Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 14:16
Photo Georges Gabaet, AFP .

Photo Georges Gabaet, AFP .

" Le projet de Loi Travail ne sera pas retiré . La philosophie et les principes de l'article 2 qui portent sur la primauté de l'accord d'entreprise seront maintenus " , ( Président Hollande ) .

La réponse à l'entêtement de " Président Hollande " se trouve dans une note de 2013 du " Conseil d'Analyse Economique " ( CAE ), Organisme rattaché auprès du Premier Ministre qui le préside et dont la mission est " d'éclairer ... les choix du gouvernement en matière économique " .

Intitulée " Dynamique des salaires en temps de crise ", la note, rédigée par trois économistes, Philippe Askenazy, Antoine Bozio et Cecilia Carbona-Penalosa, conseille au gouvernement de faire sauter le verrou des accords de branche professionnelle qui est " un frein " à la baisse généralisée des salaires . Les accords d'entreprise facilitent bien mieux la compression des rémunérations . C'est exactement le montage préparé par la rédaction de ce désormais célèbre " Article 2 " .

Soyons donc précis : en 2016, la conclusion de ces accords d'entreprise " majoritaires ", dérogatoires à la branche, ne sera réservée qu'au temps de travail, aux repos et aux congés, mais voilà - et l'on en a peu parlé dans les médias, et pour cause - la loi prévoit d'étendre ces accords " à compter du 1er septembre 2019 " , " aux autres accords collectifs ", salaires y compris . ( Cf. Portail du gouvernement - gouvernement.fr, le porte-parole, 17 mai 2016 : " 5 leviers pour donner du pouvoir aux salariés " ) .

Rappelons-nous le cri du coeur poussé, la semaine dernière, par Emmanuel Macron comme quoi il fallait élargir ces accords à bien d'autres domaines . " L'abruti ", il dévoilait le pot aux roses qui semblait avoir échappé à nos futés observateurs : il fut très vite recadré .

Le secret de l'acharnement gouvernemental et patronal ( dont font partie les dérapages de M. Gattaz ) à refuser toute réécriture de ce pilier du texte est levé .

Les trois économistes très orthodoxes, auteurs de la note, expliquent très bien leur logique . Ils invitent " Etat et partenaires sociaux à inciter à des clauses dérogatoires dans les conventions étendues, pour ce qui touche aux minima des branches et autres dispositifs affectant la rémunération horaire effective ... grâce, par exemple, à un accord collectif d'entreprise ... car, les accords de branchze, qui couvrent 90% des salariés du privé, définissent pour la plupart des minima de salaire dont la revalorisation induit des effets trop forts d'entraînement ... " à la hausse des rémunérations . Les trois compères qui ont échafaudé une telle architecture n'hésitent pas à conclure que le grand échec du Président Hollande aura été de ne pas stopper " l'escalade des salaires " qui a stoppé l'élan du CICE : " Une dynamique favorable des salaires a mis en danger l'efficacité du " Crédit impôt compétitivité emploi " pour réduire durablement le coût du travail , rendant très difficile l'inversion de la courbe du chômage ... "

Nous retrouvons, ici, la théorie ultra-libérale du salaire ennemi de l'emploi que " Président Hollande " a fait sienne définitivement, qui explique sa détermination à aller jusqu'au bout du processus et démontre que désormais " les 1% ont repris les choses en main et sont de nouveau aux commandes " ( Dany Lang, Economistes atterrés ) .

P. Gattaz, de son côté, faisant savoir au gouvernement ( Le Monde du 30 mai ) qu'il interprèterait toute renégociation de cet article 2 comme un casus belli .

Ce dernier projet gouvernemental signe durablement, s'il en était besoin, " l'énoo'orme escroquerie politique " que fut l'élection de François Hollande, en 2012 !

Et c'est pourquoi aucune négociation n'est possible sur la base d'un tel texte .

NB : à partir de l'article de Clotilde Mathieu " Le véritable objectif de Valls et Gattaz " , l'Humanité du 1er juin 2016 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens