Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 14:30
Les héritiers !

Les héritiers !

Fourbe : personne qui trompe avec une adresse perfide ( de l'argot fourbir : voler ) . Est perfide ce qui est funeste et dangereux, présenté sous des apparences agréables .

Les observateurs se sont usé les méninges pendant cinq ans pour déchiffrer la personnalité de F. Hollande, en vain : énigmatique, indifférent, distant, froid et même blagueur ... Pourtant, aujourd'hui, la clarté est faite : le Président Hollande est un fourbe .

Une nouvelle fois, F. Hollande ment sur un point essentiel qui engage lourdement la France .

Le journal " Le Monde " vient de dévoiler un document du 7 avril 2016 * qui atteste que le gouvernement français a soutenu devant le Conseil Européen la création d'un mécanisme d'arbitrage privé en Europe, afin de protéger les investissements des firmes multinationales .

Ceux qui ont pu suivre le dossier de la négociation du TAFTA, entre l'Europe et les EEUU, peuvent mesurer le degré de trahison atteint .

L'existence de ces tribunaux privés en matière économique, entraîne que ces firmes sont en droit de porter plaine contre une législation d'Etat ou locale et demander réparation des avantages qu'elles attendaient de la situation précédente . Cela signifie qu'elles ne sont plus jugées selon la loi du pays concerné mais selon les décisions d'un tribunal composé d'experts privés .

Il s'agit d'un système où la loi ne s'appliquera donc plus aux firmes industrielles mais place le pays sous la menace d'un dédommagement à leur verser au nom de la Loi votée par ses représentants .

C'est ainsi que le Canada fait l'objet d'un recours en dédommagement de plusieurs milliards de dollars contre sa décision de stopper les forages sur le gaz de schiste, l'Australie contre sa loi anti-tabac, l'Allemagne contre sa décision d'arrêter le nucléaire .

La trahison de nos dirigeants est totale . Depuis plusieurs mois, le Président français tonne qu'il s'opposera avec fermeté à l'inclusion d'une telle clause dans le TAFTA, invoque l'état de casus belli avec l'Europe, si elle est maintenue . En 2015, le gouvernement français avait même envoyé une note à l'intention des eurodéputés français pour leur signifier que le mécanisme d'arbitrage " investisseur-Etat " dans le cadre de la négociation du TAFTA n'était " ni utile, ni nécessaire " . Et l'Assemblée Nationale avait même voté, dés le début du quinquennat son refus de voir créer de telles instances .

Et l'on découvre, aujourd'hui, que dans le même temps le gouvernement a fait tout le contraire en menant des discussions avec l'Allemagne, l'Autriche, la Finlande et les Pays-Bas pour soutenir la mise en place de ce mécanisme dont le résultat a été présenté le 7 avril à Bruxelles .

Cet épisode nous rappelle les discussions du premier semestre 2013, quand F. Hollande nous annonçait une loi qui allait obliger les banques à séparer leurs activités spéculatives, de marché, de leurs activités de dépôt des comptes de particuliers, afin de protéger ces derniers et les contribuables des errements des établissements bancaires .

Il jouait au chevalier blanc en public, tandis que son âme damnée, le ministre des finances, Pierre Moscovici, discutait en sous-main, avec les banquiers, un texte à minima, qui finalement n'imposait aux banques de cantonner leurs activités spéculatives dans une filiale ad hoc que pour moins de 1%, de leur chiffre d'affaire . Les 99% autres étant garantis par l'Etat, donc par le contribuable : le pacte fut ratifié par l'adoption de la Loi du 18 juillet 2013 . Cette forfaiture fut peu relayée dans les médias . L'ambitieux Moscovici fut récompensé par un poste à la Commission Européenne .

C'est, dans les deux cas, le pire de la méthode Hollande, son identité génétique : gesticulations de façade pour démobiliser les acteurs de terrain, éventuellement créer un peu d'espoir mais pendant ce temps l'arnaque avance en coulisses et en secret .

* Le Monde du 19/05/2016 . Document, fuité, communiqué par le réseau militant " Seattle to Brussels " . Le document constitue la réponse de ces cinq membres de l'UE, parmi les plus anciens, à une demande pressante de la Commission, à l'été 2015, en vue d'abroger quelque 200 traités bi-latéraux d'investissements, entre anciens et nouveaux membres de l'Union, et élaborer un nouveau traité ...

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens