Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 15:02
Illustration " Marianne " .

Illustration " Marianne " .

" Les classes dirigeantes utilisent la crise financière comme prétexte à la plus grande offensive jamais menée depuis la deuxième guerre mondiale contre les droits sociaux des peuples ( Noam Chomsky, linguiste et philosophe américain, 17 octobre 2015 ) .

( Hypocrite : en grec ancien, celui qui distingue, explique, interprète . En latin de l'Empire, un mime ) .

" Panama Papers ", " Cash Investigation, France 2 " : du beau boulot, de la belle ouvrage , n'en déplaise à M. Yves Thréard du Figaro et à ses stupides mais anecdotiques indignations sur le journalisme d'investigation, y préférant le journalisme de soumission . Arrêtons-nous plutôt sur l'insupportable fourberie dont on fait preuve deux ministres de F. Hollande, dans l'émission de la journaliste Elise Lucet, à propos des révélations du " Consortium international pour le journalisme d'investigation " .

Pour le Secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, avec un air détaché insupportable, il feint de découvrir le problème et d'apprendre que les paradis fiscaux seraient des nids de malversation : Ah mais, ça alors, qui l'eût cru !

Pour le Ministre des Finances, Michel Sapin, même son de cloche : on ne se doutait de rien ! Mme Lucet, il faut me donner tous vos documents, et on va voir, ce qu'on va voir !

Assemblée Nationale, nuit du 15 au 16 décembre 2015 : 52 députés présents et M. Eckert pour le gouvernement . Et voilà que cette poignée de députés se met à vouloir voter un amendement - voté en première lecture puis retoqué par le Sénat de droite - permettant d'entraver l'évasion fiscale vers les paradis fiscaux . Il est déposé et voté : par 28 pour et 24 contre . Il prévoit que les sociétés seront soumises à l'obligation de publier leurs chiffres d'affaires, leurs bénéfices, le nombre d'employés et les impôts payés, pays par pays où ils exercent leur activité . Mesure de transparence fiscale, cet amendement est un outil donné au fisc pour détecter les anomalies, comme le transfert de bénéfices vers des paradis fiscaux et de récupérer des impôts non payés .

M. Eckert est furax . Il réclame une suspension de séance, réunit et " engueule " les députés socialistes qui ont voté ce texte, rameute des députés qui traînent encore dans les couloirs, et trois quarts d'heures après, exige un nouveau vote et cette fois, l'amendement, est rejeté : un modèle de démocratie .

Bercy, le 16 février 2016 - c'était hier - : M. Sapin reçoit, avec force sourires, son homologue panaméen, et lui fait cadeau de la sortie du Panama de la liste dite " grise " des paradis fiscaux établie par le GAFI : Groupe d'action financière internationale . N. Sarkozy l'avait sorti de la liste noire, en 2011 .

Et l'opacité fiscale " made in France ", en aviez-vous entendu parler ? Il n'est pas toujours nécessaire de s'exiler dans les paradis lointains pour échapper aux griffes du fisc . Chez nous, deux lois de 2007 et 2013, ont été mises à la disposition des avocats d'affaires et des banques pour leur permettre des montages sophistiqués de manière à " mettre un peu de distance " entre un bien immobilier, un capital et son véritable propriétaire . Il s'agit d'une structure juridique appelée " fiducie ", inspirée des " trusts ", qui permet à un particulier ou à une entreprise de confier à une banque ou à un avocat la propriété ou la gestion d'un bien .

Certes, M. Thréard, ce n'est pas gentil de rappeler ces petites anomalies démocratiques .

Mais, entre rappeler quelques vérités qui fâchent et passer pour un " con ", je préfère la première option .

Au gouvernement, on sait " distinguer " les sociétés opaques qui fraudent le fisc, et sont donc illégales, des sociétés qui tout en restant opaques ne trichent pas .

Au gouvernement, on sait " expliquer ", que ces société opaques, qui ne trichent pas, sont en fait des " vigies " économiques qui préparent la pénétration de nos entreprises dans le vaste marché sud-américain .

Au gouvernement, on sait " interpréter ", la philosophie des sociétés opaques : elles se cachent de la concurrence directe des groupes étrangers afin de préserver leur compétitivité .

Au gouvernement, on sait " mimer " la détermination : comment, au moins mille Français, auraient caché leurs avoirs au bord du canal de Ferdinand de Lesseps ! Ca va chauffer ! Il n'y aura pas de nouvelle " Affaire du Panama " !

Et le Président de la République de " remercier " tous les courageux lanceurs d'alerte !

Et certains de s'étonner encore que l'assise politique de tous ces partis dits " de gouvernement " se réduise comme peau de chagrin . La certitude que le système est devenu irréformable, que les inégalités ne peuvent que s'y creuser, que les crises ne lui apprennent rien, infuse désormais toute la société .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens