Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 13:27
Un maigre défilé ; une masse de casseurs . Amalgames !Un maigre défilé ; une masse de casseurs . Amalgames !

Un maigre défilé ; une masse de casseurs . Amalgames !

Le monde moderne est un monde rempli d'idées chrétiennes devenues folles " ( G. K. Chesterton ) .

" Le monde économique est-il vraiment, comme le veut le discours dominant, un ordre pur et parfait, déroulant implacablement la logique de ses conséquences prévisibles : baisse du coût de la main-d'oeuvre, flexibilisation du travail, réduction des dépenses publiques, démantèlement des protections sociales ? ... Mais toujours prompt à réprimer tous les manquements à l'ordre établi ...

... Et si ce monde économique n'était, en réalité, que la mise en pratique d'une utopie, le néo-libéralisme, ainsi convertie en programme politique, mais une utopie qui, avec l'aide de la théorie économique dont elle se réclame, parvient à se penser comme la description scientifique du réel ? " ( Pierre Bourdieu, Le Monde Diplomatique, mars 1998 ) .

Faute originelle ! Le " mythe walrasien " ( Léon Walras , économiste français du XIXe siècle ), de " la théorie pure " - L'équilibre général de la concurrence pure et parfaite permet le plein emploi de tous les facteurs de la production : toute la population active est occupée, tous les capitaux sont utilisés, toutes les demandes solvables sont satisfaites - .

Le mythe, la théorie tutélaire, adossés à une formidable abstraction, la fiction des mathématiques expliquant tous les mécanismes économiques devenus du coup des lois, conception étroite de la rationalité identifiée à une rationalité individuelle - l'échange - .

Les mathématiques comme garant de la pureté idéologique mais travers insoluble qui met entre parenthèses les conditions économiques et sociales qui sont pourtant la condition de l'exercice économique qu'est l'échange .

La " théorie pure ", d'où vont découler tous les manques et tous les manquements de la discipline économique, mais aussi l'obstination fatale avec laquelle elle s'accroche à l'opposition arbitraire qu'elle crée, entre la logique proprement économique, fondée sur la concurrence porteuse d'efficacité et la logique sociale, soumise, elle, à le règle de la justice et de l'équité .

Le problème est que cette théorie originellement désocialisée et déshistoricisée a, aujourd'hui, plus que jamais, les moyens de se proclamer " scientifiquement vraie ", empiriquement vérifiable . C'est que, le discours néo-libéral n'est pas un discours comme les autres . C'est un discours fort, fort et très difficile à combattre, parce qu'il a pour lui toutes les forces de ceux qui dominent les rapports économiques et orientent les choix économiques, actionnaires, opérateurs financiers, industriels, hommes politiques de droite comme de gauche, hauts-fonctionnaires, économistes, experts de toutes sortes, et bien sûr agents des médias et de la publicité, y ajoutant sa force propre, certes symbolique mais efficace : son programme scientifique de connaissance, converti en programme politique d'action visant à créer les conditions de réalisation et de fonctionnement de la théorie . Un programme de destruction méthodique des collectifs : la nation, l'équipe au travail, le syndicat, les associations, les coopératives, les mouvements de pensée et même la famille .

Tous ces collectifs encore capables de contrecarrer " la machine infernale " .

La masse extraordinaire de souffrance que produit un tel régime politico-économique pourrait-elle, un jour, provoquer un mouvement venu des forces de résistance à l'instauration de l'ordre nouveau, des forces qui peuvent devenir subversives, capables d'arrêter la course à l'abîme ?

J'ai le sentiment que ce qui se passe en ce moment en France est l'illustration du refus de cet ordre nouveau : " L'individu libre mais seul " . Mais quand on est seul, on ne reste pas longtemps libre .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens