Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 14:01
buffarot.lecroquantfree.fr

buffarot.lecroquantfree.fr

" Nous en sommes arrivés à un point sordide de financiarisation de notre alimentation par la trilogie que forme l'agro-industrie productiviste, la publicité pro-malbouffe et la grande distribution " ( Périco Légasse, journaliste ) .

On a rarement vu un ministre boucler son passage au gouvernement aussi " essoré " que le ministre de l'agriculture actuel, Stéphane Le Foll ; pourtant un dur, un costaud de la " hollandie " . Il ne supporte plus les agriculteurs, encore moins les journalistes et ses " sorties " sont quotidiennes . En fait, et bien qu'il ait voulu porter une réforme louable pour " l'agro-écologie ", il n'a pu que prendre conscience de son absence de pouvoir et mesurer la nocivité des politiques européennes qui tordent le cou à l'agriculture de qualité des petites et moyennes exploitations françaises au profit des " fermes-usines " d'Allemagne, d'Espagne ou des Pays-Bas, d'une industrialisation de l'agriculture, propre à assurer les plus gros profits financiers .

Stéphane Le Foll attend le remaniement ministériel annoncé avec une impatience non dissimulée .

Un épisode curieux a marqué le mois de décembre dans le sud-ouest de notre pays, juste avant les fêtes . Des " foyers " de grippe aviaire ont soudainement frappé les petits et moyens éleveurs de canards et d'oies, producteurs de foie gras dont la production a été tout aussi soudainement " gelée " par le gouvernement, au nom de la protection de la santé des populations, acculant à la faillite plusieurs centaines de ces élevages qui n'ont ni trésorerie, ni perspective de rattrapage pour compenser un arrête d'activité aussi long . Mais paradoxalement, les gros producteurs de foie gras avaient en stock des centaines de milliers de " foies gras " invendus, conservés au froid, gros producteurs à qui il fallait la quasi exclusivité du marché pendant quelques semaines pour écouler les invendus . Le résultat a été que nous avons ingurgité des dizaines de milliers de boîtes, sacs et paquets emplis d'infâmes morceaux de " chairs broyées ", industrialisées .

Passées les fêtes, on n'a plus parlé de la grippe aviaire . Cet épisode mérite, au moins, qu'on s'interroge . Et puis, ne tournons pas autour du pot : l'apparition des maladies est tout de même la conséquence directe du confinement des animaux en surnombre que l'on essaie de prévenir à l'aide de l'usage massif d'antibiotiques .

L'agriculture française n'est pas seulement sinistrée, elle est plongée dans un immense gâchis . Plus de cinq cents agriculteurs se suicident chaque année . Mais ces agriculteurs qui se suicident sont ceux qui ont appliqué à la lettre le consignes de la politique agricole européenne, encouragés par les directives de Bruxelles qui leur disait : modernisez-vous en empruntant beaucoup pour surproduire toujours davantage . Mais hélas, aussi, par les Chambres d'agriculture, aux ordres de l'agro-industrie, et les syndicats agricoles majoritaires, telle la FNSEA, bras armé de l'assassinat de notre agriculture . Ces malheureux agriculteurs ont nourri en leur sein leurs assassins .

Qui est le Président actuel de la FNSEA, depuis 2010 ? " Xavier Beulin " : un homme d'affaires . Président de la " Société Avril " ( ex- Sofiprotéol ), groupe agro-alimentaire pesant 7 Mds d'€ de chiffre d'affaire, en 2013, filière oléagineuse et protéagineuse . La société produit la quasi totalité du bio-diésel français, dénoncée comme une rente de situation par la propre Cour des Comptes et bénéficie d'une exonération fiscale . Il est par ailleurs, Vice- Président de la FDSEA du Loiret depuis 1990, Vice-Président du CETIOM ( Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitains ), Président de l'Alliance européenne des oléo-protéagineux, un lobbie auprés de la Commission européenne et même Président du Grand Port Maritime de La Rochelle . En résumé, un grand ami des petits et moyens agriculteurs .

On disait aussi aux agriculteurs, si une offensive vient vous menacer, elle viendra de si loin que l'Europe sera votre rempart .

Sauf que c'est notre alliée et premier partenaire, l'Allemagne, qui après nous avoir bien aidés dans le démantèlement de notre industrie, est passée à l'offensive sur l'agriculture et la guerre agricole est venue de l'intérieur avec des outils européens. C'est l'Allemagne qui a créé " des usines porcines " pouvant aller jusqu'à 40 000 bêtes ( peut-on encore parler d'agriculture ? ) " usines " fonctionnant avec de la main-d'oeuvre bulgare ou roumaine payée 3€ de l'heure . L'Allemagne peut ainsi vendre la viande porcine 30% moins cher que le moins cher des éleveurs bretons, à notre grande distribution, toujours prompte - cher Michel-Edouard Leclerc - à trahir l'économie nationale pour augmenter ses marges .

Allons ! Il est temps de vous souhaiter de bonnes vacances, bien méritées, Monsieur Le Foll !

NB : d'après le billet de Périco Légasse, Figarovox, " La France qu'on poignarde " du 29/01/2016 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens