Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 14:11
Photo, tempsreel.nouvelobs .

Photo, tempsreel.nouvelobs .

" La bêtise et la haine, toujours en éveil, bousculent l'intelligence et passent devant elle, avec des mots qu'elles chargent de malveillance ", ( Charles Dantzig, écrivain ) .

" Nous vivons une de ces périodes stupides et dangereuses où les imbéciles qui ont un avis sur tout, les fous, les rusés, les malintentionnés, les ivres de pouvoir, malaxant les idées dans le terreau de nos angoisses réveillent les tueurs ... "

Même si je persiste à penser que le futur Président de la République se trouve dans le trio, Sarkozy, Juppé, Hollande, rien ne nous protège, à l'occasion d'un énorme malentendu, de l'avanie de voir Marine Le Pen se retrouver au pouvoir, en 2017, même si personne ne veut y croire, aujourd'hui, dans une sorte de désir inconscient de conjurer le sort .

Le niveau de mécontents, de déçus de la politique en général, de personnes écoeurées par le retour en politique d'un N. Sarkozy poursuivi par la justice, de dépités d'un F. Hollande, en échec, mais accroché au trône comme une sangsue sur notre peau, d'électeurs effarés par le lent glissement d'un J.L. Mélenchon vers un nationalisme un peu urticant, de vrais écologistes dégoûtés par la course à la soupe de leurs anciens ténors, et enfin un casting où l'ensemble des protagonistes est rejeté par une large majorité de citoyens, tout cela pourrait nous placer devant un phénomène d'abstention massive . Les seuls électeurs à ne pas s'abstenir étant les électeurs du FN, nous pourrions, sur de tels malentendus, nous réveiller avec la gueule de bois, un matin du mois de mai prochain .

Et si cela n'arrive pas, cette fois, ce pourrait n'être que partie remise pour la fois suivante, étant entendu, nous le savons désormais grâce à F. Hollande, que le président élu fera tout pour dégoûter définitivement les derniers optimistes de la politique, dans la lignée de tous ceux qui l'auront précédé .

Entre affaires, petits arrangements, fraude fiscale, reniement des promesses, sournoises trahisons, mots dénaturés, cirque médiatique, mensonges d'Etat, le spectre est très large des avanies dans lesquelles notre personnel politique excelle .

Et ce qui n'arrange pas les choses, c'est que ces dizaines de candidats à la couronne, partagent, aujourd'hui, un même objectif : pourquoi attendre ?

La campagne qui démarre sera celle de toutes les abominations pour la bonne raison qu'une campagne présidentielle, étalée dans le temps par le galop d'essai des " primaires ", c'est aussi, voire d'abord, l'occasion de régler ses comptes entre meilleurs amis du monde . Et cela, que les journalistes vont trouver drôle, risque de moins amuser les électeurs qui découvriront, jour après jour, de nouvelles petites affaires de celles que les politiques confondent avec l'intérêt public .

L'exemple le plus pittoresque nous viendra de l'affrontement Fillon-Sarkozy qui a déjà commencé . Quand F. Fillon lâche : " Qui imagine le général de Gaulle mis en examen ? Il ne sert à rien de parler d'autorité quand on n'est pas soi-même irréprochable ", c'est une première roquette qui vient s'inviter au débat .

Le fidèle " collaborateur " de N. Sarkozy, et serviteur de toutes ses lubies, rappelle l'air de rien que son ancien patron croule sous les mises en cause et que la justice finira par le rattraper . Et si l'on sait lire entre les lignes, il donne à entendre, qu'ayant été justement aux côtés de N. Sarkozy, il sait exactement ce que la justice pourrait lui reprocher . " A bon entendeur, salut ! " ...

L'ancien président, éternel adolescent contrarié, riposte aussitôt : " Si la campagne des primaires doit continuer sur la base d'un pugilat, il n'y aura pas d'alternance ... " . Ce qui traduit du langage sarkozyste signifie : " Si vous sortez les roquettes, je sortirai les scuds et ce sera mauvais pour tout le monde " .

Evidemment cela n'est pas mieux à gauche où Emmanuel Macron porté aux nues par la presse et les sondages fait l'objet d'un tir nourri depuis les batteries d'artillerie de l'Elysée, de Matignon et de Solférino, artilleurs auxquels il répond par un cinglant : " Ils sont vieux " ( Lyon, sommet des réformistes, 24 et 25 septembre ) .

La campagne sera donc terrible, peut-être déprimante, à coup sûr révoltante . Mais soyons sûrs d'une chose, à savoir que, quel que soit l'heureux élu, pour les Français, la suite sera abominable .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens