Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 11:16
Publication FB de Michel Van Remoortel .

Publication FB de Michel Van Remoortel .

" Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice . " ( George Orwell ) .

A l'opposé du libéralisme qui fonde son idéologie sur " l'égoïsme " des hommes et le seul intérêt personnel, le socialisme inscrit sa vision de l'histoire dans la confiance absolue dans l'individu et la générosité naturelle des êtres humains .

Les travaux de Robert Axelrod, chercheur en science politique à l'Université du Michigan,, sur l'évolution de la coopération entre individus, liée à " la théorie des jeux ", selon le modèle dit du " dilemme du prisonnier ", ( Comment réussir dans un monde d'égoïtes, 1984 ) ont largement confirmé la justesse de ce postulat de confiance .

Le nombre de sujets observés, dans les expériences menées, quelles que soient les conditions, qui choisissent spontanément de coopérer au lieu de privilégier le calcul égoïste ne descend jamais au-dessous des 30% . Par ailleurs, le comportement coopératif peut se manifester jusque dans 85% des cas, dès lors que les procédures d'échange entre les joueurs, autorisées par les chercheurs, favorisent le sentiment d'identification au groupe .

Le sociologue québécois, Jacques Godbout, spéciasliste des théories du don, reprend ces études, et conclut : " Dans un contexte égoïste, l'individu tend à adopter une attitude égoïste, mais dans un contexte généreux, il aura tendance à adopter une attitude généreuse " ( Le Don, la Dette et l'Identité ) .

Il est un point sur lequel les penseurs du " socialisme originel ", Fourier lui-même, se sont fourvoyés, par excès d'utopie sans doute, c'est leur prétention à décrire l'organisation de " la société à venir " dans le moindre détail .

Cette erreur devait paralyser pour longtemps la réflexion sur le socialisme en tant que " création continue ", en tant que mouvement . Relevons ici que Karl Marx ne décrivit jamais la société communiste qu'il prophétisait .

C'est le philosophe " Cornélius Castoriadis " qui, par l'introduction du concept " d'auto-institution " dans la pensée socialiste donnera à celle-ci une autre direction philosophique plus compatible avec l'intervention démocratique des individus .

Cela ne signifie pas qu'une société socialiste puisse se passer de mesures directes et frontales, ni de la mise en place d'institutions précises et de programmes déterminés : en finir avec l'exercice de la politique comme " métier ", avec un personnel politique de professionnels ; en finir avec le contrôle de l'information par les puissances d'argent - en France, 9 milliardaires possèdent 95% des médias - ; en finir avec la possibilité d'acquérir et de transmettre des revenus indécents par des droits de succession élevés, constituent trois conditions incontournables d'une marche vers le socialisme, sans qu'on bascule dans la dictature du prolétariat .

Mais dès lors qu'elle prend appui sur les possibilités morales et culturelles préexistantes, l'ambition première de la société socialiste ne peut pas être la multiplication illimitée des lois et des interdits propre aux sociétés libérales .

Le mouvement interne de la société socialiste ne peut résider que dans la création continue d'un contexte politique et culturel susceptible de favoriser et d'encourager l'entraide, les coopérations, les solidarités tout en se donnant pour tâche de neutraliser et de décourager, dans les faits, sans qu'il soit nécessaire de les interdire formellement, les comportements égoïstes et prédateurs .

La société socialiste ne peut pas procéder sur le mode du " forçage ", qu'il soit juridique, moral ou culturel, incompatible avec ses fondements philosophiques ; elle travaille en permanence à mettre en place un contexte humain qui " invite " continuellement les individus à donner le meilleur d'eux-mêmes, c'est-à-dire à développer, autant qu'il est possible, leurs dispositions psychologiques et culturelles à l'entraide et à la fraternité .

Naïveté , pour certains ! Je maintiens pourtant que le socialisme n'implique pas l'abolition du Droit abstrait . Il implique seulement qu'on ne confonde pas les règles instituées par ce dernier avec les principes sur lesquels s'appuie la pratique socialiste . Il n'y a aucune contradiction, du point de vue socialiste, à autoriser juridiquement ce que par ailleurs on s'efforce de combattre moralement et politiquement, dès lors qu'est bien posé le paradigme : le fait qu'un comportement est légal ne signifie pas pour autant qu'on doive le considérer comme moralement désirable ou politiquement juste .

Entre le droit et la morale, une plaie béante dans laquelle vient prendre place la lutte des classes, ce moteur du mouvement vers une autre société .

La France est aujourd'hui en proie à cet antagonisme : le droit abstrait de la Loi El Khomri, protecteur des prédateurs, contre la dignité humaine et les vertus populaires des défilés de travailleurs .

NB : inspiré par " L'empire du moindre mal " de Jean-Claude Michéa, Ed. Champs essais, 2010 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens