Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 14:57
" Le social : cette gangue pathétique ... "

" - Qu'est-ce qui va changer si la droite l'emporte ? - Rien ! Leur politique économique ne sera pas différente de la nôtre ... ", ( Dominique Strauss-Kahn au The Wall Street Journal, Europe, le 18 mars 1993 ) .

" Dans ce que nous persistons encore à appeler les démocraties actuelles, de plus en plus de citoyens libres se sentent englués, poissés par une sorte de doctrine visqueuse qui, insensiblement, enveloppe tout raisonnement rebelle, l'inhibe, le trouble, le tord, le paralyse et finit par l'étouffer ... " ( Ignacio Romanet, Le Monde diplomatique, janvier 1995, " La pensée unique " ) .

Cette doctrine, c'est la pensée unique, la seule autorisée par une invisible mais omniprésente, " police de la pensée " .

Depuis la chute du Mur de Berlin, l'effondrement des régimes communistes et la délirante descente aux enfers du socialisme, l'arrogance, la morgue, l'insolence, d'un nouvel Evangile économique et social ont atteint un tel degré qu'on peut le qualifier, sans exagérer, de fureur idéologique .

Qu'est-ce que la pensée unique ? C'est la prétention à l'universalité des intérêts d'un ensemble de forces économiques, celles en particulier du capital international : l'intérêt de quelques sociétés transcontinentales est devenu l'intérêt de tous, même de ceux qui en " crèvent ", c'est à dire la très large majorité des êtres humains .

Cette doctrine, née sur les fonds baptismaux des accords de Bretton Woods, en 1944, à la fin de la deuxième guerre mondiale, trouve ses serviteurs les plus zélés dans les grandes institutions économiques et monétaires internationales : Banque Mondiale, Fonds Monétaire International ( FMI ), Organisation de Coopération et de Développement économiques ( OCDE ), Organisation Mondiale du Commerce ( OMC ), Commission Européenne, qui, par leurs financemants, enrôlent au service exclusif de leurs idées, à travers toute la planète, centres de recherches, universités, fondations, thinks tank, lesquels, leur tour venu, affinent les dogmes et vont répandre la bonne parole .

Selon la technique de la fontaine dont l'eau ruisselle de haut en bas et nourrit tous les niveaux de la construction, le discours des chercheurs va être repris d'abord par les principaux organes spécialisés d'information économique - The Wall Street Journal, Financial Times, The Economist, Far Eastern Economic Review, Les Echos, l'Agence Reuter, etc . -, propriétés , pour la plupart de ces titres, de grands groupes industriels et financiers .

Au niveau en-dessous, les journalistes de seconde zone, vont aller téter aux mamelles de ces " grands " la parole biblique pour la reproduire et la démultiplier dans les principaux organes de presse nationaux .

Un peu partout, des facultés de sciences économiques, des journalistes, des essayistes, des hommes politiques reprennent les principaux commandements de ces étranges " Tables de la Loi ", supposées modernes, non point surgies d'un " buisson ardent " mais de la tête de mathématiciens salariés - certes grassement payés - à partir d'une instruction claire et unique, tout droit sortie de conclaves d'administrateurs de très grosses sociétés : " Faites exploser nos profits " ! Nous n'attendons pas autre chose de vous .

Par le relais des grands médias de masse, ces commandements sont répétés à satiété, les journalistes sachant mieux, aujourd'hui, que les professeurs, que répétition vaut démonstration .

En France, l'un des thuriféraires les plus avisés de " La Doctrine " est l'essayiste Alain Minc, qui nous la résume en termes sans ambigüité : " Le capitalisme ne peut s'effondrer, c'est l'état natuel de la société ? La démocratie n'est pas l'état naturel de la société . Le marché, oui ! " ( Quotidien espagnol Cambio 16, 5 décembre 2014, Madrid ) Circulez,, il n'y a plus rien à voir !

La Création émane naturellement de Dieu, n'est-ce pas ? Sans Dieu, pas de péché et Dieu ne tolère pas le péché . Or, " La Doctrine " a parfois flirté avec le péché, par le passé . N'a t-elle pas lâché, bien imprudemment, " des droits sociaux ", aux travailleurs, à certaines périodes, cette " gangue pathétique ", dont la lourdeur est cause des régressions et des crises ?

Alors, les missionnaires de " La Doctrine " ont reçu une deuxième mission . Et en ce domaine, la douceur n'et plus de mise . Le péché est trop grave . C'est même un péché mortel, puisqu'il met en cause le montant des " profits " .

On va donc utiliser " l'intimidation " . Comme la répression policière et les poursuites judiciaires à l'encontre de manifestants, de syndicalistes, de simples gens portant secours à des manifestants blessés ...

" L'intimidation " qui étouffe toute tentative de réflexion libre et rend très difficile la résistance à cette nouvelle face de " l'obscurantisme .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens