Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 15:00
"Trump est la poupée gonflable du capital " .

" La brutalité du capitalisme qui produit des milliards de victimes ne sera pas remise en cause par Trump ", ( Michel Onfray ) .

Marx avait-il vraiment tort quand il affirmait que le capitalisme travaillait à sa propre fin et que la révolution s'avérait dialectiquement inéluctable ? Pas si sûr ! Certes, le capitalisme est plastique et sait changer de forme en fonction de l'histoire, certes il peut donner l'impression d'être increvable, mais quand il n'a qu'un fou, un pervers, un gros mal élevé, un personnage délirant, une brute fascisante à placer à le tête du monde - dit - libre, pour brouiller les cartes, on sent bien que quelque chose est grippé dans la machine à produire les plus énormes inégalités .

Trump - ce pur produit de la télé-réalité et de l'argent - est la forme - monstrueuse - la plus contemporaine du capitalisme . Il ignore la morale et manifeste un franc cynisme en tout . Il est évidemment la face grossière du visage du capitalisme qu'on s'était habitué à voir sous les traits de petits marquis poudrés et policés de la politique .  

Son premier discours, au lendemain de son élection, a été plus indigent, creux et insipide que celui du vainqueur d'un jeu de téléréalité : " Je remercie mon père, qui me voit de là-haut, ma mère, ma femme, mes filles..." , très loin de la grande histoire .

Un bon point cependant est à décerner aux stratèges du capitalisme mondialisé oeuvrant en coulisse : réussir à capter la " rage " du petit peuple contre un système étouffant en le faisant voter pour un pur produit de ce système, c'est de la belle ouvrage . 

D'accord, ce n'est pas le moindre des paradoxes que les médias, les élites, les sondeurs, les penseurs comme il faut le haïssent, mais, en fait, n'est-ce pas une haine tournée contre eux-mêmes, pour n'avoir su trouver qu'une " fausse icône "  pour les représenter parce que l'impopulaire Hillary apparaissait comme trop " voyante " et qui, du coup, montre la vérité du capitalisme cynique pour lequel l'argent est le fin mot de l'histoire .

" La caste " hait Trump, parce qu'elle lui reproche de montrer ce qu'est le capitalisme sans fard et qu'il peut lui gâcher le travail , à elle, habituée à avance masquée .

Comme le dit le philosophe Michel Onfray, avec une lucidité inégalée : " Trump est la poupée gonflable du capital ! " ( Le Point du 09 /11/2016 ) .

Si le peuple de l'Amérique profonde a cru dire non à la nomenklatura de Washington, voire à la mafia, dont il ne veut plus, viendra pourtant, le temps de la désillusion car le prétendu remède que le peuple s'est prescrit va vite s'avérer un véritable poison, pour lui . La brutalité du capitalisme ne sera pas remise en cause par Trump, bien au contraire . Cette élection a été un moment où les Américains ont reculé pour mieux sauter .

Le Président des EEUU, quel qu'il soit, est toujours l'homme de paille des lobbies, du complexe militaro-industriel, des vendeurs d'armes et de Wall Street . Il n'y a aucune raison pour que Trump s'émancipe de ces véritables pouvoirs . " La poupée gonflable ", gonflée à l'hélium de la haine, de l'arrogance et de la morgue, se dégonflera très vite devant ces puissances .

Que faudra-t-il retenir de la campagne électorale américaine ? Ce fut la lutte des passions et Trump n'en a pas eu le monopole . La raison n'a pas toujours fait la loi dans le camp des Clinton parce qu'on ne gagne pas des élections avec la raison et l'intelligence, des raisonnements et de l'analyse, la primaire de la droite, en France, nous en apporte la preuve, tous les jours, mais en faisant appel aux passions : la haine, le ressentiment, la vengeance, le mépris, l'agressivité, la parade, la posture, la vanité, l'arrogance, l'orgueil et les coups bas ...

Les Américains viennent de nous donner une leçon . Ce n'est pas avec les Sciences politiques que l'on décode le mieux le jeu politique mais avec " l'éthologie ", la discipline qui étudie le comportement des animaux dans leur milieu naturel .

" On apprend plus, en la matière, en regardant la chaîne de télévision " Animaux " qu'en s'attardant sur la chaîne " Histoire " , ( Michel Onfray, Le Point, 09/11/2016 ) .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens