante pas . La coordinatrice française de l'étude sur la hausse du méthane dans l'air, Mme Marielle Saunois, le dit tout net dans le journal du CNRS, à la date du 12 décembre : " On n'a pas encore réussi à identifier clairement une cause plutôt qu'une autre . Mais si l'on veut que les concentrations baissent, il va falloir agir sur tous les secteurs à la fois . Il existe ainsi des compléments alimentaires qui limitent les flatulences des bovins " . Pendant un instant, on se dit qu'on est peut-être sauvé !

Bien sûr, nos amis écologistes se sont emparés aussitôt de ce dossier vital dans une sorte d'affolement irrationnel : " Le problème n'est pas la vache isolée qui broute dans son pré normand ou montbéliard, mais les élevages de bovins en batterie qui deviennent des usines à méthane ... ", s'émeut Benoît Hartmann, membre de " France Nature Environnement ", dans " Le Parisien " du 12 décembre .

Le danger paraît plus circonscrit mais ce n'est qu'une illusion d'optique : ce n'est plus " la ferme des mille vaches " de la Somme qui nous menace, c'est " la ferme des cent mille pets " . Et là, reconnaissons que l'expression devient terrifiante . 

Evidemment, l'approche d'un tel thème, nous ramène logiquement à l'économie . Comment ne pas relier cette étude publiée en pleines réjouissances de fin d'année avec le manque de neige dans les stations de ski . Un scénario catastrophe de plus car ceux qui se lamentent sur l'absence de neige en plein mois de décembre n'ont pas encore vu arriver le pire .

Ne vaudrait-il pas mieux mettre fin à l'exploitation du charbon, énergie fossile la plus polluante, exploiter différemment le pétrole, mieux traiter nos déchets, plutôt que d'incriminer nos bovins qui n'en peuvent mais . On ne voit pas les maires des communes rurales, s'aligner sur Mme Hidalgo dans sa lutte contre las particules fines dans Paris, et n'autoriser les bovins à péter que les jours pairs en hiver, les jours impairs en été . 

Parce que au train où vont les choses, on nous dira bientôt qu'il faut réduire drastiquement le nombre de vaches sur la planète pour que des braves gens puissent continuer de skier à Noël .

Mais, car il y a un mais ! Qui dit moins de vaches dit moins de lait ; qui dit moins de lait, dit moins de " raclettes " . Alors, comme on le dit parfois en plaine qu'il faut choisir entre le dessert et le fromage, on exigera de l'intraitable skieur qu'il choisisse dans son forfait, le divin forfait, entre la " raclette " et " la descente aux flambeaux des pistes " .

Mais " l'hivernal estivant des estives " n'est pas encore prêt à un tel sacrifice .

 

NB : article du Canard Enchaîné du 28 décembre 2016, en " Une ", signé C.N. 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens