Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 14:54
En orbite !

En orbite !

" L'Europe et le Medef ont trouvé dans le Parti Socialiste et le gouvernement Hollande-Valls deux agents beaucoup plus efficaces pour mener à bien leur " refondation sociale " de la France que le dernier gouvernement Sarkozy-Fillon qui n'avait pas osé aller aussi loin " ( J. Nikonoff ) .

Quand je titre le présent billet par une allusion à " un coup d'Etat constitutionnel ", je ne pense pas au Brésil et à le destitution autant immorale qu'illégale de la Présidente Dilma Rousseff, je parle de la tentative de coup d'Etat, menée au nom du grand patronat français, par un Président et un gouvernement, français, supposés socialistes, tentative habilement orchestrée , jusqu'à présent du moins, grâce à des manipulations médiatiques d'une vulgarité désarmante, mais qui n'en reste pas moins une attaque clairement affichée contre le principe fondamental - au sens étymologique - de notre République : " l'Egalité " .

J'ose même affirmer que c'est précisément parce qu'ils savent très bien ce qu'ils font qu'ils ont choisi de mettre en oeuvre une répression féroce à l'encontre de ceux qui manifestent contre leur projet, faisant prendre des risques majeurs à l'ensemble de la société .

En république le pouvoir appartient au peuple directement ou par l'intermédiaire de ses représentants, les députés . Il leur revient de décider des conditions de travail, de sa protection et de sa promotion par le vote de la Loi .

L'article 34 de la Constitution dit : " La loi détermine les principes fondamentaux du droit du travail, du droit syndical et de la Sécurité Sociale " .

Ces questions relèvent donc d'abord et avant toutes autres considérations de la représentation nationale ( le Parlement ) - c'est à dire le champ politique - et seulement après des partenaires sociaux parce que, et la raison est simple, la représentation nationale est l'émanation du peuple tout entier alors que les partenaires sociaux n'en représentent qu'une fraction .

C'est ce que souhaitent changer l'Europe et le Medef grâce à la complicité d'un Président et d'un gouvernement socialistes .

C'est pourtant devant la Loi, et seulement devant la Loi, que " tous les citoyens sans distinction " peuvent voir affirmé et respecté leur " droit à l'égalité ", que tous les citoyens sont considérés comme égaux .

Si la Loi devient seconde par rapport au " contrat " - le contrat de travail, en la circonstance - devant qui ou quoi les citoyens seront-ils égaux ?

Par nature, un contrat ne peut satisfaire au principe d'égalité puisque dans le cadre de la signature d'un contrat il y a toujours un faible et un fort - un demandeur par rapport à celui qui détient la réponse - à fortiori lorsqu'il se contracte individuellement entre un salarié et un employeur .

Nous changeons complètement de paradigme, avec l'inversion de la hiérarchie des normes, avec la disparition de la puissance de " faveur " accordée à la Loi par notre Constitution. Le pouvoir d'édicter les règles sociales passe aux mains du patronat, principalement du grand patronat, concrètement au siège du MEDEF, dont on peut deviner, sans risque de se tromper, ce qu'il en fera : insécurité, flexibilité, précarité ...

Une formule peut résumer le nouveau paradigme social : " Le temps social aligné sur le temps du marché " ( J. Nikonoff ) .

Sur un plan purement juridique " le projet de Loi El Khomri ", adopté en force à l'AN, ne peut pas tenir la route devant le Conseil Constitutionnel, justement à cause de la rupture avec le principe d'égalité qu'il implique .

Mais, comme ce Conseil est aujourd'hui présidé par un éminent socialiste, Laurent Fabius, épaulé par un non moins éminent socialiste, Lionel Jospin, gageons que notre Cour Suprême trouvera le moyen de produire une nouvelle définition suffisamment tarabiscotée de " l'égalité " pour valider la nouvelle Loi .

ET alors, le coup d'Etat constitutionnel sera consommé !

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens