Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 14:35
( Massilia-arts-martiaux-com )

( Massilia-arts-martiaux-com )

" Le détournement de l'attention est une technique pratiquée de puis la nuit des temps dans les arts martiaux . Un mouvement vers un point détourne l'attention de l'adversaire qui est alors frappé à un autre endroit . La variante la plus courante de cette règle est l'attaque dans l'attaque ... "

Dans l'état de délabrement où se trouve la vie politique en France, face à la confusion entretenue à coups de " primaires " complètement " déjantées ", dans tous les camps, une seule technique de lecture peut encore nous permettre de décrypter certains comportements d'un personnel politique " à la ramasse " .

Les hommes et les femmes politiques et leurs valets médiatiques se sont formés aux arts martiaux et particulièrement à une de leurs techniques de base : " le détournement de l'attention " . Et c'est bien cela qu'il faut entreprendre de décrypter .

Notre cerveau est bien fait . S'il peut parer une attaque, il a plus de mal à en parer deux simultanées . Trois , cela devient impossible .

N. Sarkozy est un maître dans l'usage de l'attaque dans l'attaque et du détournement . Avec lui, nous avons affaire à la méthode du deux pas en avant, un pas en arrière, au total, tout en mimant une mini-retraite, il a quand même avancé d'un pas à partir de laquelle il lance une nouvelle attaque, généralement une incongruité plus grosse que la précédente, qui va masquer le pas en avant réalisé . La référence à " nos ancêtres les gaulois " en est l'exemple type, qui annonce un prochain " nous sommes chez nous ", cher aux " piétons " du Front National, qui nous fait deviner la nature de l'assaut sarkoziste .

F. Hollande et Manuel Valls ne sont pas en reste . Rappelons-nous les conflits sociaux du printemps dernier . Pour atténuer l'impact des manifestations massives contre la " Loi Travail " et la terrible répression policière que le gouvernement mit en oeuvre, on nous a systématiquement mis en avant les groupuscules de casseurs, artisans attitrés des fins de manifs violentes, puis un incident - au cractère émotionnel imparable - la soi-disant occupation de l'hôpital pour enfants, Necker,

A ce premier détournement, on peut encore ajouter le débat sur les scandaleux émoluments du PDG du groupe Renault-Nissan, M. Carlos Gohn .

Et si la couverture du sujet faiblit dans les médias, une déclaration martiale d'un ministre vient à point par la relancer . Ainsi d'Emmanuel Macron, menaçant de légiférer sur les rémunérations des grands patrons - ses grands amis - . Et vive la " Foir-Fouille " ! ... La trouille de ces grands-patrons ... Le fera-t-il ? Que se passera-t-il ? Ces patrons vont-ils plier ? ... Sauf que F. Hollande avait déjà brandi cette menace en 2013 et fait rire tout le monde .

En fait ce qui était intéressant, c'était ce qui se passait ailleurs, là où l'attaque arrivait . Il suffisait de regarder avec attention pour le découvrir . On pense bien sûr immédiatement aux manifestants qui se faisaient tabasser, gazer, arrêter . Mais il y avait plus brutal encore .

La crise à venir . Celle qui va achever les populations des pays dits riches . Le système capitaliste produit ses crises à intervalles réguliers, crises qui, lorsqu'il s'est bien gavé en bulles financières, immobilières, technologiques, remettent tout à plat, parce que , chacun le sait, " les arbres ne montent pas au ciel " afin de repartir vers la construction de nouvelles bulles lucratives . Dans l'affaire, les tenant du système ne son jamais perdants puisque ce sont eux qui créent la crise .

Le gouvernement, craignant le très lithurgique " effet domino " refait la poche des contribuables et des possesseurs d'épargne .

Mais quelle bulle, me direz-vous ? Celle qui rassemble 700 000 milliards de dollars, sur les places boursières, de produits spéculatifs, soit 10 fois le PIB mondial . Il faut savoir que la crise de 2008 a éclaté à partir d'un montant de " subprimes ", concernant l'immobilier, équivalant à 200 000 milliards de $ ( trois fois moins ) .

Mais dans une société de consommation, l'offre en bulles est plantureuse ! Cherchons encore ! ...

La Chine, par exemple, aujourd'hui à la ramasse, cette économie survendue, aujourd'hui confrontée à une réalité : les exigences sociales de son peuple .

La dette américaine : exponentielle , et que les EEUU ont de plus en plus de difficultés à faire payer aux autres . Leur puissance militaire déployée au Moyen-Orient ne doit pas faire oublier leur fragilité économique, qu'ils tentent de protéger en arrachant aus Européens, le fameux TAFTA .

Cherchons encore ! Ah ! oui, l'Europe ... Et son entrée en récession en 2017, à nouveau, à cause des politiques d'austérité menées depuis cinq ans .

Entendons-nous encore parler dans la presse, de la Grèce, de l'Espagne, du Portugal, de l'Italie .

Alors, les " primaires " ? Méfiance ! Ca sent l'arnaque !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens