Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 16:19
 Infâmes .

Infâmes .

" Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur comme on observe les étoiles, de très loin " ( Victor Hugo ) .

Au diable sociologues, psychologues et autres politologues : aujourd'hui, ce sont des entomologistes dont nous avons besoin, et en grand nombre, pour étudier les comportements des " insectes " qui peuplent le monde politique et se déploient dans des vols erratiques qui ne cessent de nous rendre fous .

Le neuro-psychiatre Boris Cyrulnik, nous invitait, il y a quelques temps, à nous pencher sur " la pensée sans langage des animaux ", il me semble qu'il devient plus urgent de se pencher sur " le langage sans pensée des hommes politiques " .

Un prêtre égorgé au pied de son autel alors qu'il disait la messe, dix jours après la tragédie de Nice, alors que les Français sont en pleine sidération, à quatre mois des " primaires " de la droite et à neuf mois de l'élection présidentielle, et tous les éléments se trouvent réunis pour qu'un candidat n'hésite pas à franchir le Rubicon et remette en cause l'Etat de droit .

Le mardi 26 janvier, dans une déclaration de deux minutes, un ex-président de la République, a tout bonnement enterré ce qui est le fondement de la république : " Notre ennemi n'a pas de tabou, pas de limites, pas de morale, pas de frontières . Nous devons être impitoyables " . Puis de préciser, lui qui fut pendant cinq ans le gardien de la Constitution : " Les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète ne sont pas admissibles " .

En quelques mots, la Constitution, " ce tissu d'arguties juridiques " n'était plus qu'un chiffon de papier .

Le patron du parti " Les Républicains ", quelques jours plus tard, précisait au " Monde " - ce qu'il est difficile d'appeler une pensée - tant le propos semble brumeux : " Il faut une adaptation de l'Etat de droit " . Il réclame par exemple le placement des plus dangereux fichés " S ", dans des centres fermés . Une sorte de " Guantanamo " à la française où l'ont peut enfermer des gens, sur de simples soupçons, sans les présenter à un juge, et qui peuvent rester des années sans être jugés, comme c'est le cas dans la base navale américaine de Cuba . Les Estrosi, Ciotti, Wauquiez, Fennech, en véritables comiques troupiers, n'ont pas tardé à emboîter les pas du patron .

A l'affût, Marine Le Pen et Marion Maréchal Le Pen ont pris un malin plaisir à tacler l'ex de l'Elysée . La première en défendant la République : " La préservation de l'Etat de droit est indispensable, sur laquelle nous ne transigerons pas ", la seconde jouant sur l'incompétence du " forcené " : " C'est une proposition démagogique, nous avons tous les outils législatifs pour lutter contre le terrorisme " .

En tout cas le ton est donné de la période politique très délicate qui s'annonce : une campagne présidentielle ponctuée d'attentats avec d'incessantes déclarations comminatoires et de trop nombreuses surenchères, sous la pression du Front National .

L'attentat de Nice avait déjà montré la mesure de l'affolement de la droite . Dans un tir groupé prémonitoire, les sarkozistes " azuréens " et leurs lumières, Ciotti et Estrosi, s'étaient déchaînés, toute honte bue, contre le gouvernement et François Hollande .

" Les cadavres sur la Promenade des Anglais ne parlaient plus de l'Etat de droit ", s'était écrié le premier . Du Verlaine ! Quant au vrai faux Maire de Nice, Estrosi - 4 mandats, 7 fonctions - pour cacher son incompétence, il lança une brutale attaque personnelle contre le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, manipulation de témoins à l'appui, pour abattre le Ministre et dans la foulée affaiblir un peu plus Hollande .

Ces deux viseraient le poste régalien de Ministre de l'Intérieur, après 2017, que ce ne serait pas surprenant .

Et, depuis Paris, on entendit un revenant, l'agrégé des tatamis, David Douillet, dénoncer : " Une gauche sclérosée, figée, qui ne sait se réfugier que derrière cette sacro-sainte Constitution " .

Que ces " accrocs " des sondages regardent bien la dernière livraison " Odoxa " pour Le Parisien et France Info : 80% des Français estiment que la classe politique n'a pas été à la hauteur après l'attentat de Nice . A bon entendeur, salut !

NB : d'après l'article de Soazig Quéméner, " Cette droite qui enterre l'Etat de droit " , Marianne du 29 juillet, No 1008 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens