Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 14:21
" Je suis bidon ... "

Entre les bidons d'Alain Souchon et les coquelicots de Mouloudji, F. Hollande folâtre ... ( folâtrer : s'amuser, badiner, s'ébattre sans souci, librement ) .

" Elle croyait que j'étais James Dean / Américain d'origine / Le fils de Buffalo Bill / Alors admiration / Faut dire que j'avais la chemise à carreaux / La guitare derrière dans le dos / Pour faire le cow-boy très beau / Mais composition / Elle me parlait en Anglais tout le temps / Je lui répondais deux tiers de mots bidons / Des trucs entendus dans les chansons / Consternation ... J'suis qu'un mec à frime bourré d'aspirine / Je suis bidon ... "

" Le myosotis et puis la rose / Ce sont des fleurs qui disent quelque chose / Mais pour aimer les coquelicots et n'aimer que ça faut être idiot ... T'as peut-être raison seulement voilà / Quand je t'aurais dit tu comprendras ... "

Le livre des confidences de F. Hollande à deux journalistes du Monde intitulé " Un Président ne devrait pas dire ça ", n'a pas fini de bouleverser la donne politique à quelques mois de la prochaine élection présidentielle .

C'est la consternation dans le microcosme socialiste parisien ! Un cacique du parti en résume bien la nature : " Un naufrage de communication politique ... " .

" Le sabordage de sa candidature ", pour un autre . " On était déjà au fond de la mer, je ne pensais pas qu'on pourrait tomber plus bas ... Et nous, on ne nous retrouvera pas - à l'inverse du Titanic -, ... " On est perdus dans la fosse des Mariannes " - la plus profonde faille dans l'Océan Pacifique, éructe un troisième .

Quatre ans et demi de conversations en tête à tête, une chronique du règne, F. Hollande en Joinville de sa propre action, sept cents pages, d'où le mystère F. Hollande ressort, encore plus épais que jamais . 

Mais qu'a-t-il pu raconter ? Tout ! Des avis sur tout et n'importe quoi ! 

La proposition de Dominique de Villepin, le CPE, en 2006, qui avait mis des millions de gens dans la rue : " Ce n'était pas absurde " ! Il l'avait pourtant combattu .

La justice : " Cette institution de lâcheté " ! Le garant de l'indépendance de la justice .

Les Verts : " Des cyniques et des emmerdeurs " ! Préparons le rassemblement .

Les Frondeurs : " La preuve qu'une agrégation de gens intelligents peut faire une foule idiote " ! Manque de prudence !

Les sans-dents : il reconnaît avoir parlé " des plus démunis " en ces termes . Pourquoi y revenir ?

Les footballeurs : " La Fédération ne devrait pas organiser des entraînements mais des formations pour la musculation de leurs cerveaux " . Méprisant !

La loi El Khomri : " Mais, elle est de gauche " !

La Ministre de l'Education Nationale : " Najat, ce n'est pas une intellectuelle " !

Les femmes de sa vie : quel intérêt ? C'est du Sarkozy chez Disneyland .

Cet homme honnête, au demeurant, peu intéressé par l'argent, à l'opposé de son prédécesseur, ressemble à sa présidence : un long cortège de contradictions :Tour à tour, courageux et fuyant ; indécis et résolu : cynique et pathétique ; bon tacticien mais piètre stratège ; prévisible et totalement insaisissable ... En un mot, bidon !

Un narcissique qui depuis quatre ans et demi se regarde agir - ou ne pas agir - dans le miroir d'une presse qu'il adore, ce qu'il admet sans détour : " J'ai tendance à parler aux journalistes pour les journalistes ... - en miroir - or, il faut parler aux Français et ce n'est pas la même chose " . En somme, je ne sais pas le faire .

Du coup " le branle-bas de combat " a sonné au coeur du PS : Valls qui attendait 2022 pour y aller, la jouant Monsieur Loyal jusque-là, se dit prêt, tout de suite ; Montebourg, exulte et s'y voit, après les primaires socialistes ; et, qui s'en étonnera, Ségolène pointe le bout de son nez, n'excluant pas un retour dans le style sarkosiste : " C'est mon devoir " !

Claude Bartolone, Président de l'Assemblée Nationale, assène le dernier coup : " Un Président ne doit pas tant se confesser ... Le devoir de silence fait partie de la fonction présidentielle " .

F. Hollande a zappé le déménagement que les Français lui avaient imposé, en 2012, de Solférino à l'Elysée : il n'a jamais pris la mesure de la fonction qu'il occupait . Tout son mandat aura été " bidon " ! *

* Bidon : Personne qui n'est pas réellement ce qu'elle paraît être .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens