Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 14:51
Poudre aux yeux et carambouille .

" Dans des pays où de simples bulletins de vote peuvent changer les dirigeants tous les cinq ans, la domination des uns sur les autres ne peut exister sans le consentement des gens ", ( Jacques Généreux, économiste ) .

" Il faut tenter de comprendre la bêtise des gens intelligents ", " Même des gens très brillants raisonnent de travers et disent des absurdités ", telle est l'impression que m'a laissée le débat de la primaire de la droite que j'ai suivi, hier soir, sur France 2 .

La biologie de l'évolution, les neurosciences, la psychologie cognitive nous montrent que notre cerveau n'a pas été conçu pour la pensée rationnelle bien pesée, bien articulée, ni pour l'intelligence du monde, mais pour nous permettre d'accomplir d'abord, trois objectifs majeurs : la survie, le succès social et la reproduction, donc la compétition, autant de filtres à l'expression de la pensée intelligente : au départ, nous sommes formatés pour " une pensée de poisson rouge qui ne se pose pas la question de savoir ce qu'il pourrait faire à l'extérieur du bocal " et toute le détermination des gouvernants est de nous maintenir dans cet état .

Nous sommes capables de manifester une grande intelligence mais celle-ci ne peut être en aucun cas un simple réflexe . 

Nous devons admettre que notre pensée réflexe est truffée de " biais cognitifs " qui nous prédisposent aux raisonnements erronés et à l'entêtement imbécile, que l'on soit polytechnicien, énarque ou Prix Nobel .

" Ces biais cognitifs " dont nous souffrons expliquent en partie la propension du plus grand nombre à accepter le système car ils nous prédisposent à préférer le statu quo au changement incertain et les explications simplistes aux réflexions complexes, attitude idéale pour faire de nous des sujets parfaits pour une manipulation de masse .

L'alternative progressiste n'est pas bloquée pour autant . Il faut seulement reconsidérer deux blocages, oubliés depuis trop longtemps : celui de l'intelligence et celui du système politique .

C'est en premier donc l'Education qui doit être repensée dans le but de former un peuple de citoyens animés par le goût de la réflexion critique, entraînés à la délibération, à la reconnaissance de leurs " biais cognitifs " - la qualification professionnelle viendra après - .

Quant au système politique, on voit bien que, dans une société de communication instantanée, la démocratie n'est plus qu'un marché de bulletins de vote administré par " le buzz médiatique ", les émotions fortes et les images chocs, un terrain de jeu idéal pour la pensée réflexe la plus bête, un marché où les citoyens sont dépossédés du pouvoir réel, au profit de prétendus " représentants " qui font carrière sur ce marché qui sélectionne les plus doués pour " la lutte des places " et non les plus compétents ni les plus engagés dans la quête du bien commun .

Il devient urgent de restaurer les conditions d'une souveraineté citoyenne réelle et d'une intelligence collective . La psychologie cognitive nous apprend aussi que " les biais " qui nous prédisposent à raisonner de travers, lorsque nous sommes en compétition les uns contre les autres, se transforment en atouts pour la résolution des problèmes complexes, dès lors que nous sommes placés en situation de délibération collective et coopérative .

Mais délibérer pour délibérer ne change pas grand chose . Ce qu'il nous faut, ce sont des institutions qui placent la discussion argumentée entre citoyens au coeur de tous les processus de décision publique, en gardant à l'esprit que l'essor de l'intelligence citoyenne a besoin de lenteur, de sérénité et de discussions " immunisées " contre tout enjeu matériel ou de position sociale .

Hier soir, nous n'avions rien de tout cela . Nous avions, face à nous, sept modèles de la pensée réflexe, engoncés dans leurs " biais cognitifs " : survie ( politique ), succès social ( par la politique ), reproduction ( politique ) . On cherchait vainement le " coeur " !

Sept modèles d'intelligence, mais sept individus rendus " bêtes " , au sens propre du terme, par le stress de la compétition .

Alors, le concours pour le choix du vainqueur de la soirée, auquel nous invitent avec insistance les médias, je ne sais par quel " biais " le prendre .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens