Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 16:20
Le sabre et le goupillon .

" Quand l'homme qui témoigne est armé d'un sabre, c'est la sabre qu'il faut entendre et non l'homme " ( Anatole France ) .

Comme cul et chemise comme larrons en foire / J'ai vu se constituer tant d'associations / Mais il n'en reste qu'une au travers de l'histoire / Qui ait su nous donner toute satisfaction / Le sabre et le goupillon / L'un brandissant le glaive et l'autre le ciboire / Les peuples n'avaient plus à se poser de questions / Et quand ils s'en posaient c'était déjà trop tard / On se sert aussi bien pour tondre le mouton / Du sabre que du goupillon ... " 

( Jean Ferrat, 1965 ) .

Enfin un futur Président de la République respectable et bien propre sur lui, qui nous propose une vision de la France, une direction, un horizon, un cap : " Travail, Famille, Patrie " .

Le Travail au coeur de sa politique économique en vue de redresser enfin le pays : sans filets, certes : fin de la SS et recours volontaire aux assurances privées, fin du CDI remplacé par le contrat unique, selon le modèle anglo-saxon .

La Famille, au coeur de la reconstruction des valeurs de la société, valeurs chrétiennes, cela va de soi .

La Patrie, au coeur du projet de défense de la suprématie occidentale . On va donc durcir les contrôles de l'immigration, l'accueil des immigrés et les aides sociales qui leur sont accordées tout comme les reconduites aux frontières, assortis d'une " préférence nationale allégée " ( propos de 2014 ) . Et réécrire le roman national à l'usage des écoliers de France .

La puissante mobilisation de ce dimanche et le score impressionnant de l'ancien élu de la Sarthe, qui ne peut que prendre une ampleur inouïe dimanche prochain, prouvent que F. Fillon a su cibler le centre de gravité idéologique d'un électorat de droite passé quasiment à l'extrême-droite, un électorat avec lequel " il a su entrer en communion " .

Soyons lucides ! François Fillon et Marine Le Pen partagent trop de points communs pour éviter un télescopage en règle dès le premier tour de l'élection présidentielle : de tous les candidats de la droite en lice lors du premier tour de la primaire, F. Fillon est celui qui assume le plus de convergences avec le programme du Front National, d'où d'ailleurs, le nombre important de ralliements, venus de cette mouvance, qu'il enregistre ces derniers jours et qui énervent passablement, Mme Le Pen .

Souverainiste et patriote, ainsi se définit-il, adepte d'une refonte de l'Union Européenne autour de la zone euro, d'un gouvernement de cette zone, d'une marginalisation du Parlement Européen au profit des parlements nationaux, il a clairement démontré pendant cette campagne qu'il était parfaitement capable de siphonner l'électorat le plus conservateur sur lequel lorgnait le FN . Catholique affiché, sa foi est revendiquée dans tous ses discours, il propose un programme sociétal aussi traditionaliste que celui de Marine Le Pen ce qui lui a valu le soutien du mouvement " Sens Commun ", traduction politique de " La manif pour tous " : ciblage de toutes les aides sociales sur la famille, réécriture de la Loi Taubira sur toute la partie de " la filiation ", IVG qui perd son caractère fondamental .

F. Fillon est une aubaine pour les conservateurs et les catholiques fondamentalistes qui allaient, malgré tout voter Marine Le Pen mais " en se bouchant le nez " .

Et dans le domaine de l'immigration, F. Fillon franchit carrément la ligne rouge qui le séparait de l'extrême-droite avec la  " Préférence nationale allégée " qu'il définissait en 2014 : priver les étrangers en situation régulière d'allocations familiales pendant les deux premières années suivant leur arrivée, réduction drastique du droit au regroupement familial - merveilleux de la part d'un fervent catholique - et mise sous condition d'urgence du droit à l'aide médicale d'urgence .

" Les candidats à l'immigration doivent savoir, à l'avance, que l'on ne peut débarquer en France et aller tout de suite au guichet ", scande-t-il dans tous ses meetings . On admirera l'élégance du propos .

L'ancien Premier Ministre n'a jamais abusé de l'agitation identitaire de son ami N. Sarkozy mais il sait jouer avec les références historiques si chères à l'électorat  conservateur : apologie du roman national à l'école - sans en appeler aux Gaulois -, promotion de l'uniforme scolaire, refus catégorique de toute repentance sur la question du colonialisme .

Avec le respectable mais ultra-conservateur F. Fillon en pole position, les cartes du jeu politique sont totalement rebattues .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens