Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 13:53
Publication FB de Dominique Jamnet .

Publication FB de Dominique Jamnet .

" Tuer un homme n'est pas défendre une doctrine ; tuer un homme est avant tout un homicide " ( Sébastien Castillion, protestant opposé à Calvin ) .

De massacre en massacre, au-dessus de nos rues, de nos places, de nos promenades, de nos terrasses de cafés, aujourd'hui de nos églises, sifflent dans un air étouffant, au-dessus des corps ensanglantés de nos enfants, des mots, toujours les mêmes, les mots de nos hérauts ou zéros médiatiques, les mots de nos intellos qui ne savant plus lire, les mots d'un personnel politique d'une médiocrité désespérante, et d'un cynisme déroutant, véritables analphabètes de la tragédie : " Camion-fou, faible d'esprit, psychopathe, radicalisé de la dernière heure, loup solitaire ... " .

Un vocabulaire de la dissimulation par les causes sociales et psychiatriques chères à notre intelligentsia prévaut qui occulte la réalité . Pendant ce temps, inlassablement, les familles enterrent leurs bébés broyés, leurs fillettes ensevelies, leurs parents décimés ...

Assez de psychiatrie, d'histoire coloniale, de parcours de délinquance, d'explications sociales alambiquées, les Etats-Unis et les Européens ont créé un monstre au Moyen-Orient pour de sordides motifs économiques, puis les monarchies du Golfe ont instrumentalisé la bête en lui fabriquant un habillage religieux qui légitimerait le fer et le feu que la bête aurait à porter en Europe et particulièrement en France .

La France, la nouvelle Carthage à détruire jusque dans ses fondations : sa laîcité .

Il suffirait de donner la parole à ceux qui savent comme l'écrivain algérien Boualem Sansal : " C'est la crainte d'une modernisation profane de la religion qui pousse Daech à frapper notre pays ... C'est le coeur de l'affaire " .

La peur noire qu'au contact de la France laîque et accueillante, place-forte encore de la pensée et de la curiosité intellectuelle, le pays des questions, la nation rebelle où l'on ne croit pas qu'au ciel, peur noire que l'islam ne se sécularise et disparaisse . Copieusement financés par l'Arabie Saoudite, les islamistes se sont mobilisés pour interdire cette funeste évolution . L'action la plus efficace a été d'initier un processus de réislamisation-communitarisation-radicalisation des immigrés qui les mettrait définitivement à l'abri de cette tentation .

L'opération a presque réussi en France, la séparation se profile facilitée par la faiblesse des contre-mesures des pouvoirs publics qui ont choisi de faire la guerre au Moyen-Orient plutôt que d'affronter l'ingérence intempestive de l'Arabie Saoudite, frontalement, chez nous .

La philosophe Hannah Arendt reste une référence essentielle pour comprendre les enjeux du monde actuel : " Les hommes qui ne pensent pas sont comme des somnambules " .

Envoyée comme correspondante de l'hebdomadaire américain The New Yorker au procès du nazi Adolf Eichmann, l'un des architectes de la solution finale, à Jérusalem, en 1961, ses articles sur le personnage vont soulever une polémique internationale et la fâcher avec ses amis . Et pourtant ! Que disait-elle ?

Elle va expliquer qu'Eichmann n'est pas un monstre mais un individu ordinaire, terne et insignifiant . Plutôt qu'une image du mal monstrueuse et démoniaque, elle ne retient de l'individu Eichmann que l'incarnation d'une " banalité du mal " - seul le bien est profond - qui lui permet de déduire que la monstruosité, chez l'humain, n'est en fait qu'une redoutable " absence de pensée " .

Ni méchanceté, ni stupidité, le mal c'est plutôt la bêtise et l'absence de la force de juger, l'incapacité de jugement .

" Les actes étaient monstrueux mais le responsable était tout à fait ordinaire . Il n'y avait en lui ni convictions idéologiques solides ni motivations spécifiquement malignes, la seule caractéristique notable qu'on décelait dans sa conduite n'était pas de la stupidité mais un manque réel de pensée ... ", devait-elle écrire, plus tard .

Ce raisonnement devait réapparaître lors du procès de Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon, en France .

Les analyses d'Hannah Arendt sont très importantes si l'on veut approcher d'un peu plus près le phénomène djihadiste . Le djihadiste ne pense pas, il est inaccessible à tout jugement : ne perdons donc pas de temps à reconstituer son profil, cessons d'en faire un héros de télévision et de cinéma .

Portons notre regard sur ceux qui le manipulent .

NB : à partir des dossiers de Marianne du 21 juillet, No 1007 : " Pourquoi ils détestent la France " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens