Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 14:11
et les autres !

et les autres !

" C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore " ( Anatole France ) .

D'un côté, raffineries arrêtées, dépôts d'essence bloqués, barrages routiers, grèves à la RATP, grèves à la SNCF, manifestations quotidiennes dans nos villes, trois Français sur quatre contre un projet de loi dévastateur ...

De l'autre, " des minus qui jouent aux matamores ", en guerre contre l'ennemi intérieur, les classes dangereuses : ces routiers, ces cheminots, ces travailleurs des raffineries et des ports, ceux de la RATP, ces jeunes, ces pelés, ces gâleux, ces sans-dents, ces " rien du tout " ... Une minorité, quoi !

Et l'on réprime, on gaze, on matraque, on enfume, on provoque, on cogne, on menace ...

Au-dessus, le Père, le Héros, le Sage, écrit l'Histoire .

Ce matin, sur France Culture, face au journaliste Emmanuel Laurentin, Président Hollande s'est plongé dans l'Histoire, la Grande : " Il y a l'impression que l'on donne de manière fugace, d'une manière volatile, dans le traitement de l'actualité du jour, de l'anecdote racontée, de la polémique, du jugement rapide qui peut être porté sur une action . C'est ce qui est dans l'écume, ce que l'on voit d'abord ... ", a-t-il affirmé . " Et puis il y a la profondeur, le sens même de la trace, l'essentiel de l'action qui n'est pas fondé simplement sur la communication, l'impression que l'on veut donner, le coup politique, le calcul politique ... ", s'est-il défendu . " Et puis il y a le plus important, c'est ce que j'aurai laissé comme trace . Nous faisons l'histoire . Je fais l'histoire . Je ne la raconte pas ... " . Qu'est-ce que vous croyez ? Et d'ajouter :

" Il y a des personnalités très fortes, des caractères remarquables . Mais il y a aussi des circonstances qui font qu'un homme politique décrié, repoussé, Churchill, peut devenir un héros . C'est Clémenceau pris, à la fin du XIXe s., dans le scandale de Panama qui devient le sauveur de la patrie ... " . Là, on prend peur . Le grand naufrage est proche !

L'affaire est entendue : où êtes-vous allé chercher que ce sont les peuples qui écrivent l'histoire ?

Ecoutez TF1, France 2, Canal +, BFM TV, I Télé, LCI et les autres : depuis le pic du 31 mars, les cortèges ne cessent de maigrir et la décrue se stabilise autour de 100 000 manifestants par journée de mobilisation, pour toute la France ( selon la police ) . Evidemment, si c'est la police qui l'affirme on n'a plus rien à dire,

Les quatre organisations syndicales opposées à la loi Travail n'ont, semble-t-il, pas d'autre choix que de recourir aux " blocages " . " Ah ! persifle-t-on à la CFDT, c'est le signe qu'ils sont minoritaires . Ils se radicalisent d'autant plus qu'ils sont moins nombreux " .

C'est vrai, le mouvement dans les Universités est retombé : l'approche des examens .

Mais pourquoi les médias citent-ils de moins en moins FO et Solidaires pour ne mettre en avant que la seule CGT ? En fait, il s'agit de réduire le conflit à une confrontation CGT-Gouvernement, simplification plus favorable aux manipulations à venir .

Et mieux, aujourd'hui, mardi 24 mai, des médias tentent de mettre en scène le seul combat de deux personnalités, une finale de championnat de boxe : " Valls-Martinez ", en quelque sorte .

Qui mettra K.O. l'autre ? Amusant, non ?

Mais l'entourage de Manuel Valls paraît rassuré : " Le blocage d'essence est un grand classique . On ne voit pas la convergence des luttes et il n'y a pas de débouché politique à cette consultation . Il n'est pas question de retirer le texte " .

Cet entourage ferait bien de ne pas oublier qu'une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce jeudi suivie d'une grande manifestation le 14 juin et d'écouter l'historien du mouvement syndical, Jean-Marie Pernot : " Beaucoup va dépendre du gouvernement . A lui de ne pas commettre la faute de trop qui pourrait relancer la mobilisation " .

Le chercheur pense à l'évidence à l'arrogance qui habite Manuel Valls qui s'arc-boute sur une intuition, celle de " l'après " : " En 2010, les gens sont descendus dans la rue ( réforme des retraites ) pour peser sur l'après Sarkozy ... Aujourd'hui, c'est différent, ils savent que derrière ( 2017 ), il y a la droite et un projet autrement plus libéral ..." .

Le conflit va s'éteindre grâce à " la peur du pire " et la CGT y aura perdu beaucoup en influence, parie Valls .

Intarissable espoir de ceux qui nous dirigent !

(1) . Titre du billet de Jean Ortiz, l' Humanité du 24 mai 2016 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens