Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 14:43
The most dangerous game ( 1932 ) .

The most dangerous game ( 1932 ) .

Un aristocrate russe émigré, vivant sur une île privée, passionné de chasse, met du piment à sa passion, en chassant des êtres humains, capturés aux abords de son île . ( Film fantastique américain d'Ernest Schoedsack, de 1932, " The most dangerous game " ) .

Le journal " L'Humanité " du 10 octobre 2016, révèle les contenus d'une lettre du Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, aux préfets, datée de la mi-septembre et destinée à rester confidentielle, concernant " les déboutés du droit d'asile " . 

Période électorale oblige : " La chasse est ouverte " !

Cette lettre est riche en enseignements sur le sort que le gouvernement entend réserver aux " déboutés de toute protection internationale " et même à ceux qui en sont finalement bénéficiaires parce que " la perspective du démantèlement de Calais " met en évidence le sous-dimensionnement des capacités d'accueil pour demandeurs d'asile . Aussi faut-il faire feu de tout bois .

Le document fait état de 45247 places d'hébergement dédiées aux demandeurs d'asile, pour environ 80 000 postulants et constate qu'un cinquième du parc est occupé par 9920 personnes " en présence indue " : le ministre invite donc les préfets à " engager systématiquement des procédures d'expulsion accélérées s'agissant des personnes déboutées et à aider les bénéficiaires d'une protection à sortir du dispositif ... "

L'action des préfets " ne pourra être efficace que si elle s'accompagne d'une très grande fermeté et d'une recherche systématique de l'éloignement effectif du territoire " des personnes déboutées du droit d'asile .

Et Bernard Cazeneuve d'ajouter : " Vous devez faire un usage plein des mesures restrictives et de privation de liberté " . Du N. Sarkozy, pur jus !

Pour renvoyer ces personnes où, comment, sur quelles bases juridiques ? L'Union Européenne ne fonctionne plus dans ce domaine précis .

" Accélération ... Fermeté ... Systémisation ... Privation de liberté ", que de termes dangereux !

Le ministre ne s'arrête pas là : les préfets devront prévenir les opérateurs des centres d'accueil  ( CADA ) - souvent des associations - qu'une minoration budgétaire de leur dotation de fonctionnement sera appliquée à ceux qui ne respecteront pas ces objectifs .

En clair, les autorités de l'Etat ont ordre, depuis la mi-septembre, d'enfermer et d'expulser tous les étrangers qui ne bénéficient pas du droit d'asile, en n'hésitant pas à mettre la pression sur les gestionnaires des lieux d'accueil et sur les sans-papiers . 

Après l'épisode sulfureux de la répression policière contre les conflits sociaux du printemps dernier - qui n'est pas terminée - le gouvernement entend " cogner " à présent sur les " apatrides ", ceux qui n'ont plus de patrie .

Ceux qui ont obtenu le statut de " réfugiés " ne sont pas épargnés puisqu'ils doivent quitter incessamment ces lieux d'accueil et trouver à se loger dans les logements du "  parc social et privé ", recommandation bien aléatoire, puisque ces gens sont sans revenus, n'ayant pas eu le droit de travailler durant l'instruction de leur dossier .

Qu'à cela ne tienne, ils viendront augmenter le nombre de SDF des rues de nos villes, alimenter les squats et campements de fortune ... 

Soyons plus précis . Le ministre lui-même reconnaît dans son courrier aux préfets que sur les 8700 places nouvelles prévues en CADA en 2016, 5400 ne sont pas encore ouvertes ; il reconnaît également que seulement 40% des dispositifs d'hébergement sont capables de recevoir des " publics isolés " - femmes seules ou avec enfants, enfants non accompagnés - pourtant majoritaires, à 98%, dans les derniers flots d'arrivants en Ile de France et à Calais .

Et oui, pas un mot dans cette lettre concernant le millier d'enfants non accompagnés qui vivent encore dans la jungle de Calais .

C'est que, voyez-vous, le gouvernement n'entend prendre en charge qu'une infime partie de ceux qui vivent depuis des années dans les conditions indignes de la jungle et des campements parisiens : 2200 prises en charge depuis la jungle de calais et 2240 depuis les campements de l'Ile de France, sont comptabilisées par le ministre .

Les autres, plus de 10 000, doivent se préparer à courir vite devant nos gendarmes chauffés à blanc, version Cazeneuve, des " Chasses du Comte Zaroff " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens