Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 08:48
Les marchands de sable .

" Le climat est trop lourd ... Nous avons besoin d'hommes et de femmes d'Etat, pas de marchands de sable . " ( Caroline Fourest ) .

Emmanuel Macron ? Que nous dit-il ? Rien ! Absolument rien ! Mais ce rien, il le répète à la fois sur tant de médias dont il fait la Une qu'il finira bien par signifier quelque chose : Paris Match, Voici, France Dimanche ou Gala s'en chargent . C'est le but recherché . Son programme virtuel, puisqu'on n'en sait toujours rien, sera assurément le plus ultra-libéral de tous les candidats à la présidentielle . Il l'annonce, quand il proclame que ce qu'il reproche à François Hollande, ce n'est pas sa politique économique - il aurait du mal puisqu'il en fut le principal instigateur - mais seulement de ne l'avoir mise en oeuvre qu'à moitié . Qu'est-ce à dire ? Sinon que cette politique qui consistait à favoriser les entreprises, à éreinter les classes moyennes et à déréglementer le marché du travail, il a bien l'intention de l'approfondir, s'il est élu . L'enthousiasme de Pierre Gattaz, président du MEDEF, pour le personnage, dont il fait le candidat de coeur de son organisation, en devient presque attendrissant .

De la fusée Macron, essai des milieux économiques et financiers pour faire exploser la " summa divisio " - expression de René Rémond -, le clivage droite-gauche, ne restera, dans quelques mois, qu'un mirage .

François Hollande ? C'est la chanson de Charles Trénet, " Que reste-t-il de nos amours ? " . Qui n'a pas pensé, à un moment ou à un autre, qu'il resterait bien quelque chose pour les classes populaires, de ce quinquennat, comme cela avait toujours été le cas, à chaque séquence au pouvoir de la gauche ?

Là, rien, rien pour personne, sauf des coups de matraque et des gaz lacrymogènes contre les travailleurs qui manifestent, une répression syndicale que l'on pensait une exclusivité sarkoziste, un débat sur " la déchéance de nationalité " à glacer d'horreur tous les vrais républicains, un " blairisme " à la française, où l'on se vautre dans un atlantisme impudique, où l'on joue une carte fort risquée : seul un PS droitisé peut retrouver une surface électorale suffisante pour rester au pouvoir .

En un mot : rien ? Si, la trahison !

Montebourg, Hamon Lienemann, les frondeurs ? Rien ! Rien de rien ! Des fantoches ! Des artisans d'une " supposée fronde ", organisée par le PS, lui-même, pour atténuer les effets de la droitisation du parti auprès des classes populaires et dont les protagonistes rejoignent vite le bercail à la faveur de la très floue primaire de la " Belle Alliance Populaire ", ( BAP ) - car il ne faut pas insulter l'avenir .

Que nous proposent-ils ? Une " marinière " et une nouvelle allégeance à F. Hollande . Rien !

Jean-Luc Mélenchon ? Une voix, des convictions profondes, une vraie détermination, des propositions concrètes et élaborées, mais une démarche lestée par son ancien parcours d'apparatchik du PS et la défiance de la direction du PCF . " Le roi est nu " .

Cécile Duflot ? La besace est vide ! Son passage au gouvernement et l'implosion des " Verts " ont décrédibilisé tout son discours .

Pierre Laurent ? La direction du Parti Communiste Français a fait son choix : l'impasse sur l'élection présidentielle et tout miser sur les Législatives - vraisemblablement aussi sur les municipales de 2020 - pour tenter de conserver " un groupe " à l'Assemblée Nationale, des élus qui lui permettent de peser encore, un peu, dans la vie politique du pays mais qui va en faire le grand absent du débat présidentiel . Une stratégie de " la survie ", dont rien ne dit, aujourd'hui, qu'elle sera payante .

Rien ! Mais " Ce rien est le Tout " ( L'homme qui rit ) de la plupart de ces hommes et femmes politiques qui ne se sentent exister que dans " l'obscure clarté " des halos du pouvoir .

A droite ? La violence à l'état pur , comme le dit l'un de ses porte-voix : " Le concours Lépine des solutions les plus stupides et les plus imbéciles censées lutter contre le terrorisme " ( François Fillon ) . N. Sarkozy leur a fait perdre la tête .

" Nos rois sont nus " !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens