Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 13:42
Guesde et Jaurès : images de la Fédération de la Libre pensée .

Guesde et Jaurès : images de la Fédération de la Libre pensée .

Temps II : 1890-1920 .

" Depuis Marx, une tradition : un socialiste s'affirme toujours par la critique, plus ou moins violente, d'un autre socialiste " ( Guy Konopnicki ) .

Normalien, Docteur ès-lettres, professeur de faculté à Toulouse, Jaurès ne vient pas de la classe ouvrière ; il n'est pas de la génération de la Commune et n'a aucune expérience des luttes . Il découvre le socialisme sur le terrain lors de la grève des mineurs de Carmaux dont ce bourgeois se fait le porte-parole avant de devenir leur député en 1893 . Il récidive avec les verriers de la même ville en empêchant la fermeture de l'usine par la fondation d'une coopérative ouvrière . C'est un habile négociateur . Se voulant socialiste indépendant, il ne cherche pas à rejoindre les formations existantes, lui qui, en réformiste, approuve toute avancée, qu'il s'agisse des libertés publiques ou de la condition ouvrière et s'oppose ce faisant au dogmatisme de Guesde .

Au début du XXe siècle, il y a au moins cinq formations se réclamant du socialisme, chacune derrière son chef historique : Edouard Vaillant, Jules Guesde, Paul Brousse, Jean Allemane auxquels s'ajoutent des comités socialistes indépendants dont Jaurès est la figure principale .

La IIe Internationale, fondée en 1889, les presse de s'unir et refuse de choisir mais les vieux chefs se déchirent et se combattent . Jaurès plaide le premier pouir l'union des socialistes . Mais qui est-il ?

Quand il prend parti pour le capitaine Dreyfus, Guesde ne peut s'empêcher de s'écrier : il n'est pas socialiste puisqu'il défend un militaire, un officier, un bourgeois !

En 1902, Guesde, décide de rassembler les révolutionnaires, à l'exclusion de tous les autres et fusionne le POF avec le parti d'Edoud Vaillant ;  ils forment ainsi le " Parti Socialiste de France ", une manoeuvre d'appareil visant à écarter les socialistes tièdes . Une sorte de " Tout sauf Jaurès "

Jean Allemane et Paul Brousse se rapprochent alors de Jaurès . La guerre des socialistes reprend entre les deux nouveaux blocs : Jaurès et ses amis participent aux combats républicains jusque dans le travail parlementaire participant, par exemple, à la rédaction des articles de la Loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat, tandis que les " guesdistes ", opposés à la fois à l'Eglise et à l'Etta, se tiennent à l'écart, ne s'estimant pas concernés .

Cependant l'Internationale exige cette fois la fusion . Jaurès prend le parti de l'unité, cherchant à sortir le socialisme de son isolement, à coups d'articles et de discours tandis que Guesde ne cesse de l'invectiver et fonde, en 1904, le journal " l'Humanité ", au sein duquel il attire une constellation d'écrivains : Anatole France, Jules Romain, Tristan Bernard ou Octave Mirbeau .

De gré ou de force, Guesde finit par céder et les deux blocs fusionnent en 1905, au Congrès du Globe, pour former, la " Section Française de l'Internationale Ouvrière " ( SFIO ) .

L'union paye et en 1914 les socialistes obtiennent 107 sièges à la Chambre des Députés . Jaurès tente par ailleurs de conjurer la menace de guerre mais est assassiné le 31 juillet 1914 . Après trente années de dénonciation de toute compromission Guesde entre alors au gouvernement d'Union sacrée . Les députés socialistes votent pour la guerre  à l'unanimité . 

La guerre se termine et les socialistes se déchirent à nouveau car ceux qui rentrent du front demandent des comptes aux camarades qui les ont envoyés au " casse-pipe " .

Mais l'histoire s'accélère . " La Révolution d'Octobre " vient rebattre les cartes et la Fondation de la IIIe Internationale à Pétrograd  précipite la scission dans une inversion curieuse des visions : Lénine, Trotsky et Sinovien ne soutiennent pas Jean Longuet, le pacifiste proche de Jaurès ( et petit-fils de Karl Marx ) mais les ex-bellicistes Marcel Cachin et L. O. Frossard .

La nouvelle guerre des socialismes peut commencer . L'Acte de fondation en sera le Congrès de Tours en décembre 1920 ...

En cet automne 2017, le socialisme français a retrouvé l'éparpillement et l'impuissance des temps fondateurs : impuissance brillamment assumée par JLM .

 

NB : Guy Konopnicki, Marianne No 1029 du 16 novembre 2016 .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens