Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 15:06
" Sur une barricade il n'y a que deux côtés " * .

* Elsa Triolet .

" Créé en 2010, à l'initiative de Marie-Georges Buffet et Jean-Luc Mélenchon, le Front de Gauche n'a pas su répondre aux espoirs dont il était porteur ... "

Après le succès de 2012, le FDG aurait dû s'ouvrir mais ses animateurs ont préféré le réduire à un cartel d'organisations uniquement tourné vers les résultats électoraux de chacun, les enjeux de pouvoir et d'appareils et parfois les rivalités de personnes .

Je suis interpellé par la voie que semble vouloir emprunter la direction du PCF en vue des échéances électorales majeures de l'année 2017 .

Le projet de résolution soumis au Conseil National de ce parti, ce week-end des 5 et 6 mars, me paraît très inquiétant .

" Il s'agit de relancer une dynamique d'intervention populaire pour qu'un candidat de gauche puisse représenter les intérêts et les aspirations populaires dans cette échéance et qu'il puisse les faire triompher du néo-libéralisme et du néo-nationalisme ... C'est pourquoi nous n'avons pas fermé la porte au processus de primaire de gauche . Dans les circonstances actuelles, cette démarche a ouvert le débat à gauche . Un débat dont, dès les premiers mois du quinquennat, nous n'avions cessé, parfois bien seuls, de réclamer l'ouverture . Aujourd'hui, nous y sommes ... Faire renoncer Hollande, Valls et consorts par l'émergence d'une autre voie à gauche, que nous voulons rendre incontournable . La réussite de ce processus passe par une démarche réellement collective, populaire et citoyenne . Le PCF est prêt à s'y engager ... Une candidature commune qui bouscule la donne, qui relance une gauche de rupture avec la politique suivie depuis 2012, de rupture avec les recettes libérales et l'austérité . Une gauche qui crée la surprise et gagne ...

"... Le PCF entend présenter ou soutenir dans toutes les circonscriptions des candidat (es ) afin de faire élire des femmes et des hommes porteurs d'orientations politiques résolument de gauche ... Une construction liée à la présidentielle ... " .

En un mot, le Parti Communiste est prêt à se ranger derrière le vainqueur d'une primaire à gauche, fût-il socialiste, une démarche qui me rappelle le pacte " Aubry-Duflot " de 2011, qui assurait aux écologistes un groupe à l'Assemblée Nationale contre leur soutien au candidat socialiste de la Présidentielle que croyait être Martine Aubry, au moment de la signature .

Dès lors, c'est à une multitude de questions que le PCF va devoir répondre . J.C. Cambadélis cherche déjà à verrouiller la primaire en la renvoyant à la fin de l'année, voire au mois de janvier, ce qui revient à laisser le champ libre à F. Hollande . Que fera P. Laurent si un Manuel Valls ou un Emmanuel Macron venait à gagner la primaire ? Que fera-t-il si, comme c'est le plus probable, il n'y a pas de primaire de toute la gauche ? Ne devra-t-il pas se présenter ? Que vont dire les militants communistes de cette lumineuse perspective de se ranger derrière un socialiste, fût-il un " super frondeur " ? Comment vont réagir les classes populaires à qui l'on proposera un " casting " de cinéma, comparable à celui de la droite qui aura lieu dans le même temps ? Que vont-elles penser d'un " combat de coqs ", " d'égos " dont elles ne seront pas dupes, alors qu'elles attendent des réponses concrètes à leurs difficultés ? Comment un candidat communiste à la primaire pourra-t-il concilier sa dénonciation du modèle ultra-libéral européen et le soutien à un candidat issu de la primaire, pro-européen ?

P. Laurent a recadré récemment son porte-parole, Olivier Dartigolles, qui proposait un programme d'union et a prôné, lui, un simple " socle " d'orientations, ce qui semble annoncer un accord sur les idées, à minima : position raisonnable, pour aboutir à un accord, attitude suicidaire vis-à vis des travailleurs qui ont dépassé depuis longtemps l'illusion des compromis de classes . A-t-il gardé, par père interposé, le souvenir de " feu, le Programme commun de la gauche " des années 1970 ?

On ne voit pas bien quelle place va pouvoir prendre la bataille des idées dans cette espèce de " course camarguaise " dont on sait par avance qui arrachera la " cocarde " de la " vachette " .

On ne peut pas être des deux côtés de la barricade ! L'essence du néo-libéralisme c'est fondamentalement le chômage de masse, la précarité, les bas-salaires . Comment le PCF pourrait-il se mettre à la remorque d'un candidat néo-libéral, quel qu'il soit, sans y perdre son âme ?

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens