Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 15:56
Publication FB de Erik Fechner .

Publication FB de Erik Fechner .

A la fin des années 1940, le dirigeant communiste hongrois, Matyas Ràdosik, définissait ainsi sa stratégie de conquête du pouvoir : éliminer progressivement les forces extérieures au communisme, l'Eglise, les partis bourgeois . Défaire le salami, " tranche par tranche jusqu'à ce qu'il n'en reste rien " , disait-il .

Le projet de loi El Khomri a provoqué des dégâts considérables dans l'opinion des jeunes sur le gouvernement, opinion qui n'était déjà pas brillante . Le sondage OpinionWay- LCI, auprès de jeunes de 18 à 34 ans en donne une image révélatrice : 79% des jeunes interrogés déclarent comprendre le mouvement des lycéens et des étudiants, et mieux encore, 66% d'entre eux le soutiennent .

Manuel Valls tente depuis plusieurs semaines de réparer cette " erreur " et, à cette fin, a entrepris de défaire, feuille à feuille, " l'artichaut " (1) que constituait ce projet, pour, au bout du bout, en préserver l'essentiel, le coeur : la libéralisation des licenciements .

Il a commencé par enlever quelques feuilles à ce " chardon domestiqué ", remisant au placard les articles les plus scandaleusement écrits par et pour le patronat, afin d'arracher la CFDT du bloc contestataire .

Pour détacher la " FAGE ", syndicat étudiant, de l'UNEF, il lui a offert " un RSA jeunes " pour les non-diplômés et la prolongation des bourses jusqu'à quatre mois après la fin des études .

Il a envoyé un petit signe à la CGT qui entre en congrès, annonçant une surtaxation des CDD : promesse qui ne coûte rien puisqu'elle nécessite l'accord du patronat .

Mais le compte n'y est pas pour arriver à calmer la colère des jeunes, alors on insinue dans le débat, par le truchement d'un sous-ministre que la honte n'étreint pas, Jean-Marie Le Guen, le sous-débat de la libéralisation de la consommation du cannabis : détacher " les fumeurs de pétards " des " hooligans " qui ont investi la Place de la République . Introduire une diversion de cette nature dans la volonté exprimée par la jeunesse de faire de la politique autrement est pitoyable : faire miroiter " un 18 joint 2016 ", libérateur, (1), quelle avanie .

Certes, la manoeuvre politicienne de découpage de l'opposition en tranches fines constitue un grand classique et permettra peut être au gouvernement de mener son projet jusqu'au vote de l'été .

Mais l'avalanche de feuilles d'artichaut sur la tête des jeunes présente un gros risque : les ancrer davantage dans la certitude qu'ils sont " les dindons " (1) d'une mauvaise farce .

Ils vont pouvoir se dire avec raison que s'il leur faut 250 000 " emplois d'avenir " payés par l'Etat, un RSA jeune pour les non diplômés, une allocation d'attente à l'entrée du marché du travail pour les plus qualifiés, une nouvelle taxation des CDD, une garantie publique pour les locataires de moins de 30 ans, c'est bien parce que " l'emploi durable " n'est plus pour eux, que l'économie néo-libérale les a exclus de ses préoccupations, que la précarité est bien le sort que le système leur réserve définitivement .

Ils ne vont voir qu'une seule chose : c'est qu'il ne leur est proposé qu'un nouveau filet social leur permettant de rester plus longtemps dans la précarité et qu'il vont devoir en plus dire " Merci, monsieur Valls " pour le " shit légal " qui leur sera accordé pour supporter tout ça .

Coluche appelait les artichauts " le plat du pauvre " car c'était le seul aliment dont il restait plus dans les assiettes après le repas qu'avant, disait-il . Cela n'a jamais été aussi vrai . Les jeunes auront encore le droit de regarder les feuilles d'artichaut mais seulement après que les actionnaires les auront bien sucées .

(1) Citations empruntées à Hervé Nathan, " Valls prend les jeunes pour des artichauts ", Marianne No 992 du 15 avril 2016 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens